AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 you need to talk || Aisha

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


Newbies + Baby in PI

+ photo :
+ avatar : Kate Beckinsale
+ âge : 43 ans
+ doublon : Orion Carey
+ messages : 389
+ date d'inscription : 29/12/2016
+ commentaires :

MessageSujet: you need to talk || Aisha   Jeu 29 Déc - 17:56

You need to talkLe retour à la maison s’était fait dans un silence absolu, je tenais ma fille par l’épaule, la soutenant. Je sentais la colère de Filius à mes côtés, mais aujourd’hui il ne s’en prendrait pas à mon enfant. Les médicomages avaient été intraitable, repos.  Elle avait dépassé les bornes mais elle avait aussi perdue une amie dans l’affaire. Il était dans ses droits de vouloir la punir mais pas aujourd’hui, pas avant qu’elle soit complètement remise, je ne le laisserais pas faire cette fois. Je prendrais pour elle, ce n’était pas un problème. J’avais l’habitude. Mais je voulais passer un moment avec elle, qu’on discute entre mère et fille. Elle avait besoin de parler, mon instinct maternel me le hurlait. Mais fallait-il qu’elle se confie, j’avais beau être proche d’elle si elle refusait de parler, je ne pourrais pas faire grand-chose à part être là pour elle, la soutenir.

Je poussais la lourde porte du manoir, entrainant ma fille jusqu’à sa chambre, lançant un regard à sombre à mon époux pour lui signifier que ce n’était pas le moment. L’affrontement du regard dura quelques secondes, me donnant plus l’impression qu’il durait plusieurs minutes mais il céda pour mon plus grand soulagement. Ce soir, je passerais un mauvais quart d’heure mais ma fille pourrait se reposait comme il se devait. Je fermais soigneusement la porte derrière nous et je lançais un sort d’insonorisation, personne ne pourrait entendre notre conversation, ni notre elfe de maison, ni Filius. Je ne le laisserais surement pas entrer dans cette chambre pour la briser. Je me refuserais à cela. Il attendrait.

Je me calais dans son lit, laissant sa tête reposer sur ma poitrine, la serrant dans mes bras.
« Parle-moi ma chérie, tu ne risques plus rien. »

Je voulais que ma fille se livre, une fois cela fait, elle se sentirait surement un peu mieux. Elle venait de perdre une amie dans un accident déplorable. Si Azrael ne l’avait pas ramassé dans la rue ce soir-là, je ne voulais même pas imaginer ce qui aurait pu se passer. Mais il avait été là, il avait veillé sur elle comme je lui avais demandé bien des années plus tôt. J’étais soulagée qu’il puisse vraiment veiller sur elle mais j’avais aussi peur que mon secret éclate un jour à cause de cela. S’il se montrait trop proche d’elle, Filius pourrait se poser des questions. Et nous ne voulions pas cela, ni lui, ni moi.
© 2981 12289 0


Lost in the darkness

award:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Admin + Rules the world

+ photo :
+ avatar : Adélaïde Kane
+ âge : 18 printemps d'insouciance et d'incertitude
+ messages : 661
+ date d'inscription : 18/12/2016

MessageSujet: Re: you need to talk || Aisha   Jeu 29 Déc - 19:02

Les médicomages n’avaient pas pu leur mentir, et quand la jeune femme était sortie de sa chambre, elle avait bien vu le regard furieux de son père. Bien que les médecins avaient ordonnés un repos complet pendant plusieurs jours afin qu’Aisha récupère, elle doutait que son père lui laisse quelques jours de repos avant qu’il ne la punisse pour avoir trop bu et avoir failli perdre la vie et causer la mort d’une de ses amies. Jamais elle ne s’était senti aussi mal, le poids de la culpabilité la rongeait à point qu’elle n’aurait pas pu imaginer. Avant qu’elle ne puisse faire quoique ce soit, les bras de sa mère se refermèrent autour de ses épaules, le soutenant, lui donnant un peu de courage pour avancer.

Incapable de transplaner dans son état, sa mère l’a fit transplaner et la famille se retrouva devant le manoir familiale. Ils entrèrent et sa mère défia son père du regard, un regard qui en disait long et qui ne faisait aucun doute que la pauvre Thémis allait subir les conséquences de ce regard. Mais sa mère avait compris qu’elle avait besoin d’elle, qu’elle avait besoin de se retrouver avec elle dans sa chambre contre elle, discuter avec elle. Elle se laissa aller contre sa poitrine, laissant son odeur la rassurer, lui laissant le temps de se sentir en sécurité, protéger dans les bras de celle qui lui avait donné la vie.

La gorge d’Aisha était nouée par la douleur, la culpabilité, la honte. Les minutes passèrent, silencieuses, sa mère lui laissant le temps qu’il fallait pour parler. Finalement elle prit une profonde inspiration et se jeta à l’eau.
« Je…je me sens tellement mal…tellement coupable de ce qui s’est passé. Si j’avais pas autant bu…j’aurais pu transplaner avec elle…Et…elle ne serait pas morte…Je pourrais jamais me le pardonner… »

Cela la hanterait surement jusqu’à la fin de ses jours, elle revivrait surement la scène, se remémorant les deux éclairs verts, l’un ayant tué son amie, l’autre ayant tué l’assassin et qui venait d’Azrael. Mais elle savait qu’elle ne devait rien dire, faire justice soit même n’était pas bon, même pour le directeur du bureau des aurors. Elle l’avait aussi vu le torturer avant de l’achever. Et ce geste, elle ne l’avait pas compris. Elle n’avait su pourquoi il s’était acharné avec tant de hargne, avec tant de fureur contre l’assassin. Un geste étrange, qu’elle n’avait pas osé lui demander pourquoi.
« Monsieur Rosier m’a sauvé mais j’aurais honte de retourner au bureau après ça… Ce n’est pas digne d’une future aurore… Il…Celui qui a tué Cora….Monsieur Rosier l’a tué…et… »

Les mots restèrent coincer dans sa gorge, les souvenirs revenants. Elle enfouit sa tête dans l’épaisse chevelure de sa mère, laissant les larmes perler au coin de ses yeux, laissant la peur qu’elle avait ressentir ressurgir. Laissant sa tristesse s’exprimer. Elle avait mal, elle avait affreusement mal. Sa mère lui donnerait la force d’avancer, elle n’en doutait pas. Mais avancer avec ce qu’elle venait de vivre, cela serait dure. Bien dur pour la jeune femme qu’elle était.


Trust no one
Some secret must be hide forever. You are my redemption but also my chains. My secret is your secret. Together, we can fight, alone we can die. + ms.palmer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Newbies + Baby in PI

+ photo :
+ avatar : Kate Beckinsale
+ âge : 43 ans
+ doublon : Orion Carey
+ messages : 389
+ date d'inscription : 29/12/2016
+ commentaires :

MessageSujet: Re: you need to talk || Aisha   Sam 31 Déc - 13:26

You need to talkJe serais mon enfant contre moi, tentant de lui donner le courage de parler. Je me doutais bien que cela n’était pas simple. Dans un sens, cela me rappelait une certaine situation dix-huit ans plutôt. Un homme ayant perdu sa mère, effondré dans sa tristesse qui ne s’était pas confié facilement mais qui contre moi avait fini par parler, par se libérer de son fardeau. Aisha lui ressemblait tant. Plus le temps passait, plus je voyais Azrael en elle, cela en devenait perturbant et je ne comprenais toujours pas comme Filius n’avait toujours rien vu. Comme son père biologique avant elle, ma fille finit par rompre le silence. Ma main frotta son bras pour la réconforter, qu’elle sente toujours ma présence. J’étais là pour elle. Je serais toujours là pour elle.
« Tu te pardonneras Aisha…Tu y arriveras, ce sont des choses de la vie qui arrive. Tu vas apprendre de ce qu’il s’est passé. Que tu veuilles c’est normal, j’aurais été étonné que tu ne le sois pas et cela aurait été inquiétant. Mais ce n’est pas ta faute. Vous aviez décidé de boire plus que vous ne pouvez le supporter, cet homme vous aurez agressé de toute façon. Ne t’en veux pas, tu n’aurais pas pu éviter cela. »

Je déposais un baiser sur le sommet de son front, la laissant continuer de parler. Je fronçais cependant les sourcils quand elle me dit qu’Azrael avait tué leur agresseur. Cela ne me surprenait guère de la part de l’ancien mangemort, mais je me demandais bien pourquoi il avait pris un tel risque face à elle. Avait-il perdu son sang froid ? Est-ce que son instinct paternel avait pris le dessus, enfin s’il avait plutôt découvert qu’il avait un instinct paternel car jusqu’ici il n’avait jamais montré le moindre intérêt pour sa fille biologique. C’était étrange mais je ne dis rien, le sujet d’Azrael était un sujet que je préférais éviter. Mais il avait été mêlé à tout cela, je ne pouvais donc pas me défiler cette fois.
« Dis-toi que Monsieur Rosier n’a fait que son travail. Il a agi en tant qu’auror, son rôle est de protéger les sorciers, de maintenir l’ordre dans le pays. Tu n’as pas à avoir honte. Je ne pense pas qu’il t’en tienne rigueur quand tu retourneras au bureau. Il connait son rôle, son rôle n’est pas de te juger pour ce que tu as fait. Tu es jeune, tu as le droit de profiter de la vie qui s’offre à toi. Il est lui aussi surement passé par là. »

Chaque mot que je venais de prononcer, je les avais pesé. J’avais avancé avec prudence afin de ne pas nous trahir. De ne pas trahir notre véritable relation. Ce n’était pas facile, plus le temps passait, plus cacher ce secret m’était difficile et me faisait souffrir.

© 2981 12289 0


Lost in the darkness

award:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Admin + Rules the world

+ photo :
+ avatar : Adélaïde Kane
+ âge : 18 printemps d'insouciance et d'incertitude
+ messages : 661
+ date d'inscription : 18/12/2016

MessageSujet: Re: you need to talk || Aisha   Mar 3 Jan - 16:35

Les paroles de sa mère apaisaient doucement la jeune fille qui retrouvait un peu de force dans les bras de sa mère. Elle était son ancre dans ce monde, une ancre solide qui serait toujours là pour la retenir, pour la guider. Alors elle écoutait, tandis que les larmes arrêtaient leur course folle laissant des sillons salés marquer la peau claire de la jeune Nott. Les sanglots se calmèrent, le calme envahit lentement son corps, tandis que la tranquillité de Thémis faisait son œuvre sur la petite brune qui était bouleversée par les dernières évènements. Pourtant elle sentait au fond d’elle, que son patron était allé au-delà de sa fonction, de son travail.
« Non…au bureau il agit comme un auror mais…mais ce soir-là. Il était différent. Je ne l’avais jamais vu comme ça. Même si ça reste très flou, avant de…de le tuer, il s’est acharné sur l’assassin de Cora. Comme si on s’en était pris à quelque chose de précieux pour lui. S’il avait agi en auror, il l’aurait juste mit au arrêt…Là…il est allé plus loin et…c’est pas dans sa réputation d’agir de la sorte… »

L’esprit d’Aisha tournait à toute vitesse, reprenant ses anciens réflexes de Serdaigle. Plus elle y pensait, plus la réaction d’Azrael était étrange. Elle ne l’avait jamais vu comme ça. Malgré sa vision qui avait été flou, elle avait vu ses nombreux éclairs rouges frapper ce corps, elle avait entendu ces hurlements, elle avait entendu les supplices du garçon et ses gémissements. La rage qui s’était exprimé en lui…Aisha savait qu’elle pouvait la ressentir si quelqu’un s’en prenait à sa mère, c’était ce genre de rage quand elle voyait sa mère plus pale et plus faible les matins car elle savait que son père avait passé ses nerfs. C’était ce genre de rage sombre, noir qui la dévorait aux plus profonds de ses tripes.
« J’ai comme l’impression qu’il y a quelque chose. Je ne sais pas quoi mais il m’intrigue, il veille sur moi depuis que je suis rentrée au bureau…il ne se comporte pas comme ça avec les autres…il a beau me dire que c’est pour ma jolie plastique…j’arrive pas à le croire… »

Les mots d’Azrael résonnait encore dans sa tête, quand elle l’avait ouvertement provoqué. « Juste suffisamment belle et tu sembles suffisamment volage pour être une femme facile. » Cette phrase avait longtemps résonné. Mais elle sonnait faux à ses oreilles mais elle ne saurait dire pourquoi. Si ça avait été le cas, dans ce bar, au lieu de la repousser alors qu’elle était complètement ivre, il aurait pu aisément la séduire et faire ce qu’il voulait. Mais il ne l’avait pas fait, il avait veillé sur elle.
« Je sais que tu le connais…Qui est-il ? »


Trust no one
Some secret must be hide forever. You are my redemption but also my chains. My secret is your secret. Together, we can fight, alone we can die. + ms.palmer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Newbies + Baby in PI

+ photo :
+ avatar : Kate Beckinsale
+ âge : 43 ans
+ doublon : Orion Carey
+ messages : 389
+ date d'inscription : 29/12/2016
+ commentaires :

MessageSujet: Re: you need to talk || Aisha   Mer 11 Jan - 19:22

You need to talkElle était beaucoup trop intelligente. Elle était beaucoup trop vive d’esprit, je savais qu’elle finirait par découvrir la vérité. Elle avait vu que son comportement n’était pas celui qu’il avait avec les autres élèves, Azrael n’était pas discret. Comment pouvions-nous protéger notre secret s’il faisait autant d’écart dans son attitude. Je lui en étais reconnaissante d’avoir veillé sur elle, de l’avoir sauver. Mais il n’était pas prudent. Elle n’avait visiblement pas perdu complètement connaissance lorsqu’il était intervenu, et les souvenirs d’Aisha semblaient ancrés en elle. Elle n’oublierait donc pas aisément les évènements s’étant déroulé cette nuit-là. Comment prendre la défense d’Azrael, comme rattraper son erreur. J’étais dans une position délicate.
« Chérie, parfois nous agissons par impulsivité. Il avait vraisemblablement bu, l’alcool a des effets même sur les hommes les plus puissants de notre société. »

Je tentais de sauver les apparences, je faisais tout pour couvrir le directeur du bureau des aurors, pour étouffer les soupçons de ma fille au plus vite, afin qu’elle ne fasse pas trop d’hypothèse qui pourrait être compromettante. Aisha avait l’esprit d’une Serdaigle, tout comme moi et je savais très bien que dans sa tête, les choses allaient vite, beaucoup trop vite parfois. Et cela serait bien compliqué de contrer ses déductions quand elle en serait là. Cela ne serait guère aisé. Pourtant je devais tenter d’étouffer cela.

Les mots qui sortirent de la bouche de ma fille, eurent un drôle d’effet. Je retins un hoquet de surprise. Je savais qu’il était un homme à femme, mais sortir ce genre à sa propre fille. Si c’était sa manière de se protéger, ce n’était pas forcément l’idéal. Je connaissais les penchants de mon enfant, elle profitait bien de sa jeunesse et la gente masculine était rarement insensible à ses charmes. Il était vrai qu’Azrael ne se décourageait devant rien pour avoir une jolie femme, mais si une chose était sûre, il ne toucherait jamais Aisha. Mais je n’avais le choix, je devais appuyer ses paroles.
« Tu es une jeune femme magnifique et sa réputation avec les femmes est connu. Il est fort possible que ce soit vrai… Mais s’il te touche, il aura à faire à ton père et à moi-même…. »

Pour le coup Filius n’apprécierait pas que son ami touche sa fille. Pour ma part, j’avais l’esprit tranquille. Jamais le sorcier n’irait avoir un geste déplacé sur elle. Cela ne serait que des gestes à la rigueux se voulant affectueux mais aucun geste déplacé. Ou alors il n’aurait guère le choix mais là, je pense qu’il préférerait que notre secret soit découvert plutôt que de devoir coucher avec sa fille.

Je soupirais face aux questions de ma fille. Elle était trop maligne. Je devais vraiment avancer prudemment, pas à pas.
« C’est un ami de ton père, de longue date. Quand j’étais jeune, je côtoyais le cercle d’ami de sa sœur. Je ne le connais pas si bien que ça. Ton père le connait mieux que moi. Je sais juste qu’il était un espion du Ministère auprès du Seigneur des Ténèbres, il a sacrifié beaucoup de chose, il a sauvé ton père lors que les mangemorts ont été jugé. Je ne sais rien de plus sur lui. C’est un des meilleur aurors du pays… »


© 2981 12289 0


Lost in the darkness

award:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Admin + Rules the world

+ photo :
+ avatar : Adélaïde Kane
+ âge : 18 printemps d'insouciance et d'incertitude
+ messages : 661
+ date d'inscription : 18/12/2016

MessageSujet: Re: you need to talk || Aisha   Lun 6 Fév - 17:54

Les paroles de sa mère firent cogiter Aisha mais une partie d’elle refusait de la croire. Son esprit empli à la logique n’y croyait pas tandis que son cœur lui hurlait de la croire. Elle ne savait pas quoi croire. Mais sa mère lui répondait, quand elle ne voulait pas s’avancer sur un terrain glissant, elle ne répondait pas. Là elle prenait le temps de répondre, c’était surement qu’une pointe de vérité se glissait dans ses paroles. Mais une chose était sure, quand la jeune Nott serait de nouveau sur pieds, elle irait enquêter, elle irait chercher à savoir ce qu’il se cachait derrière le nom du sorcier. Azraël le lui avait dit, connaître les gens avec qui on avait à faire était mieux. Les connaître à moitié n’était pas bon.
« Tu as surement raison… »

Je poussais un léger soupire, tout en me calant plus confortablement dans ses bras. Je fermais les yeux, écoutant sa respiration calme, respirant son odeur qui m’apaisait plus que n’importe laquelle, qui me mettait en confiance. Mes défenses s’effondraient petit à petit, tandis qu’elle me parlait du sorcier et qu’il était. Un ami de son père, et la sœur d’Azraël était une ancienne amie de sa mère. Décidément les Rosier étaient beaucoup trop liés aux Nott. Je fus pour le coup totalement convaincu. Et un léger sourire naquit sur mes lèvres.
« C’est le meilleur auror du pays…il est directeur de la brigade…y’a pas meilleur que lui…bien que quelqu’un de plus chaleureux ne nous ferait pas de mal. »

Azraël en faisait trembler plus d’un, il imposait le respect avec un simple regard. Cependant pour Aisha, il fallait plus que ce genre de regard pour lui faire baisser les yeux car elle possédait un regard quasi similaire au sien. Mais il avait bien vite comprit comment la jeune fille fonctionnait et le capitaine qu’il lui avait collé dans les pattes également. Dès le début James avait su comment canaliser la jeune sang pure et comment lui parler pour qu’elle obéisse sang bronché. Au moins elle ne pouvait pas faire de bêtise.

Le silence ce fut lentement dans la chambre, les défenses apaisées et se sentant en sécurité, Aisha ne fit pas long feu et sombra dans les bras de sa mère, se laissant aller à un sommeil qui pour le moment était calme et paisible mais celui-là finirait par s’assombrir et elle s’agiterait probablement pour se réveiller en panique et se remémorait les terribles évènements. Mais pour le moment, elle profitait de la quiétude que lui apportait la présence de la femme qui l’avait mise au monde et qui représentait tant de chose à ses yeux.


Trust no one
Some secret must be hide forever. You are my redemption but also my chains. My secret is your secret. Together, we can fight, alone we can die. + ms.palmer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: you need to talk || Aisha   

Revenir en haut Aller en bas
 
you need to talk || Aisha
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bill Clinton : Talk is Money (al konprann se piyay!)
» How to talk with me.
» Blabla Dodo / Sleep Talk
» Thranduil - Do not talk to me of dragon fire. I have faced the great serpents of the North
» « I wanna talk tonight until the mornin' light » ► Ft. Cléanthe (terminé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Prior Incanto :: Chaudron Baveur :: La pensine :: Les écrits terminés-
Sauter vers: