Partagez | 
 

 Don't touch me, I don't like and trust you ~ Azraël

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


Protecteur + Our world will be safe

+ avatar : Elizabeth Olsen
+ photo :
+ âge : 27 ans
+ doublon : Aiden S. Blackwood & Moon
+ messages : 74
+ date d'inscription : 02/01/2017
+ commentaires :

MessageSujet: Don't touch me, I don't like and trust you ~ Azraël   Mer 4 Jan - 20:06

Don't touch me, I don't like and trust you
Azraël & Alaska

Une légère brise de vent vint caresser le visage de la jeune femme qui rajusta son manteau et son écharpe pour empêcher le vent de s’infiltrer sur sa peau déjà froide. Ces longs cheveux bruns descendaient en cascade jusqu’au milieu de son dos, tandis que ces yeux verts tranchaient légèrement avec sa peau pâle. La sorcière aurait pu transplaner pour rejoindre son lieu de travail, mais elle avait besoin de marcher. Besoin de réfléchir, de respirer. Un frisson parcouru subitement son corps sauf que cette fois-ci, le vent n’en était pas responsable. Un brève regard derrière elle, avant que la jeune femme n’accélère son pas. Elle aurait peut-être du transplaner en fin de compte. Un long soupir s’échappa des lèvres de la brune qui secoua par la suite sa tête de gauche à droite. Elle n’allait pas devenir parano à cause d’une de ces nuits qui lui refaisait vivre son passé ? Non. Il en était hors de question. Même en étant à des milliers de kilomètres, éloignés depuis des années de cet homme, ce dernier avait toujours cette influence, ce contrôle sur elle. Rageusement, la sorcière prit la première à droite en bousculant quelques moldus sans aucun remords. L’horloge de la ville se mit soudainement à sonner. Et merde. Si elle ne se bougeait pas le derrière la jeune femme allait en retard. Son pas s’accéléra, évitant les passants avec habilité, la brune rejoint quelques minutes plus tard la cabine téléphonique. Sans plus attendre, la jeune femme prit une pièce et l’inséra dans la machine. Plus vite foutu truc moldu. Alaska répondu avec froideur aux différentes questions du sorcier de l’autre côté du fil, ce dernier finit par mettre en marche l’ascenseur pour la faire descendre.

Tapant du pied, la jeune femme se rua en dehors de l’ascenseur dès que les portes s’ouvrirent. Être en retard à un rendez-vous avec son chef était loin d’être la meilleure idée du siècle. Il lui restait encore quelques minutes avant d’être en retard, ce qui était faisable, mais cela agaçait la jeune femme qui, toujours ponctuelle, arrivait plus souvent en avance plutôt qu’à la dernière minute. Sans aucun remords, la brune pousse les sorciers sur son passage les ignorants royalement quand ces derniers lui font une remarque. Ce n’était pas comme si s’était la fin du monde d’être bousculé. Au moins, ils n’allaient pas se prendre un énième savon par le dictateur Azraël qui voyait plus les points négatifs, pour ne pas dire que les points négatifs, plutôt que de voir les bonnes actions. Une fois à l’étage des aurors, la jeune sorcière accéléra de nouveau le pas. Elle aperçut la porte du bureau du chef des aurors toujours fermés. Sans ralentir, Alaska se dirigea vers la porte en continuant d’ignorer le monde autour d’elle. Une fois devant la porte, la jeune femme prit une minute pour reprendre sa respiration pour ne pas avoir l’air d’avoir couru un marathon. Alors qu’elle allait toquer à la porte du chef des aurors, une main se posa sur ces épaules. Alaska sursauta et, dans la même seconde, se retourna en attrapant la main sur ces épaules, pointant sa baguette en direction de la personne qui avait posé la main sur son corps. Sa respiration s’accélérait et son visage était devenu encore plus blanc.
© 2981 12289 0


Stop, i'm already dead
It's hurts, hurts like Hell. The only thing I want is you. You next to me. Always.< by swan >
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Admin + Rules the world

+ avatar : Colin Farrell
+ photo :
+ âge : 47 ans
+ doublon : Alex' Spike, Jonathan Sazlman, Louise d'Auberive
+ messages : 828
+ date d'inscription : 06/04/2016
+ commentaires :

Spoiler:
 


MessageSujet: Re: Don't touch me, I don't like and trust you ~ Azraël   Sam 7 Jan - 0:16

Thème


Assit derrière son bureau, Azraël s'occupait de dossiers. Comme la majorité de son temps. Il avait l'esprit entièrement concentré sur les papiers devant lui, refusant de se laisser déconcentrer par le monde qui l'entourait et pire encore, les pensées folles qui s'activaient avec violence dans son esprit. Il refusait de voir le visage d'Aisha flotter devant ses yeux et pire encore, celui de Thémis qui se faisait un malsain plaisir à venir embrouiller ses pensées. A la troisième rature sur la feuille qui lisait, Azraël se releva violemment. Attrapant baguette et pensine, il fit sortir toutes les idées stupides qui venaient s'infiltrer en lui. Il les regarda glisser d'un air distrait, refusant de se perdre d'avantage sur les détails d'une nuit qu'il rêvait d'oublier et qui se glissait amoureusement dans l'eau.

D'un mouvement de baguette, il fit finalement disparaitre la pensine, et se remit au travail l'esprit bien plus libre. Ses sourcils se froncèrent alors qu'il arrivait sur un nouveau dossier. C'était Aisha qui était en charge de ce dernier. Une Aisha qui n'était pas encore revenu. Le sorcier se serrait giflé pour encore penser à sa fille. Il n'était pas un père, il n'avait aucune envie de le devenir et il était hors de question que sa vie se retrouve encore plus chamboulée par l'arrivée de la jeune femme chez les aurors. Durant une seconde, Azraël releva la plume qu'il tenait entre les doigts. Il aurait pu virer la sorcière pour une raison obscure, connue de lui seul et il aurait été en paix pour l'éternité à venir. Le simple souvenir du visage enragé de Filius le fit soupirer. Il était coincé avec sa propre fille dans un bureau qui avait été autrefois un tel symbole de puissance.

L'ancien mangemort releva finalement les yeux. Il avait rendez-vous avec une des aurors aujourd'hui. pour parler d'un dossier dans tout l'officiel de la situation. En vérité, Azraël gardait la jeune femme à l'oeil pour tout autre chose que sa présence dans le bureau des aurors. Elle était une SpMB car il n'avait pas eu le choix, ne trouvant rien pour refuser sa candidature. Mais il se méfiait de la sorcière comme de la peste. Une leggilimen, une officielle, qui avait vu son visage et pouvait à tout moment retourner sa veste. Chose dont il n'avait pas besoin à l'heure actuelle. Encore plus avec les protecteurs en effervescence, plongés dans un dossier le concernant de très près et pour cause. Il en était auteur et protagoniste.

Des pensées le firent sortir des siennes et il se releva avec un regard assassin. La porte de son bureau s'ouvrit à la volée sans qu'il n'utilise sa baguette et il gronda, mécontent :

Jonhs, je dois vous apprendre à faire votre travail correctement ?! Elle travaille ici ! Miss Azarov dans mon bureau !

L'expression sur le visage du gorille qui s'était retrouvé avec une baguette sous le menton en aurait fait rire plus d'un mais elle ne fit pas même sourire le directeur qui se contenta de retourner s'assoir, l'air strict sur son visage ne s'étant pas adoucit, amplifié par son éternel costume à l'ancienne.

Vous avez des informations à m'apporter sur le dossier ? De nouvelles choses ?


Rosier ce nom raisonne, brille et tue car sa puissance est infinie


Dernière édition par Azraël J. Rosier le Sam 7 Jan - 1:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Protecteur + Our world will be safe

+ avatar : Elizabeth Olsen
+ photo :
+ âge : 27 ans
+ doublon : Aiden S. Blackwood & Moon
+ messages : 74
+ date d'inscription : 02/01/2017
+ commentaires :

MessageSujet: Re: Don't touch me, I don't like and trust you ~ Azraël   Sam 7 Jan - 0:54

Don't touch me, I don't like and trust you
Azraël & Alaska

Les yeux dans le vide, Alaska avait eu du mal à sortir de son lit. La chaleur de sa couette était comme rassurante. Cette impression d’être en sécurité. Et pourtant, ces vêtements lui collaient à la peau démontrant que son sommeil avait été, une fois de plus, agité, animé par les spectres du passé qui ne cessait de l’hanté, même après une dizaine d’années loin de cet homme qu’elle redoutait temps. Les poils de sa peau se relevèrent tandis qu’un frisson traversait son corps. Rageusement, la jeune femme jeta sa couverture au sol avant de prendre la direction de la salle de bain pour prendre une bonne douche, chaude ou froide, qu’importe. Le principal était qu’elle puisse se noyer sous les flots, noyer ces pensées, ces souvenirs. Comment pouvait-il encore avoir autant d’influence après autant d’années ? Il ne reviendrait jamais la voir, elle en était certaine. Ou presque. Et pourtant, cela lui était comme impossible d’évoluer. De laisser cette obscurité derrière elle.

Tapant contre le mur de sa douche, la sorcière finit par se laisser glisser jusqu’au sol. L’eau coulant toujours sur elle. Sa tête posée sur ces genoux, ramenée près de sa poitrine, les yeux clos, les images défilent malgré tout. Malgré elle. Avant elle avait son frère pour l’aider à faire face à ces périodes de crise, mais elle était seule maintenant. Alaska n’avait plus personne. La solitude était rapidement devenue sa seule compagne en plus des cauchemars. Cet enfer quotidien que semblait lui jouer son esprit prenait fin quand la sorcière se plongeait dans le travail. Alors, elle travaillait. Encore et encore. Sans relâche, toujours plus. Le travail était devenu son échappatoire. Et puis, à quoi bon rentrer tôt chez soi quand personne n’est là pour vous accueillir ? Après un profond soupire, la brune se releva finissant de se laver rapidement avant de quitter sa douche et de se sécher en quatrième vitesse. Elle était loin d’être en retard, mais son esprit était tellement tourmenté ce jour-là qu’il lui était nécessaire de vider son esprit en marchant pour se rendre à son lieu de travail.

Malheureusement, le trajet avait été plus long que ce qu’elle avait imaginé. Au pas de course, la jeune femme avait accéléré la cadence de sa marche afin d’arriver au Ministère à l’heure. En effet, la brune préférait éviter d’être en retard à son rendez-vous avec le chef des aurors. Surtout quand ce dernier était également un « collègue » dans une organisation secrète. Bousculant les personnes sur son passage sans remord, la sorcière atteint le département des aurors sans retard et fonça sans plus attendre en direction de la porte du bureau d’Azraël. Alors qu’elle n’avait pas encore toqué à la porte, une main se posa sur son épaule. Tel un félin, Alaska avait réagi au quart de tour. Pointant sa baguette en direction de la gorge de celui qui avait osé poser la main sur elle, la jeune femme était devenue encore plus blanche. Son rythme cardiaque avait accéléré. Quand elle reconnut Johns la jeune femme lui adressa un regard noir, meurtrier et froid. Alors qu’elle allait lui sortir une réplique pleine de haine, la porte, derrière elle, s’ouvrit brusquement.

Encore sous le choque du contact physique, Alaska se retourna subitement vers le bureau d’Azraël, la baguette toujours en main. Serrant son poing libre, la jeune femme rentra dans le bureau tout en fusillant du regard l’homme qui était son supérieur. Sans un mot, la brune rangea sa baguette en essayant de contrôler le tremblement de son corps. Son regard vert affronta ensuite celui d’Azraël. Croisant les bras sous sa poitrine pour cacher ces mains toujours tremblantes, la brune reste devant l’encadré de la porte et ne bouge pas.

« Bonjour à toi aussi Azraël. » Se contenta de répondre la jeune femme sans broncher, son cœur battant toujours la chamade. Elle savait pertinemment que le chef des aurors n’aimait pas qu’on le tutoie, elle travaillait avec lui depuis un moment déjà, mais son esprit se défendait. Il s’était senti agressé par ce contact physique et les cauchemars de la veille et du matin n’arrangeaient rien à son humeur. Peut-être, aurait-elle dû se taire ? Mais ce n’était pas son genre. Elle ne voulait plus se taire, elle n’avait plus aucune envie d’être au sol. À genoux, brisé, sans libre abrite, sans être elle-même. Alors, même si Azraël le prenait mal, cela n’avait pas d’importance. L’important pour elle, à ce moment précis, était de garder le contrôle d’elle-même. Et puis, la Russe avait horreur qu'on lui rappelle son héritage familial, le nom de son père. De son bourreau. Malgré elle, son corps tremblait toujours, de rage et de peur. Essayant de faire distraction la brune reprit la parole.

« L’enquête suit son cours, nous avons retrouvé des traces d’effraction dans la boutique. J’ai vu dans les pensées du vendeur que de la magie noire avait été utilisée, mais comme cela est interdit il n’a rien dit. Dois-je le mettre en garde à vue ? »
© 2981 12289 0


Stop, i'm already dead
It's hurts, hurts like Hell. The only thing I want is you. You next to me. Always.< by swan >
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Admin + Rules the world

+ avatar : Colin Farrell
+ photo :
+ âge : 47 ans
+ doublon : Alex' Spike, Jonathan Sazlman, Louise d'Auberive
+ messages : 828
+ date d'inscription : 06/04/2016
+ commentaires :

Spoiler:
 


MessageSujet: Re: Don't touch me, I don't like and trust you ~ Azraël   Sam 7 Jan - 1:23

Thème


Les sourcils de l'ancien mangemort se froncèrent un peu plus alors qu'il l'a voyait refuser. Jusqu'à terminer de se froncer lorsqu'elle le tutoya. Elle osait le tutoyer ? Son regard noir se plongea dans celui qui osait le soutenir et il retient un soupir puissant. Ici, tous le respectait. pour ce qu'il avait fait et ce qu'il n'avait pas fait, pour sa magie puissante, pour le fait qu'il n'avait besoin d'une baguette pour faire bien des choses et surtout, pour la marque que tous savait brulante sur son avant bras gauche. Il avait fait des choses qui pouvaient donner des frisons aux plus sensibles des aurors et tous, sans la moindre exception, savait parfaitement quel héro était Azraël. Alors le tutoiement ne passait pas. pas du tout.

L'auror croisa les mains devant lui, les posant sur son bureau, à gauche de sa baguette aussi noire que ses yeux qui ne lâchaient Alaska. Il voyait les tremblements qui agitaient encore ses mains. Mais le sorcier s'en fichait comme de la première chemise couverte de sang qu'il avait portée. Elle allait entrer dans cette pièce et refermer la porte derrière elle. Qu'elle le veuille ou non.

Je croyais vous avoir dit d'entrer Miss. J'ai rarement tendance à me répéter deux fois. Et fermez cette foutue porte.

La mâchoire du sorcier était crispée et ses traits durs. Il n'était pas là pour se montrer agréable, encore moins devant les autres membres du bureau qu'il dirigeait d'une main implacable et bien trop souvent peu agréable.

En garde à vu et vous l'interrogerez. Je dois vous apprendre votre métier en plus du respect que vous devez à vos supérieurs ?

La voix d'Azraël était froide. Il avait mal prit son tutoiement et se ferait un plaisir de lui rappeler à chacune des paroles qu'il prononcerait tant qu'elle ne serait pas entrer dans ce foutu bureau. Qu'importe les quelconques faits qui l'avaient mit dans un sale état, il n'était pas là pour subir les humeurs de ses employés. De un il n'en avait aucune envie et de deux, les aurors devaient s'occuper de leur travail. Ici, leurs vies privées n'étaient plus qu'un lointain souvenir et il était hors de question qu'elles influencent sur les mots qu'ils pouvaient prononcer. Alaska allait rapidement devoir apprendre à se calmer si elle ne voulait pas être mise à pied.


Rosier ce nom raisonne, brille et tue car sa puissance est infinie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Protecteur + Our world will be safe

+ avatar : Elizabeth Olsen
+ photo :
+ âge : 27 ans
+ doublon : Aiden S. Blackwood & Moon
+ messages : 74
+ date d'inscription : 02/01/2017
+ commentaires :

MessageSujet: Re: Don't touch me, I don't like and trust you ~ Azraël   Sam 7 Jan - 17:21

Don't touch me, I don't like and trust you
Azraël & Alaska

Toujours tremblante et sur le coup de l’émotion, la jeune femme se moquait royalement du haussement de sourcil de son supérieur. Elle savait qu’il n’appréciait pas le tutoiement, mais elle s’en fichait complètement. Alaska n’avait aucune confiance en l’homme qui se trouvait devant-elle. La jeune femme ne comprenait pas comment les Anglais considéraient un ancien mangemort comme un héros. Elle ne savait pas comment l’homme avait réussi pour se faire passer pour quelqu’un de la sorte, mais elle ne trouvait pas qu’il était un héros loin de là. Pour elle, il était comme tous les autres Sang-Pur et son appartenance au SPMB ne faisait qu’amplifier ces pensées qu’elle entretenait à l’égard du directeur des aurors. Son corps entier criait son appartenance au Sang-Pur et elle était surprise de voir que cela ne semblait choquer ni déranger quelqu’un. Les bras toujours croisés sous sa poitrine, la jeune femme serra les poings pour ne faire aucune remarque désobligeante. Elle était certes en colère, mais elle ne pouvait pas tout ruiner à cause d’une simple émotion. Aussi forte soit-elle.

La sorcière ne broncha pas quand les yeux noirs de son directeur se plongèrent dans les siens, bien au contraire, elle le regardait également droit dans les yeux sans les baisser. Elle savait que les gens avaient peur d’Azraël, après tout c’était un homme particulièrement impressionnant, elle savait également qu’elle aurait dû avoir peur de lui, mais ce n’était pas le cas. La jeune femme était incapable d’avoir peur de cet homme. Il lui rappelait son père et le seul sentiment que cela lui procurait était de la haine.  

« Mais je suis dans ton bureau. » Répliqua-t-elle les bras toujours croisés sous sa poitrine. En effet, la brune était rentrée dans le bureau, elle était simplement toujours près de la porte. Porte qu’elle referma sans se retourner son regard ne quittant pas celui de son supérieur. Ces traits avaient durci, mais cela n’impressionnait pas la brune, surtout pas quand elle était dans cet état-là.  

« Oh tu veux m’apprendre le respect ? J’aimerais bien voir ça. Comment tu vas t’y prendre ? Comme un bon petit Sang-Pur tu vas utiliser les sorts impardonnables ? Après tout chez nous le respect se transmet par la peur et la violence, n’est-ce pas ? Après tout venant d’un ancien mangemort cela ne me surprendrait pas. »

Alaska avait répliqué aussi froidement que son supérieur, la voix toujours aussi calme, mais froide et dure. Elle jouait avec le feu, elle en avait à moitié conscience, mais ces ténèbres avaient rapidement pris le dessus. C’était tellement plus simple de prendre le contrôle quand le corps et l’esprit sont fatigués de se battre. Les yeux verts de la jeune femme toujours dans les yeux noirs d’Azraël s’étaient assombris. Lançant presque des éclairs avec ces yeux. La brune en oubliait complètement l’affaire. Sa rage, son besoin de vengeance semblait avoir trouvé une personne idéale, ou pas, pour cela. Sa cible semblait être Azraël. Son cerveau savait pourtant que ce n’était pas la personne de choix. Mais, il ne maîtrisait plus vraiment. Il n’était plus vraiment au contrôle des manettes. Comme par défi, la jeune femme posa les mains sur ces hanches et s’approcha jusqu’au bureau d’Azraël avant de s’asseoir avec non chalence.



© 2981 12289 0


Stop, i'm already dead
It's hurts, hurts like Hell. The only thing I want is you. You next to me. Always.< by swan >
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Admin + Rules the world

+ avatar : Colin Farrell
+ photo :
+ âge : 47 ans
+ doublon : Alex' Spike, Jonathan Sazlman, Louise d'Auberive
+ messages : 828
+ date d'inscription : 06/04/2016
+ commentaires :

Spoiler:
 


MessageSujet: Re: Don't touch me, I don't like and trust you ~ Azraël   Lun 9 Jan - 10:32

Thème


Les sourcils du sorcier se froncèrent un peu plus. Jamais son visage n'avait semblé si dur, jamais il n'avait autant eu envie de faire comprendre à quelqu'un la véritable signification de la marque sur son avant bras gauche. pour qui se prenait cette petite idiote ? Azraël ne prit pas même la peine de s’énerver ou de se lever. Il gardait sa colère froide au plus profond de son coeur, refusant de lui laisser la moindre possibilité de croire les mots qui sortaient de ses lèvres. Il aurait tellement eu envie de saisir la baguette noire à côté de lui et de lui faire ravaler son air fier. Elle n'était rien. Elle n'était qu'une petite sorcière de pacotille, une auror qui pouvait perdre son métier d'un simple mot de l'homme qui se tenait devant lui.

Tous les sangs purs ne sont pas les mêmes Miss Azarov. glissa-t-il, appuyant avec nonchalance sur le nom de famille de la jeune femme qui se dressait devant lui. La violence n'est qu'un goût étrange qu'on développé certain. Je n'en fais pas parti et je vous serais grès de faire taire ses accusations stupides que vous portez sur ma personne.  

Il décala légèrement sa baguette, ne quittant le regard de celle qui osait soutenir ses prunelles violentes qui juraient à merveille avec les mots qu'il prononçait. La colère froide, sous jacente, d'Azraël était plus terrible encore que la moindre perte de contrôle. Car l'homme refusait de se laisser guider par des réactions puissantes nées d'une simple colère.

Quand à mon rôle de Mangemort, dois-je vous rappeler l'histoire ? Je n'étais pas à leur côté pour une quelconque affecte pour leurs idées. J'embrasse certain idéaux aujourd'hui mais ils n'ont rien à voir avec la folie de Vous-Savez-Qui.

L'ancien mangemort croisa ses mains devant lui, ses lèvres se tendant sur un sourire froid qui voulait en dire bien trop. Il avait été innocenté par le magenmagot. Il avait été sacré héros de guerre et il avait sauvé bien des vies durant la dernière guerre. Voilà les seules choses qu'on retenaient d'Azraël Rosier. La marque sur son bras brulait encore, incapable d'être enlevée mais chez lui elle était synonyme de victoire et non d'horreur.

Je pense que vous avez besoin de vous reposer Miss Azarov. Je ne veux vous voir de la semaine dans ses bureaux, j'espère mettre bien fait comprendre. Et ne prenez pas la peine de rétorquer ou ce sera bien plus long si ce n'est définitif.


Rosier ce nom raisonne, brille et tue car sa puissance est infinie


Dernière édition par Azraël J. Rosier le Jeu 12 Jan - 10:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Protecteur + Our world will be safe

+ avatar : Elizabeth Olsen
+ photo :
+ âge : 27 ans
+ doublon : Aiden S. Blackwood & Moon
+ messages : 74
+ date d'inscription : 02/01/2017
+ commentaires :

MessageSujet: Re: Don't touch me, I don't like and trust you ~ Azraël   Jeu 12 Jan - 10:56

Don't touch me, I don't like and trust you
Azraël & Alaska

Les accusations que venait de prononcer la jeune femme étaient graves. Azraël était le chef des aurors en plus d’être considéré comme un héro de guerre. Mais, pour la sorcière ancien mangemort, sang-pur, SMPB, n’allait pas de pair avec le titre de héros. Elle ne le considérait pas comme tel. Actuellement, la brune jouait à un jeu dangereux, elle le savait, mais elle n’avait pas confiance en cet homme et la colère qui l’animait actuellement ne l’aidait pas à garder sa langue dans sa poche. L’homme en face d’elle lui rappelait trop son père. Et pourtant les deux hommes étaient totalement différents l’un de l’autre, mais Alaska ne pouvait s’empêcher de les comparer, les trouver ressemblants. Azraël était comme une représentation physique de son cauchemar, son épouventard, qui n’était rien d’autre que son père. Sortant de ces pensées destructrices, la Russe reporta son attention sur l’homme dur et froid en face d’elle.

« Vraiment ? » Cracha-t-elle avec dédain. Son nom de famille lui fit l’effet d’une claque, Alaska détourne brièvement son regard avant de le reposer, froid, glacial, sur son patron. Elle n’était pas une Azarov. Son père le lui avait suffisamment dit, le lui avait suffisamment fait comprendre. Elle n’était personne. Juste Alaska. Rien d’autre. Rien de plus. Alaska. Pas Alaska Azarov. Elle ne serait jamais une personne de cette famille, elle n’était pas considérée comme un membre de cette dernière par le patriarche et le reste de la famille. Tantes, Oncles, tous avaient rejoint la folie du père. Tous sauf un. Son frère. Croisant les bras sous sa poitrine, le regard toujours froid, la brune ignora les propos de l’auror concernant les Sang-Pur. Il fallait lui dire. Elle en avait besoin. « Je ne suis pas une Azarov. » Répliqua-t-elle froidement ces yeux lançant des éclairs en direction d’Azraël. Sa voix, dure, était étrangement calme tandis que ces propos sonnaient meurtriers.

Son regard suivit le léger mouvement de la baguette du sorcier. Ces traits se durcirent, les images de ces mauvais souvenirs surgissent de nouveau devant ces yeux. Relevant brusquement son regard vers ceux de son patron, la brune contrôle son corps et ces expressions avec justesse et calme.

« Je n’étais pas là, donc chacun son avis sur l’histoire. Une histoire n’a jamais une seule et même version après tout, n’est-ce pas ? »

Le sourire froid d’Azraël fit frissonner la jeune femme. Son père affichait le même juste avant qu’il ne devienne violent. Le regard de la brune se perdu dans la contemplation du mur derrière le chef des aurors tandis que ces horreurs venaient l’hanter une nouvelle fois. Un premier frisson fit bouger son corps, tandis que sa respiration commençait à s’accélérer. Tremblantes, ces mains tentèrent de s’accrocher au bureau pour se retenir de tomber, par peur de chuter encore plus bas. Ces images lui coupaient le souffle, souffle qu’elle n’arrivait plus à trouver. Elle avait besoin de les évacuer, de les enlevés de son esprit, pour un temps seulement.  

« Arrêtez le travail ? Vous voulez me tuer ? Je survis seulement en me plongeant dans le travail. Je ne PEUX pas m’arrêter. Il viendra encore plus souvent qu’avant… » Finit-elle dans un souffle, le regard toujours fuyant. Son attitude était complètement différente de ce qu’elle avait en temps normal. Jamais la brune n’avait craqué au travail. Toujours sérieuse, impliqué et respectueuse malgré ces doutes sur Azraël.  




© 2981 12289 0


Stop, i'm already dead
It's hurts, hurts like Hell. The only thing I want is you. You next to me. Always.< by swan >
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Admin + Rules the world

+ avatar : Colin Farrell
+ photo :
+ âge : 47 ans
+ doublon : Alex' Spike, Jonathan Sazlman, Louise d'Auberive
+ messages : 828
+ date d'inscription : 06/04/2016
+ commentaires :

Spoiler:
 


MessageSujet: Re: Don't touch me, I don't like and trust you ~ Azraël   Lun 16 Jan - 21:23

Thème


Il balaya les accusassions d'un mouvement de main, n'y prétant pas attention, préférant se concentrer sur les réactions de la jeune auror. S'il ne pouvait pas lire dans ses pensées, il savait travailler sans se servir de son don et ce qu'il lisait dans le regard de la sorcière avait un arrière goût d'horreur qui glissait sur la langue. Il ne savait quoi et il avait beau forcer sur son pouvoir pour tenter de lire dans la tête de la jeune femme, il se heurtait à un mur qui ne lui renvoyait que de plus belles ses propres interrogations. Il y avait un détail, caché quelque part, un tout petit détail qui pourrait lui donner un pouvoir non ignorable sur l'auror en qui il n'avait pas le moins du monde confiance. Il ne savait véritablement à qui allait l'allégeance de cette femme qui osait le traiter de la sorte, qui osait lui parler comme à un vulgaire abrutis de bas étage alors qu'il aurait pu avec facilité la faire remonter dans des bureaux moins spacieux et surtout moins intéressant. Des lieux où les documents administratifs étaient les seuls collègues qu'elle pouvait croiser, où elle passerait des heures assises à se ronger les sang et à regretter son insolence.

Il lui renvoya un regard froid qu'elle lui rendit comme toujours. Mais le sourire sur les lèvres du directeur s'élargit un peu plus alors qu'il sentait la panique la gagner. Elle ne voulait pas quitter son poste ? Voilà qu'elle fuyait son regard, retrouvant enfin la place qui était la sienne, peu importe le sang pur qui coulait dans ses veines. Car Azraël, malgré ses pensées sur la pureté des veines des sorciers, n'en oubliait pas au travail les compétences et surtout le respect que devaient lui porter ses employés.

Je me fiche totalement de votre vie privée Alaska. première preuve de sympathie qui n'en était pas vraiment une de l'auror. Mais il prenait soin des siens, qu'importe ce qu'ils faisaient. Je pourrais vous virer pour manque de respect à votre supérieur. Estimez vous heureuse de n'être mise à pied qu'une semaine.

Alaska n'était pas Aisha et il ne tolérait pas qu'on lui parle ainsi. Les tremblements des mains de la sorcière ne le ferait pas changer d'avis. Elle allait devoir réfléchir sur son comportement et s'il lui accordait la moindre chose, elle réitérerait son élan d'irrespect empli de tellement de vérité qu'Azraël n'avait pas envie de voir éclater devant un public autre que les fantômes de son bureau et de leurs esprits.

Et j'espère qu'il ne viendra pas à votre esprit quelques folles idées me compromettant. J'ose espérer pour vous que vous n'êtes pas assez stupide.

Car si le sorcier avait su retomber sur ses pattes après la chute du Seigneur des Ténèbres, l'annonce de son affiliation au SpMB ne serait qu'un détail qu'il pourrait balayer avec facilité. Après tout, bientôt, les suprémates possèderaient l'Angleterre entre leurs griffes. Ne restait que quelques jours, quelques semaines et tout serait réglé. Que leurs noms fuitent ne seraient alors qu'une drôle coïncidence.


Rosier ce nom raisonne, brille et tue car sa puissance est infinie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Protecteur + Our world will be safe

+ avatar : Elizabeth Olsen
+ photo :
+ âge : 27 ans
+ doublon : Aiden S. Blackwood & Moon
+ messages : 74
+ date d'inscription : 02/01/2017
+ commentaires :

MessageSujet: Re: Don't touch me, I don't like and trust you ~ Azraël   Sam 21 Jan - 18:41

Don't touch me, I don't like and trust you
Azraël & Alaska

L’attitude de la jeune femme ne changeait pas, l’homme qui se trouvait en face d’elle inspirait, pour les autres, respecter, craint, tandis que pour la brune il lui inspirait un homme odieux qui cachait sa vraie personnalité derrière un masque. Un masque que peu de gens semblaient voir. Les yeux toujours aussi sombres, la sorcière tentait tant bien que mal de contrôler ces émotions, mais le petit sourire en coin que le chef des aurors affichait lui rappelait terriblement son père. C’est à ce moment-là que la panique revient l’étouffer une nouvelle fois, une énième fois de la journée. Pourquoi avait-il toujours autant d’emprise sur elle alors que les années avaient passés ? Alors qu’elle était à des milliers de kilomètre de lui ? Peut-être parce qu’il lui avait pris la chose la plus importante d’une personne ? En plus de lui avoir pris son âme, son père avait osé lui prendre la personne la plus chère à son cœur. Son frère. Cela faisait des années que les deux Azarov ne s’étaient pas vu à cause de se monstre. Un frisson parcourut le corps de la jeune femme qui, dorénavant, fuyait le regard d’Azräel, alors que quelques minutes plutôt la Russe le défiait du regard.

Pathétique. Elle l’était. Faible. Elle l’était tout autant. Serrant les poings jusqu’à que ces jointures deviennent blanche, la brune finit par relever la tête en soupirant profondément. Ces lèvres se pincèrent tandis que l’expression de son visage reprit leur froideur habituelle, sans aucune autre expression que l’indifférence sur le visage. Une fois de plus, Azräel avait tenté d’effleurer son esprit, elle l’avait ressenti. Et cette tentative de viol, car pour elle vouloir lire dans son esprit sans y être autorisé était comme un viol de sa personne et de sa vie privée, l’avait permis de retourner à la réalité. Les images de son père n’étaient plus que brume.

« Je ne vous demande pas de vous intéressez à ma vie privée, justement j’ai horreur des instruisions » commença-t-elle en faisant illusion de la tentative du chef des aurors. Sans s’en rendre compte, la jeune femme était repassée au vouvoiement, mais il lui arrivait régulièrement de tutoyer les personnes qui l’entouraient sans le remarquer. « Certes, je vous ai manqué de respect, mais j’ai besoin de travail. Savez-vous ce que cela fait de revivre sans cesse les horreurs de son passé ? J’ai besoin de travailler. »


La jeune femme se retient de faire tout autre commentaire quand aux agissements de favoritisme que le chef des aurors avait en ce moment avec l’une des stagiaires. Alaska n’avait jamais prêté attention à tout cela, mais les rumeurs et les bruits de couloirs à ce sujet ne cessaient d’augmenter. Elle n’était pas du genre à écouter les rumeurs, alors elle préférait ne rien dire à ce sujet tant qu’elle n’avait pas vu de preuve de ce que les autres avançaient.

« Je ne vais pas me vendre en te vendant Azraël. Et je n’ai aucune raison de le faire. »

Pour le moment elle n’avait aucune raison de le faire, son seul but dans cette organisation était de récolter le plus d’information possible, avoir les preuves suffisantes pour pouvoir mettre ces enflures derrière les barreaux à Azkaban.

© 2981 12289 0


Stop, i'm already dead
It's hurts, hurts like Hell. The only thing I want is you. You next to me. Always.< by swan >
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Admin + Rules the world

+ avatar : Colin Farrell
+ photo :
+ âge : 47 ans
+ doublon : Alex' Spike, Jonathan Sazlman, Louise d'Auberive
+ messages : 828
+ date d'inscription : 06/04/2016
+ commentaires :

Spoiler:
 


MessageSujet: Re: Don't touch me, I don't like and trust you ~ Azraël   Ven 27 Jan - 10:46

Thème


Elle soutenait toujours son regard, cheval sauvage refusant de se soumettre. Durant une seconde, Azraël ne pu s'empêcher de la trouver attirante. Les femmes qui lui résistaient lui plaisaient plus encore que la facilité que lui offraient ses beaux yeux. puis il souvient de ce qu'elle était, de l'épine dans son pied qu'elle était. Il ne lui faisait pas confiance. Il aurait du la séduire pour la mettre dans sa poche. Mais comment pouvait-il être suffisamment idiot pour croire qu'elle se laisserait faire ? L'amour ne tuait pas les plus violents caractère, il le savait parfaitement. N'avait-il utilisé des mots terribles contre Thémis, n'avait-il vu le visage de la jeune femme être éclairé par la tristesse qu'il y avait fait naitre ? Alaska lui ressemblait. plus jeune, plus rebelle. plus dangereuse peut-être. Elle avait un passé sombre et lourd qu'Azraël ne connaissait pas et aurait rêvé lire dans ses yeux. Car il y aurait vu tant d'information lui permettant de la contrôler avec merveille.

Elle était repassée au vouvoiement et il sut qu'il avait frapper quelque part. Il avait touché quelque chose qu'il ne pouvait voir. Il devait continuer sur sa lancée. Il devait la briser pour mieux la faire baisser l'échine devant lui. Jamais il n'accepterait qu'on lui tienne tête. Quelques minutes, juste le temps de séduire son coeur. On devait ensuite s'incliner si on ne voulait subir sa colère. Son sourire avait disparu alors qu'il regardait à nouveau Alaska. Il n'était plus un prédateur, juste son directeur. Et il ne reviendrait pas sur ses paroles.

Voilà pourquoi on apprend à réfléchir avant de parler. Je ne reviendrais pas sur mes propos. Vous êtes mise à pied.

Son air sévère était plus dangereux encore que sa voix totalement plate. Il n'y avait aucun sous entendu, aucune envie de la blesser. Il la remettait juste à sa place, lui rappelant juste avec force qu'elle n'était rien de plus qu'une auror et que lui était son directeur. Qu'elle le veuille ou non, elle devait mettre sa langue dans sa poche, suivie de sa fierté.

Maintenant, sortez de mon bureau. Cette discussion est terminée.

Alaska le fatiguait enfin. Elle pouvait parlementer le temps qu'elle voulait, elle ne devait pas oublier qu'Azraël était connu pour être inflexible. Qu'importe ce qui courrait en ce moment sur lui et qu'il prenait avec un haussement de sourcil. Il ne la laisserait pas revenir au bureau. Qu'elle ose se pointer durant l'apres midi et elle pouvait dire adieu à son travail. Après tout, elle pouvait se changer les idées d'une autre manière qu'en étant chez les aurors. Les protecteurs recrutaient eux aussi.


Rosier ce nom raisonne, brille et tue car sa puissance est infinie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Protecteur + Our world will be safe

+ avatar : Elizabeth Olsen
+ photo :
+ âge : 27 ans
+ doublon : Aiden S. Blackwood & Moon
+ messages : 74
+ date d'inscription : 02/01/2017
+ commentaires :

MessageSujet: Re: Don't touch me, I don't like and trust you ~ Azraël   Dim 29 Jan - 21:07

Don't touch me, I don't like and trust you
Azraël & Alaska

Ces iris s’étaient rétrécis, exactement comme le faisait un chat devant sa proie avant de lui sauter au cou. Alaska le savait, la personne juste en face d’elle n’avait rien d’une proie, bien au contraire il était un prédateur, mais la jeune femme n’avait aucune envie de courber l’échine devant lui. Jamais la brune ne se soumettrait une nouvelle fois, l’enfer qu’elle avait vécu, et dont elle ne s’en était pas encore sortie, la hantait après des années de calme et de délivrance. Son âme brisée réagissait au quart de tour, au moindre touché, à la moindre réaction qui pouvait lui rappeler son monstre de père. Et, Azraël lui rappelait son père. Sauf qu’au lieu de se soumettre la jeune femme préférait attaquer, le défié, même si cela n’était pas une attitude à avoir avec son boss, elle ne pouvait s’empêcher d’agir de la sorte. Elle n’avait pas confiance en lui et elle savait que ce sentiment était partagé. La jeune femme n’était pas entièrement folle, elle était devenue simplement plus sauvage, plus dangereuse. Plus destructrice surtout, autant avec elle que les personnes qui l’entouraient.

Cependant, elle était loin d’être soigné et sans s’en rendre compte son ton était redevenu au vouvoiement. Son instinct de survie avait pris le dessus. À moins que ce soit une chose qu’Azraël ait dite qui la fait réagir. C’était tellement le bordel dans ces pensées que la jeune femme ne savait plus ce qui était réel et ce qui ne l’était pas. Alors elle ne fut pas tout à fait sûre que les paroles dites par le directeur des aurors avaient réellement été dites. La brune se contentait de le regarder de nouveau dans les yeux, la haine toujours autant présente dans ces dernières.

L’air sévère du vieux papi en face d’elle aurait dû l’avertir que ce n’était pas un rêve, que les propos qu’il venait de prononcer n’étaient pas fictifs. Et pourtant, la Russe resta assise à sa place, les bras croisés sous sa poitrine sans effectuer le moindre mouvement en direction de la sortie. Oh. Elle n’avait donc pas rêvé, il osait la mettre hors service pendant quelque temps ? Elle avait pourtant spécifié que cela ne lui était pas possible. Elle avait tellement envie de le tuer.

Brusquement Alaska se releva de son siège, pointant sa baguette en direction du visage de son patron, ces yeux pétillaient de rage. Comment osait-il la mettre à pied ? N’avait-il donc pas de cœur ? Évidemment que non. Comment une personne comme lui pouvait comprendre. En dehors de son gros ventre, rien d’autre ne l’intéressait. La brune ouvrit à coup de baguette la porte avec violence. Son regard toujours fixé dans ceux d’Azraël. « Heureusement que tu n’as pas d’enfant. Tu lui ferais plus de mal que de bien. » Répliqua-t-elle avant de tourner les talons sans attendre a réponse. Sans se retourner, la brune referma la porte avec violence. Qu’il aille se faire foutre. Elle serait peut-être mise à pied. Elle continuerait de travailler. Alaska ne viendra juste pas dans les bureaux.
© 2981 12289 0


Stop, i'm already dead
It's hurts, hurts like Hell. The only thing I want is you. You next to me. Always.< by swan >
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Admin + Rules the world

+ avatar : Colin Farrell
+ photo :
+ âge : 47 ans
+ doublon : Alex' Spike, Jonathan Sazlman, Louise d'Auberive
+ messages : 828
+ date d'inscription : 06/04/2016
+ commentaires :

Spoiler:
 


MessageSujet: Re: Don't touch me, I don't like and trust you ~ Azraël   Sam 4 Fév - 1:06

Thème


La haine qui lui faisait face était presque palpable mais Azraël n'en avait que faire. Qu'elle hurle et tempête ne lui ferait ni chaud ni froid. Elle n'était rien, juste une auror sous ses ordres. Elle ne devait pas oublier que c'était lui qui avait autrefois validé son dossier, lui permettant de valider sa formation et de devenir la femme qu'elle était aujourd'hui. Il se fichait de ses sauts d'humeurs, de son comportement typiquement fémin. Voilà une des nombreuses raisons qui le poussaient un peu plus à préférer travailler en compagnie d'hommes. Éviter les crises d'hystérie comme il venait de trouver. Cette petite peste croyait avoir le contrôle mais de ses yeux noirs, il lui prouvait un peu plus qu'elle n'était rien qu'une mignonette, qu'une petite chose qu'il pouvait briser d'un mouvement de main.

Tous ses muscles se crispèrent alors qu'il vit la baguette pointée contre lui. Il n'agit pourtant pas, sentant déjà la magie venir flamboyer au bout de ses doigts. Elle caressa sa paume, tentant de canaliser la rage qui grondait depuis quelques minutes déjà dans son coeur. Il pouvait presque la visualiser, s'insinuer en longs rubans de satin autour des deux sorciers. Sa magie était bien plus puissante que celle de la jeune auror et par conséquent bien plus sombre.

Il ne répondit rien aux dernières paroles pleines de rages. Elle ne savait rien de lui, comme tout ceux qui l'entouraient. Azraël s'était entouré d'un chape de secret que personne ne pouvait percer. Alaska ne pouvait imaginer qu'il était en réalité père, père de cette même femme qu'elle croisait surement tous les jours. père de cette toute jeune adulte avec qui ont lui prêtait aujourd'hui une liaison; les gens le connaissaient bien mal. Même pour une maitresse il ne se serait montré si agréable. Seuls les hommes et femmes ayant l'honneur d'avoir le même sang que lui dans leurs veines méritaient son respect. Les autres n'étaient que de misérables créatures, identiques à celle qui claquait la porte de son bureau en partant, comme un enfant capricieuse. Il n'en avait que faire. Alaska n'était rien à ses yeux.

Le sorcier se replongea dans ses papiers, sans le moindre regard pour le panneau de bois qui tremblait encore. Elle filminerait pendant quelques heures. Avant de se calmer et de revenir la queue entre les jambes dans une semaine. Il la croiserait surement avant. après tout, maintenant, elle avait de nombreuses heures à consacrer au spmb.

Rp terminé


Rosier ce nom raisonne, brille et tue car sa puissance est infinie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Don't touch me, I don't like and trust you ~ Azraël   

Revenir en haut Aller en bas
 
Don't touch me, I don't like and trust you ~ Azraël
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» I can't wait to kiss the ground, wherever we touch back down. [PV Willy]
» Rick Ross - Touch 'N You ft. Usher
» Japan Touch Haru
» A TOUCH OF EVIL
» HLM ◮ OH, You Touch my Tralala ... mmh, my Ding Ding Dong

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Prior Incanto :: Chaudron Baveur :: La pensine :: Les écrits terminés-
Sauter vers: