AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les larmes ne sont que le résultat d'une souffrance | Aisha

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


Admin + Rules the world

+ photo :
+ avatar : Jennifer Lawrence
+ âge : 20 ans et il lui manque quelques dents
+ doublon : Azraël Rosier, Jonathan Salzman, Louis d'Auberive
+ messages : 206
+ date d'inscription : 29/12/2016
+ commentaires :

MessageSujet: Les larmes ne sont que le résultat d'une souffrance | Aisha   Sam 7 Jan - 14:10

Thème


La mort de Cora était parvenue aux oreilles d'Alexiane sans qu'elle ne s'y attende et ses prunelles s'étaient embuées de larmes. Si Cora était une amie d'Aisha, elle était également devenue une des siennes avec le temps, à partir du moment où Alex avait comprit que la jeune femme n'essayait pas de lui voler son amie. Mais aujourd'hui cette petite guerre n'était plus qu'un lointain souvenir. Cora était morte et la sorcière refusa d'un ton catégorique l'article qu'elle aurait dû écrire pour Sorcière Hebdo en menant sa petite enquête auprès de sa meilleure amie et de l'auror qui s'était retrouvé impliqué dans l'affaire. Elle ne voulait jamais mêler sa vie privée à son travail qui lui servait plus de lointain passe temps que de véritable travail.

Alexiane avait transplané jusqu'au manoir des Nott, situé suffisamment près pour qu'elle n'est pas besoin d'avoir recourt à la poudre de cheminette. La jeune sorcière avait frappé à la porte et le majordomme qui lui avait ouvert lui avait offert un magnifique sourire. Depuis le temps que la sorcière venait ici, elle faisait presque partie de la famille. Enfin pour Aisha et Thémis. Alexiane doutait que le père cinglé de sa meilleure amie puisse considérer quelqu'un autrement que comme une chose étrange qui venait salir son manoir. Heureusement pour la Spike, il avait cru en son mensonge avec facilité.

Elle se dirigea vers la chambre d'Aisha sans croiser personne. Ses parents devaient être tout deux au travail, pour le plus grand plaisir de la sorcière. Elle ouvrit alors lentement la porte, cherchant des yeux sa meilleure amie. Aisha n'allait pas bien, elle le sentit au moment même où elle franchit la porte.

C'est moi ma belle. Ca va ?

Question rhétorique dont la sorcière connaissait parfaitement la réponse. Comment Aisha aurait-elle pu aller bien alors qu'elle avait vu son amie mourir devant ses yeux ? Alexiane sentait déjà la culpabilité qui devait enfler dans le coeur de sa meilleure amie. Elle voyait les larmes qui avaient très certainement coulées. Elle aurait aimé être là, aux côtés des deux filles. Non pas que sa magie aurait pu aider à quelque chose, elle aurait surement été bien trop ivre. Mais elle aurait pu supporter la douleur en compagnie d'Aisha autrement qu'en arrivant les bras ballants et le visage grave. L'éternel sourire de la sorcière était mort alors qu'elle fixait d'un air inquiet son amie.

Elle s'approcha de cette dernière, s'asseyant sur son lit. La gryffondor avait toujours été un piètre réconfort dans les moments douloureux. Elle se contentait d'être là, oreilles attentives écoutant les maux qui transperçaient ses amies. Sans jamais parler d'elle et de ce qui détruisait petit à petit son corps. Les traces sous le haut qu'elles portaient étaient parfaitement cachées sous le tissu. Mais Alexiane s’autodétruisait avec passion dans les bras d'un homme qu'elle aurait dû haïr.

Je suis là Ais'. murmura-t-elle, d'une voix douce et emplie de peine. Voir sa meilleure amie de la sorte lui brisait le coeur.


Please hate me but still love me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Admin + Rules the world

+ photo :
+ avatar : Adélaïde Kane
+ âge : 18 printemps d'insouciance et d'incertitude
+ messages : 692
+ date d'inscription : 18/12/2016
+ commentaires :


MessageSujet: Re: Les larmes ne sont que le résultat d'une souffrance | Aisha   Mer 11 Jan - 14:16

Les jours passaient et semblaient s’écouler avec une infinie lenteur. Ils se ressemblaient, chaque jours étaient identiques. La lumière morne qui filtrait des carreaux de sa chambre la tirait d’un sommeil agité et hanter par de violent cauchemar. Elle se levait et avec un peu de magie, arrangeait son visage cerné, effacé les sillons salés former par les larmes pour descendre prendre les repas familiaux ou elle devait garder la tête haute, prétendre que tout allait bien face à son père.  Sortant des sourires faux, montrant une image des petits sangs purs parfaits que son père voulait qu’elle soit. Elle souriait, elle trompait les apparences. Pourtant les prunelles émeraude sa mère, ne pouvait être trompée par un peu de magie et une attitude. Aisha savait très bien que sa mère, sentait ce qu’elle ressentait et que ce n’était qu’une façade. Filius était satisfait de voir sa fille, son héritière surmonté cela, affronter le monde tout en ayant compris que son écart de comportement ne serait absolument plus toléré.

La punition était tombée, lourde, violente et douloureuse. Elle avait encore mal, la douleur cuisante se ressentant sur ses muscles. Pourtant elle faisait mine que tout allait bien, elle devait montrer un visage parfait, un visage fier qui au final ne l’était pas. Malgré la discussion qu’elle avait eue avec sa mère, la culpabilité continuait de la ronger, l’horreur passait toujours devant ses yeux. Les éclairs verts, les cris de Cora, le bruit sourd de son corps sans vie s’effondrant à côté d’elle, la peur qui s’était emparé d’elle. Cela tournait dans sa tête sans qu’elle ne puisse sans défaire. Jour et nuit. Elle frôlait la folie chaque jour un peu plus, elle voulait que ses images sortent de sa tête. Elle ne voulait plus les voir en boucle. Elle ne voulait plus entendre le son du sort mortel s’échappant des lèvres de ce moins que rien.

La journée était bien entamée et Aisha venait d’arriver enfin à sécher ses larmes. Le manoir des Nott était silencieux, seuls travaillaient l’elfe de maison ainsi qu’un majordome pour supervisé le travail de l’elfe et surveiller la jeune femme. Allongée dans son lit, les prunelles brunes fixés le vide, elle avait doucement réussi à vider son esprit de toute pensée. Elle profitait du calme soudain de son esprit, pour faire le vide, pour ne rien ressentir. Mais cela fit de courte durée, la porte de sa chambre s’ouvrit et une voix familière résonna. Alex. Le cœur de la jeune Nott bondit dans sa poitrine. Alors que son amie s’approchait, la brunette se redressa et alla rejoindre les bras de sa meilleure amie, posant sa tête contre son épaule, cherchant se réconfort dont elle avait besoin.
« Je l’ai tué Alex…C’est de ma faute… Je l’ai tué…J’ai tué Cora… »

Sa voix était brisée, tandis que les images revenaient trop violemment dans son esprit. Elle serra les dents, luttant contre les larmes. Luttant pour ne pas hurler sa douleur, sa peine. Elle n’en pouvait plus de revoir sans arrêt ces images d’horreur.
« Ca…Ça tourne dans ma tête…Ca ne s’arrête jamais…Je l’a vois tombé à cause de l’éclair vert….J’entends le son de la voix prononçant le sort….Ça tourne…Ca n’a pas de fin…Je…Je deviens folle…j’en peux plus… »


Trust no one
Some secret must be hide forever. You are my redemption but also my chains. My secret is your secret. Together, we can fight, alone we can die. + ms.palmer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Admin + Rules the world

+ photo :
+ avatar : Jennifer Lawrence
+ âge : 20 ans et il lui manque quelques dents
+ doublon : Azraël Rosier, Jonathan Salzman, Louis d'Auberive
+ messages : 206
+ date d'inscription : 29/12/2016
+ commentaires :

MessageSujet: Re: Les larmes ne sont que le résultat d'une souffrance | Aisha   Mer 11 Jan - 20:01

Thème


Il y avait encore des traces de larmes sur le visage d'Aisha. Des traces à moitié cachées mais qui ne pouvait échapper au regard perçant de la sorcière tant habituée à lire dans les visages. Le sien était grave, et elle ne murmura aucun mot alors qu'Aisha se blottissait dans ses bras. Alex avait toujours été mauvaise pour réconforter. Elle savait faire rire, elle savait faire du bruit. Être le pitre, attirer l'attention sur elle. Mais lorsqu'elle prenait quelqu'un contre elle, elle devenait silencieuse, presque grave, chose qui ne lui allait pas. Et pourtant, ô combien elle comprenait la douleur d'Aisha. Ô combien elle aurait aimée être une amie suffisamment douée pour trouver les mots. Mais cela lui était impossible. Comment une petite princesse pouvait s'inquiéter pour quelqu'un d'autre que sa propre personne.

La visage baissé, Alexiane laissa ses doigts remonter jusqu'à la chevelure de la brune qu'elle caressa doucement, comme sa propre mère l'avait autrefois fait à tant de reprise alors qu'elle pleurait pour des raisons stupides. Le monde dans lequel elle évoluait aujourd'hui lui donnait tellement plus de raison de voir des perles salines couler sur ses joues. Durant une seconde, alors qu'elle fermait les yeux en se perdant dans l'étreinte d'Aisha, le visage de Nathanaël vient flotter derrière ses paupières.

Chut. murmura-t-elle, continuant de caresser les cheveux de soie de sa meilleure amie. Je n'ai eu que des échos Aisha mais tu ne l'as pas tué. C'est cette ordure de sang pur qui vous a attaqué. Tu n'y es pour rien Aish'.

Elle berçait légèrement la jeune femme, cherchant des mots qui se contenteraient de glisser dans l'air, sans jamais véritablement parvenir au but qui leur était alloué. Elle se sentait si stupide. Aisha avait besoin d'elle et elle était incapable d'être celle qu'il fallait.

Cora t'en voudrait de te laisser abattre ma puce. Elle t'aurais juré que ce n'était pas ta faute. C'est un concours de circonstance qui a fait que. Elle est morte mais ça aurait très bien pu être toi à sa place.


Please hate me but still love me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Admin + Rules the world

+ photo :
+ avatar : Adélaïde Kane
+ âge : 18 printemps d'insouciance et d'incertitude
+ messages : 692
+ date d'inscription : 18/12/2016
+ commentaires :


MessageSujet: Re: Les larmes ne sont que le résultat d'une souffrance | Aisha   Lun 16 Jan - 16:54

Le cœur de la jeune fille battait la chamade, chaque battement était douloureux malgré le fait qu’elle soit dans les bras de sa meilleure amie. Elle avait horriblement mal, la honte se ressentait à chacune de ses inspirations, à chaque seconde de vie qui lui était donnée, elle avait mal. Comment pouvait-elle vivre après tout ça. Comment accepté d’avoir vu l’horreur sous ses yeux, sans avoir pu agir, sans avoir pu défendre son amie ? Elle, une future auror maîtrisant la magie des runes. Elle n’avait rien pu faire car trop ivre pour transplaner, pour éviter de se faire désarmer. Les gens pouvaient dire ce qu’ils voulaient, si elle n’avait pas bu autant, jamais Cora n’aurait perdu la vie, jamais Aisha aurait été impuissante contre ce sorcier, elle aurait pu défendre son amie et gagner un possible duel car elle en avait les ressources. Mais non, elle s’était comportée comme une idiote et aujourd’hui son amie n’était plus là.
« Mais si j’avais pas bu, si j’avais été en état de transplaner…tout ceci ne serait pas arrivé. »

Avec des si on pourrait refaire le monde. Et Aisha s’enfermait dans cela, voulant refaire cette soirée pour sauver son amie. Mais c’était impossible, il était impossible de sauver Cora. C’était fait et elle ne pouvait rien faire à part vivre avec. Désormais elle devait faire son deuil, chasser les images horribles qui tournait dans sa tête sans cesse, les enlever, les effacer. Mais c’était plus compliqué que ça en avait l’air. Elle n’y arrivait pas, on ne lui avait pas appris à affronter cela. Elle, la petite héritière supposait parfaite des Nott. Cela ne devrait pas la toucher mais sa sensibilité la rendait fragile à cela. Elle souffrait plus que tout.

Les paroles d’Alex me touchaient, elle avait raison. Cora n’aimerait pas que son amie se laisse abattre et Aisha se redressa légèrement, pour pouvoir scruter les prunelles de sa meilleure amie. Au fond d’elle, la jeune femme savait que ce n’était pas un concours de circonstance, elle se souvenait ce qui avait poussé cet enfoiré de Serpentard à agir ainsi, et à l’épargner elle. La suprématie du sang sorcier. Elle était sang pure, elle était Nott. Cora n’était qu’un sang mêlé avec des origines moldues très proche dans sa généalogie.
« Ca n’aurait pas été mois Alex. Ils l’ont tué pour son sang, parce qu’il n’était pas pur. Ces enfoirés de SPMB, ils n’ont…aucune limite. Elle était innocente de tout crime…et… Je fais une bien piètre stagiaire pour les aurors. Je m’étonne encore que mon supérieur ne m’est pas mis à pieds. »


Trust no one
Some secret must be hide forever. You are my redemption but also my chains. My secret is your secret. Together, we can fight, alone we can die. + ms.palmer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Admin + Rules the world

+ photo :
+ avatar : Jennifer Lawrence
+ âge : 20 ans et il lui manque quelques dents
+ doublon : Azraël Rosier, Jonathan Salzman, Louis d'Auberive
+ messages : 206
+ date d'inscription : 29/12/2016
+ commentaires :

MessageSujet: Re: Les larmes ne sont que le résultat d'une souffrance | Aisha   Lun 16 Jan - 19:33

Thème


Les mots d'Aisha étaient emplis de vérité et pourtant Alexiane les trouvait bien cruels envers la jeune sorcière. Elle n'y était pour rien et l'absence d'alcool n'aurait pas changé grand chose à ce qu'il s'était passé. Cora serait morte de toute manière. La sang mêlée aurait eu envie de jouer les mamans mécontentes si la situation avait été autre. Si elle n'avait sentit les larmes d'Aisha contenues au plus profond de ses prunelles, encore accrochées à ses longs cils.

Hey, hey, hey. Reprends toi d'accord ? La sorcière mit fin à leur étreinte pour la regarder droit dans les yeux, ses iris bleus bien plus sombres que ce qu'elle aurait voulu. L'alcool n'a rien à voir dans cette histoire. Vous aviez le droit de vous amuser ok ?

Alexiane sentait une boule dans l'estomac et la gorge de sa meilleure amie. Elle sentait sa tristesse, tellement fort que n'importe qui aurait pu la voir et pas seulement elle, et pas seulement car elle connaissait mieux que quinconce la jeune femme. Elle passa une nouvelle fois ses doigts dans les cheveux de soie de sa meilleure amie avant de poser ses mains sur les joues de la jeune sorcière.

Ce qu'il s'est passé était en dehors de ton temps de travail et je peux te jurer que le Rosier aurait eu affaire à ton père et même à moi s'il avait fait ça. Tu n'étais pas en service à ce que je sache ? Et puis merde, j'l'ai déjà vu ivre moi le père Rosier en soirée. Tellement ivre qu'il a pêcho Sophia. Sophia quoi. Je veux bien qu'elle soit jolie mais elle a notre âge. C'est une gamine pour lui.

Les potins avaient tendance à faire beaucoup parler la jeune femme et sur un ton enjoué qui n'avait pas vraiment sa place dans la discussion. L'air triste qui régnait sur le visage d'Aisha en était la preuve ultime.

Quand à ses connards, je suis sûre que les protecteurs vont finir par leur mettre la main dessus et leurs éclater la tronche. Les sorts seront trop gentils, c'est avec les poings, façon moldus qu'il faudrait leur montrer qu'on ne s'en prend pas à des innocents.

Une flamme brulait dans les yeux d'Alexiane, la flamme qui brillait dans le regard de bon nombres de Gryffondor. Ses poings fourmillaient de l'envie d'en découdre et elle était prête à frapper très fort. De toute manière, ce n'était pas sa magie qui aurait pu l'aider. C'était Aisha la douée dans tout ce qui était sortilèges. pas elle.


Please hate me but still love me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Admin + Rules the world

+ photo :
+ avatar : Adélaïde Kane
+ âge : 18 printemps d'insouciance et d'incertitude
+ messages : 692
+ date d'inscription : 18/12/2016
+ commentaires :


MessageSujet: Re: Les larmes ne sont que le résultat d'une souffrance | Aisha   Mer 18 Jan - 18:17

Alex soulevait un point précieux qui n’avait pas émergé dans l’esprit de la jeune femme. Elles avaient le droite de faire la fête, elle avait le droit de s’amuser d’aller boire. Elles pouvaient profiter de leur jeunesse. Si certes Filius n’était pas de cet avis, personne ne l’avait réprimandé sur le fait qu’elle est voulue s’amuser, et passer sa soirée avec des amis. Sa meilleure amie avait raisons et pour une fois les rôles s’inversaient. C’était pour cela qu’Aisha aimait tant la jeune femme. Elle avait peut-être ce comportement trop Gryffondor qui pouvait exaspérer la Serdaigle mais elle savait que dans les moments comme celui-là, elle pouvait compter sur son amie. Un faible sourire peu convaincu vint s’installer sur le visage de la jeune Nott.

Les mains de son amie sur ses joues la forcèrent à plonger ses prunelles sombres dans le bleu d’Alex. Les paroles de son amie la touchèrent et la suite lui fit oublier quelques peu son malheur. Aisha écarquilla les yeux de surprise sous l’info. Elle n’en croyait pas ses oreilles.
« Atta…Notre Sophia ? Elle s’est laissé faire ? Oh merde…putain…merde…mais…mais…il a l’âge d’être notre père…oh merde ! Oulàlàlà je vais devoir faire gaffe à mon cul vu qu’il m’a ouvertement dit que ma plastique ne le laissait pas indifférent… »

Entre les jurons qui sortaient tous seuls et l’expression de dégout qui venait de s’installer sur le visage d’Aisha, l’annonce d’Alex l’avait retourné. Et la jeune sang-pure se demandait si sa mère avait peut-être raison. Son directeur le pensait peut-être vraiment…Cette pensée la perturber. Pour un homme de son âge, il était bel homme, c’était indéniable et son côté sombre, mystérieux, son côté bad boy comme pouvait dire Alexiane le rendait attirant. Mais savoir qu’il avait sauté une de ses amies, la perturbait grandement surtout quand on connaissait la jeune Sophia.

Le regard d’Aisha s’assombrit quand Alex parla des protecteurs. Comme la plupart des aurors, elle ne les aimait pas. Ils leur piquaient leur dossier et se permettaient de prendre les missions les plus importantes ne laissant que la merde et la paperasse au bureau des aurors. Heureusement, ils avaient encore la main mise sur le marché parallèle, et les groupes mafieux magiques qui sévissaient dans le pays. Si sur un dossier il y a avait des soupçons porté sur NOE ou SPMB, les protecteurs s’en emparaient plus vite qu’il ne faut de temps pour dire le mot Quidditch. C’était affolant.
« Ah me parle pas d’eux ! Ils nous piquent notre boulot ! On fait toute la merde à cause d’eux. Je ne les aime pas ! Et non la douleur physique c’est surfait maintenant. Mais ils méritent de tomber avec leur idéologie à la noix ! »


Trust no one
Some secret must be hide forever. You are my redemption but also my chains. My secret is your secret. Together, we can fight, alone we can die. + ms.palmer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Admin + Rules the world

+ photo :
+ avatar : Jennifer Lawrence
+ âge : 20 ans et il lui manque quelques dents
+ doublon : Azraël Rosier, Jonathan Salzman, Louis d'Auberive
+ messages : 206
+ date d'inscription : 29/12/2016
+ commentaires :

MessageSujet: Re: Les larmes ne sont que le résultat d'une souffrance | Aisha   Ven 20 Jan - 10:39

Thème


Il était facile de lire dans l'expression d'Aisha. Elle était surprise, presque choquée. La même réaction qu'avait eu Alexiane lorsqu'elle avait assisté à la scène, lorsqu'elle avait vu les sourires charmeurs d'un homme qui ne lui avait jamais offert. Azraël la détestait, pour la simple raison qu'elle était trop curieuse et cherchait à en savoir beaucoup trop sur l'auror. Elle savait qu'il y avait des secrets, qu'il y avait de la boue si elle grattait au bon endroit. Mais le directeur était un homme de secret et il n'était pas si facile de lui tirer les vers du nez, encore plus maintenant qu'il savait exactement qui elle était.

Une grimace apparu sur le visage d'Alexiane. Voilà qu'il faisait également du charme à sa meilleure amie. Le côté journaliste de la sorcière lui donnait envie de pousser Aisha dans les bras du directeur, juste pour avoir des informations croustillantes à offrir à Sorcière Hebdo. Mais elle restait la meilleure amie avant tout, avant même son travail qui l'amusait tant.

Yerk. Il a bientôt 50 ans, sérieusement il pourrait être notre père. Je veux bien qu'il soit encore plutôt sexy mais... non, sincèrement, je ne comprends pas Sophia. Fait attention à ton cul, il était totalement différent quand il draguait. Je n'ai jamais vu le moindre sourire sur ses lèvres et pourtant j'ai pas mal squatté le ministère. Et là... Un autre homme.

Elle lui envoya un petit rire et un sourire, accompagné d'un clin d'oeil. Si Aisha se tapait Azraël, Alexiane ne répondait plus de rien. Mais elle n'en ajouta pas plus, se souvenant des nuits qu'elle passait dans le plus grand des secrets quand trop d'alcool roulait dans ses veines.

Vous n'avez toujours pas réussi à vous entendre ? Les lèvres d'Alexiane se tendirent légèrement sur le côté, en une moue mécontente. C'est pas contre toi mais en vrai, vous êtes con. Une alliance entre vous et on peut dire adieu aux relous.

Alexiane n'avait pas vraiment d'avis sur les groupuscules qui s'étaient crées avec la prophétie mais elle disait ne pas les aimer pour se trouver un très bon sujet de discussion et pouvoir trouver des potins intéressants. Quand aux protecteurs, elle trouvait qu'ils faisaient un bon travail. Et pour le coup, elle n'était pas vraiment d'accord avec Aisha. Les protecteurs et les aurors n'avaient pas le même travail. Ils se marchaient sur les pattes, très certainement. Mais il était certain que les protecteurs n'étaient pas mouillé jusqu'au coude, contrairement à un bon nombre d'auror. Les protecteurs étaient infaillibles. Ce n'était pas le cas des chasseurs de mages noirs.


Please hate me but still love me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Admin + Rules the world

+ photo :
+ avatar : Adélaïde Kane
+ âge : 18 printemps d'insouciance et d'incertitude
+ messages : 692
+ date d'inscription : 18/12/2016
+ commentaires :


MessageSujet: Re: Les larmes ne sont que le résultat d'une souffrance | Aisha   Ven 20 Jan - 12:03

Aisha n’aima pas le clin d’œil d’Alexiane. Celui ne lui disait rien qui vaille. Et ses paroles lui donnaient des nausées. Ivres, elles étaient capables de beaucoup de chose, Alex plus qu’elle d’ailleurs. Mais la jeune Nott avait ses limites. Et une de ses limites s’étaient d’éviter les hommes trop âgés. Elle s’était fait des hommes de plus de trente ans, mais au-delà de quarante ans elle évitait. Elle trouvait ça vraiment creepy…Et bon son directeur…Même complètement bourré, après tout ce qu’il s’était passé, elle n’aurait pas le cran, le courage ou la témérité de tenter l’expérience. Azraël était peut-être un chasseur une fois ivre dans un bar, mais Aisha savait quand même un minimum résisté aux avances des hommes quand elle n’avait pas envie.
« Non non non, tu m’ôtes cette idée absolument dégueulasse de ta tête ! Pense à ma réputation au Ministère ! Déjà que je pense avoir plein d’étiquette sur le front lorsque je vais retourner bosser, si je peux éviter d’avoir celle de : la stagiaire qui se tape le boss, ça m’arrangerait. Et non…tu sais qu’au-delà de quarante ans, je suis un peu réticente ! Et il est beaucoup trop proche de mes parents…Nan je ne pourrais pas et rien que d’imaginer…ça me donne des nausées ! »

Aisha eu une boue un peu boudeuse pour l’idée de l’alliance. Cela ne se ferait pas à cause d’Azraël, il était ouvertement contre cet ordre créer par le ministre de la magie. Pour elle, elle était d’accord sur le fait que les protecteurs leur piquaient la quasi-totalité de leur dossier. Si alliance il devait y avoir, chacun devrait faire des efforts et les protecteurs devraient être moins paranoïaque et laisser certains dossiers aux aurors. Mais ce n’était pas un combat gagné d’avance.
« Ça se fera pas. Rosier les déteste vraiment. Ils sont tellement parano, ils faudraient qu’ils arrêtent de sauter sur le moindre dossier qui peut avoir potentiellement un lien avec la prophétie. Et ça je ne suis pas sure que le ministre le veuille. Y’a trop d’histoire d’égo dans l’histoire. »

Personne n’oserait faire le premier pas. Et en plus Aisha avait décidé d’être auror, pas protecteur. Elle ne les aimait pas particulièrement, elle pouvait travailler en mettant sa fierté de côté, mais elle ne les portait pas dans leur cœur car les missions du bureau étaient d’un ennuie à plus finir. Les seuls trucs restant intéressant c’était le marché noir et les mafias qui tournaient. Le reste n’était que de la surveillance, de la sécurité. Quasiment plus d’enquête à proprement parler. De quoi abrutir la quasi-totalité du bureau.
« Avec ce système, le ministère est quand même en train d’abrutir la moitié des aurors. Déjà que la plupart sont pas futfut…mais alors là…Ca se tourne les pouces et ça parle plus potin que dossier. Mais bon, tant que Rosier sera là, aucune chance de faire équipe avec eux »


Trust no one
Some secret must be hide forever. You are my redemption but also my chains. My secret is your secret. Together, we can fight, alone we can die. + ms.palmer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Admin + Rules the world

+ photo :
+ avatar : Jennifer Lawrence
+ âge : 20 ans et il lui manque quelques dents
+ doublon : Azraël Rosier, Jonathan Salzman, Louis d'Auberive
+ messages : 206
+ date d'inscription : 29/12/2016
+ commentaires :

MessageSujet: Re: Les larmes ne sont que le résultat d'une souffrance | Aisha   Ven 20 Jan - 13:41

Thème


Les yeux d'Alexiane roulèrent dans leurs orbites. Aisha avait une réaction un rien exagéré. Avait-elle pu déjà imaginer ça ? La sang mêlée aurait mentit en disant qu'elle n'avait jamais envisagé la chose. Azraël était un homme charmant, très charmant. Et il y avait ce côté interdit dans le relation qu'aurait pu avoir Aisha avec son supérieur. Mais dans ce genre d'histoire, sa meilleure amie était bien moins délurée qu'elle. Alexiane avait mauvaise réputation sur la sang pur et elle le savait parfaitement. Mais peu lui importait. Après tout, on ne vivait qu'une fois et elle avait suffisament entendu d'histoires pour vouloir les vivres. Les amies de sa mère avaient vécue milles et une fantasmagories qui avaient toujours fait rêver Alexiane. La jeune femme avait grandit dans des romans à l'eau de rose puis de plus en plus sombre où le méchant garçon finissait toujours par tomber sous le charme de l'héroïne. Aujourd'hui... Elle attendait la même chose, son coeur perdu dans des idées étranges. Celui qu'elle voyait bien trop souvent avait un goût d'interdit sur la peau. Son véritable amant aussi. Elle s'entourait d'hommes trop violents et dangereux. pour mieux souffrir avec délectation.

La discussion s'éloignait des idées drôles pour quelque chose de bien plus sérieux. Les deux jeunes femmes n'étaient pas d'accord sur le sujet des protecteurs. Alexiane mit pourtant ses idées dans sa poche, avec un mouchoir dessus. Elle n'en parlerait pas. Elle se contenterait d'écouter. Au moins, elle avait réussi à changer les idées d'Aisha et c'était tout ce qui importait à la sorcière. Voir des larmes sur le visage de sa meilleure amie lui était trop douloureux.

Il peut pas penser au bien être des aurors plutôt qu'à son orgueil personnel ? Fin je sais pas, vous êtes quand même nombreux.

Les sourcils d'Alexiane s'étaient légèrement froncés. Oui, elle n'aimait pas le trop sombre sorcier. Et elle ne se gênait pas pour le faire entendre dans son ton. Comme à chaque fois qu'elle n'aimait pas quelqu'un. Il lui était impossible de faire des faux semblants. Elle pouvait être la plus belle des langues de vipères mais était très mauvaise au jeu de l'hypocrisie.

Enfin après... Il fait bien comme il veut mais cultiver une gueguerre est puéril. pour un homme de son âge, je m'attendais quand même à mieux.


Please hate me but still love me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Admin + Rules the world

+ photo :
+ avatar : Adélaïde Kane
+ âge : 18 printemps d'insouciance et d'incertitude
+ messages : 692
+ date d'inscription : 18/12/2016
+ commentaires :


MessageSujet: Re: Les larmes ne sont que le résultat d'une souffrance | Aisha   Mer 25 Jan - 15:34

Aisha retint un un rire narquois digne de son éducation de Nott qu’elle avait reçu. Une réaction du petit sang pur parfait qu’elle devait être et qui parfois ressortait dans ses réactions. Et pour le coup sa réaction était adaptée à ce qu’elle pensait. Faire changer le directeur du bureau des aurors au sujet des protecteurs…Il était bien fou celui qui tentait une tel entreprise et espérait réussir. Essayer était une chose, en sortir victorieux en était une autre. Même la jeune stagiaire n’essaierait pas. Bon elle rejoignait assez l’avis de son supérieur sur la question des protecteurs mais elle savait que c’était un combat perdu d’avance.
« Alex…on parle de Rosier là….Il est surement le sorcier le plus buté d’Angleterre ! Qu’est ce tu veux espérer lui faire changer d’avis ! Le jour où il changera d’avis, il pleuvra des elfes de maison ! Et à son âge….on peut faire passer ça pour de la sénilité ! »

Aisha ne le pensait pas mais elle savait plaisanter de certaines personnes et elle devait bien avoué qu’elle pouvait aisément rigoler de son supérieur. Tout le monde le connaissait, tout le monde connaissait sa réputation et ses façons de faire. Il était facile de grossir les traits et d’exagérer sur ses défauts et ses positions. Et elle en connaissait suffisamment de chose sur le sorcier désormais.

Alex avait réussi à faire oublier à la jeune femme ses noirs pensées, ses souvenirs qui revenaient sans cesse en boucle dans sa tête. Elle avait réussi à penser à autre chose, à se changer les idées, à plaisanter avec sa meilleure amie. Alexiane était la seule à réussir ce genre de chose avec la jeune Nott. Même sa mère ne réussissait pas à faire ça, elle arrivait juste à la consoler, à la faire se sentir un peu mieux. Le silence se réinstalla lentement dans la chambre.
« Merci de me changer les idées, ça me fait du bien de penser à autre chose. »

Aisha alla reposer sa tête contre l’épaule de sa meilleure amie, en poussant un long soupire. La tristesse et l’abattement n’était plus là. Juste une profonde mélancolie. Tout reviendra cette nuit mais en attendant, elle se sentait bien mieux, plus légère d’avoir plaisanter avec la jeune femme. Elle était très différente mais leur différence faisait leur complémentarité. Elle se complétait sans vraiment le vouloir et elle serait là pour l’autre, qu’importe la situation.



Trust no one
Some secret must be hide forever. You are my redemption but also my chains. My secret is your secret. Together, we can fight, alone we can die. + ms.palmer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Admin + Rules the world

+ photo :
+ avatar : Jennifer Lawrence
+ âge : 20 ans et il lui manque quelques dents
+ doublon : Azraël Rosier, Jonathan Salzman, Louis d'Auberive
+ messages : 206
+ date d'inscription : 29/12/2016
+ commentaires :

MessageSujet: Re: Les larmes ne sont que le résultat d'une souffrance | Aisha   Dim 29 Jan - 18:55

Thème


Alexiane ne pu se retenir de pouffer. Azraël sénile. Voilà qui aurait pu être drôle. Voilà qui aurait pu changer beaucoup de choses. Mais malheureusement, le sorcier était bien trop intelligent et Alexiane était la première pour pouvoir s'en plaindre. Il l'avait presque ridiculisé au sain même du bureau des aurors, devant des hommes qui lui plaisaient de part les actions qu'ils étaient capables d'accomplir. Ils n'étaient pas des héros mais ils savaient se battre. Et elle était passée pour une idiote alors qu'il lui avait remit les pieds sur terre avec violence. Depuis elle changeait de trottoir lorsqu'elle croisait le regard beaucoup trop noir de l'auror et qu'elle entendait le claquement de son long manteau.

Le pire c'est qu'on peut même pas se foutre de sa gueule comme certain de nos profs à poudlard. Il a une belle gueule, une belle réputation de héros.... malgré son air têtu et le fait qu'il a quand même l'air d'être un sacré connard. Je sais pas comment tu peux bosser avec ça.

La main d'Alexiane retrouva à nouveau les cheveux d'Aisha. Elle souriait, elle était heureuse. Les larmes avaient désertés les yeux de sa meilleure amie et c'était tout ce qui importait à la jeune sorcière.

Tu sais quoi Aisha ? Je m'installe, je demande à ta mère et je dors là cette nuit ? Comme ça on se fait un petit truc, je vais chercher mon ordi, on se matte un film et on fait soirée potin ?

Un immense sourire étira déjà les lèvres d'Alexiane à l'idée de la nuit qu'elles pourraient passer. S'amuser changeait toutes les idées mais il était encore un peu tôt pour trainer à nouveau Aisha dans une soirée. La sorcière savait qu'il s'écoulerait encore quelques semaines avant que sa meilleure amie ne puisse boire à nouveau une gorgée d'alcool. La mort de Cora était encore trop récente dans l'esprit de la sang pure.


Please hate me but still love me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Admin + Rules the world

+ photo :
+ avatar : Adélaïde Kane
+ âge : 18 printemps d'insouciance et d'incertitude
+ messages : 692
+ date d'inscription : 18/12/2016
+ commentaires :


MessageSujet: Re: Les larmes ne sont que le résultat d'une souffrance | Aisha   Mar 31 Jan - 20:04

Comment travailler avec Azraël ? C’était une bonne question auquel la jeune femme ne connaissait pas la réponse. Elle ne l’avait pas beaucoup croisé pendant son premier mois de stage, mais depuis quelques temps, il l’observait, semblait la protéger. Elle était la seule à travailler avec une capitaine de la brigade lors des missions. Tous les autres avaient des aurors lambda pour les former. La jeune femme était peut-être prometteuse mais elle ne se sentait pas si différente des autres pour recevoir un traitement de faveur. Au fond d'elle, Aisha trouvais son comportement bizarre. Et bien qu’il lui avait assuré que c’était simplement pour sa plastique, son geste de l’autre soir voulait dire autre chose. Sa mère lui avait assuré qu’il n’avait fait que son boulot et que je n’étais rien de spécial à ses yeux mais je sentais qu’il y avait anguille sous roche.
« J’en sais rien de comment je fais…mais…il a comportement assez étrange avec moi depuis quelques temps. Il me surveille bien plus que les autres, comme s’il veillait sur moi. Pourtant je ne suis pas la seule stagiaire prometteuse. Et quand on part en mission, c’est son bras droit qui s’occupe de moi alors que les autres n’ont que des aurors lambda. Je passe pour la chouchoute…je ne vais pas m’en plaindre bien sûr mais il est tellement différent. C’est un homme complètement différent. Y’a anguille sous roche Alex…Je ne sais pas quoi…mais je vais trouver…Y’a un truc qui cloche chez lui par rapport à moi. Et l’autre soir lors de l’agression, outre le fait qu’il est le premier à être arrivé sur les lieux…Il était inquiet et furieux que je me sois faite agressée…Ce n’est pas dans sa façon d’agir. »

Le cerveau d’Aisha s’était remis à tourner à toute vitesse, reprenant ses anciennes habitudes de Serdaigle. Le comportement d’Azraël l’intriguait énormément et pourtant elle n’arrivait pas à mettre le doigt dessus. Mais elle trouverait. Quoiqu’en coute le prix !

La reflexion d’Alex fit lever les yeux de la jeune Nott au ciel. Elle lui asséna une claque derrière la tête.
« Idiote ! T’es censé passer pour une sang pure auprès de mes parents ! Ton objet moldu tu ne le ramènes pas chez moi ! Et…ma mère n’est pas le soucis ! Le soucis c’est ce qui me sert de paternel…et qui… »

En réalité n’était pas son vrai père. Cela faisait un an que la jeune fille avait découvert le secret de sa mère et qui était désormais le sien. Aisha ne l’avait dit à personne. Pas même à Alex qui était pourtant sa meilleure amie et qui connaissait la plupart de ses secrets comme la magie des runes et son tatouage sur son omoplate pour cacher sa cicatrice. Mais ce secret-là, elle n’était pas au courant. La brune se leva et attrapa sa baguette pour insonoriser sa chambre avant de revenir s’assoir à côté d’Alex.
« Il y a quelque chose que je ne t’ai jamais dit à propos de mon père…Et qui ne doit en aucun cas ce savoir. Si ça se sait, je suis morte et ma mère aussi. Je ne suis pas…Je n’ai pas de sang Nott dans les veines…Je suis pas la fille de Filius…de qui, j’en ai aucune idée. Ma mère ne m’a même pas confirmé que mes soupçons étaient vrais mais son comportement parle pour elle. »

Le cœur d’Aisha battait à tout rompre dans sa poitrine, elle avait un peu peur de la réaction de sa meilleure amie. Ce n’était pas un secret qu’on se balançait entre adolescente ou un potin. C’était un secret lourd et s’il éclatait au grand jour, les conséquences seraient terribles.


Trust no one
Some secret must be hide forever. You are my redemption but also my chains. My secret is your secret. Together, we can fight, alone we can die. + ms.palmer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Admin + Rules the world

+ photo :
+ avatar : Jennifer Lawrence
+ âge : 20 ans et il lui manque quelques dents
+ doublon : Azraël Rosier, Jonathan Salzman, Louis d'Auberive
+ messages : 206
+ date d'inscription : 29/12/2016
+ commentaires :

MessageSujet: Re: Les larmes ne sont que le résultat d'une souffrance | Aisha   Ven 3 Fév - 21:01

Thème


Les sourcils de la sorcière se froncèrent. Elle ne connaissait pas assez Azraël pour réellement pouvoir analyser son comportement. Elle ne savait pas qui était le sorcier, outre une belle ordure. Elle savait simplement qu'il n'avait aucun mal à venir séduire les femmes qui l'entouraient comme si elles n'étaient que des objets entre ses mains habiles. Indirectement, Alexiane était certaine que si elle portait une telle haine au sorcier s'était uniquement car il ne s'était pas intéressé à elle et l'avait envoyer bouler dès qu'elle avait tenter de le séduire. Il lui avait préféré son amie, chose qu'Alexiane n'acceptait pas. Elle aimait ses amies mais il était hors de question qu'un homme les trouve plus belle qu'elle. La jeune femme n'avait pas beaucoup de défaut dans la relation qu'elle entretenait avec les siens. Si ce n'était cet orgueil hors du commun né des mots de sa mère durant tant d'années.

La claque fit pourtant revenir Alexiane à l'instant présent. Ses yeux roulèrent dans les orbites alors qu'elle lançait, une petite moue sur les lèvres :

J'ai oublié ok ?

Elle ne s'attarda pourtant pas sur son oubli et fronça les sourcils à l'annonce de la nouvelle. Elle aurait dû s'inquiéter, peut-être même se vexer d'avoir été tenue dans l'ignorance de ce secret pendant si longtemps. Et pourtant, rien de tout ça n'effleura l'esprit de la sorcière. Au contraire. Elle ne pu retenir son éclat de rire qui s'amplifia, jusqu'à la forcer à se tenir le ventre à deux mains. Aisha, pas la fille de Filius ? Elle riait, ou bien se fichait tout simplement d'elle ? Alexiane continua son rire, refusant d'y croire, avant de finalement essuyer les larmes que l'annonce avait fait naitre dans ses yeux bleus.

Tu te fous de moi là Aisha ? pas la fille de Filius ? Ta mère qui s'rait aller voir ailleurs ? C'est juste pas possible. pas envisageable. Désolée pour elle mais on parle de ta mère là Aisha. Fin... non pas qu'elle soit... Fin tu me comprends quoi ?

Non, elle ne devait pas comprendre un traitre mot de ce que soufflait Alexiane en se tenant ses abdos qui la faisaient souffrir.

Mais genre, Filius le sait ? Fin genre... Toi, pas une Nott. Tu serais une quoi alors ? OH MON DIEU ! Ca se trouve t'es comme moi, t'es à moitié une moldue !

Alexiane parlait trop, comme toujours. Mais l'annonce la choquait et la rassurait à la fois. Elle ne trahissait finalement pas sa meilleure amie dans ses nuits rouges qu'elle partageait avec l'horreur, l'alcool dans ses veines et les drogues lui faisant oublier. Elle n'avait pas à s'en vouloir de rougir en croisant les yeux si bleus de cet homme terrible qui était loin de l'enfant qu'était Nathanaël. Non pas que le loup soit un enfant de coeur. Mais il ne pourrait jamais atteindre l'horreur de celui qui la faisait frémir et jouir à la fois.


Please hate me but still love me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Admin + Rules the world

+ photo :
+ avatar : Adélaïde Kane
+ âge : 18 printemps d'insouciance et d'incertitude
+ messages : 692
+ date d'inscription : 18/12/2016
+ commentaires :


MessageSujet: Re: Les larmes ne sont que le résultat d'une souffrance | Aisha   Mar 7 Fév - 14:21

Alex avait oublié, Aisha leva les yeux aux ciels complètement exaspéré par le mémoire de poisson rouge de sa meilleure amie. L’ex Gryffondor faisait boulette sur boulette et la jeune Nott n’était jamais sereine quand la blonde venait chez elle. Elle devait toujours faire attention à ce qu’elle ne fasse pas de faux pas par rapport à son père et c’était parfois délicat et l’ex Serdaigle devait bien souvent s’en tiré avec une pirouette afin de protéger l’identité de son amie et sauver leur fesses à toutes les deux. Ce n’était pas une mince affaire et un jour cela finirait par se retourner contre elles.

La réaction d’Alexiane a son annonce fut douloureuse pour Aisha. Voir sa meilleure éclater de rire sur un sujet si sérieux lui faisait mal. Elle se leva brusquement et s’avança vers sa fenêtre, et laissa ses yeux sombres vagabondaient un voile de tristesse devant les yeux. Elle aurait pensé avoir un peu de compréhension de sa part mais non, elle rigolait à s’en tordre le ventre. Cela travaillait la jeune femme  depuis plus d’un an et elle se livrait et son amie explosait de rire. Cela n’arrangeait pas l’état de la jeune héritière des Nott qui était assez perturbée depuis plusieurs jours. Elle avait besoin de son confier, d’être rassuré mais non la Spike ne pouvait visiblement pas lui offrir cela.
« Je ne plaisante pas avec ce genre de sujet Alexiane… »

Elle avait parlé d’une voix grave, blessé en utilisant le nom complet de son amie et non son diminutif comme elle avait l’habitude de le faire. Ce n’était pas dans ses habitudes et elle savait très bien que la concerné n’appréciait pas cela. Mais si c’était un moyen pour parler un peu sérieusement avec elle, elle l’utiliserait. Aisha était une serpentarde dans l’âme et elle était toujours prête à tout pour arriver à ses fins. Malgré sa logique implacable de bleu et bronze, elle avait ce côté sournoise, rusée et ambitieuse qui sommeillait en elle. Quand elle réussit à calmer sa frustration, elle cessa de tourner le dos à la blonde.
« S’il savait pense tu sincèrement que je me tiendrais là à te parler ? Non, je pourrirais six pieds sous terre avec ma mère Alex. Alors bien sûr que non il n’est pas au courant et il ne le saura jamais. Et non je n’ai toujours pas une seule goutte de sang moldu dans les veines. Et réfléchis cinq secondes, cite moi une ressemblance physique que j’ai avec lui. Regarde-moi et dis-moi que tu le vois en moi. »

Quand on s’y arrêtait cinq secondes, cela sautait aux yeux. On voyait très bien qu’elle n’avait aucuns traits physiques en commun avec Filius. On pouvait voir Thémis aisément avec la finesse de ses traits et ses cheveux, bien que les siens soient plus foncés que ceux de sa mère. Mais son père était blond aux yeux bleus, sa mère brune aux yeux verts et elle…elle était brune, tirant sur le noir et les yeux noisettes. Elle n’avait aucuns traits en commun avec Filius.


Trust no one
Some secret must be hide forever. You are my redemption but also my chains. My secret is your secret. Together, we can fight, alone we can die. + ms.palmer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Admin + Rules the world

+ photo :
+ avatar : Jennifer Lawrence
+ âge : 20 ans et il lui manque quelques dents
+ doublon : Azraël Rosier, Jonathan Salzman, Louis d'Auberive
+ messages : 206
+ date d'inscription : 29/12/2016
+ commentaires :

MessageSujet: Re: Les larmes ne sont que le résultat d'une souffrance | Aisha   Sam 11 Fév - 13:39

Là, elle avait dépassé une étape à ne pas franchir. Alexiane ne dit rien en voyant sa meilleure amie se lever mais la mention de son nom complet coupa rapidement le rire qui s’échappaient des lèvres de la jeune femme. Son sourire disparu aussi vite qu’il était venu alors qu’elle baissait la tête. Aisha n’était pas prête à rire de ça. La sang mêlée n’ajouta rien, consciente que cette fois, c’était un pas de trop qu’elle avait franchi. Durant une seconde, elle frémit. Bientôt, elle le savait, l’amitié qui régnait entre elle serait envoyé au vent, serait détruite par la chose qui grandissait dans le ventre de la jeune sorcière. Bientôt, les inséparables ne le seraient plus. Elle devait profiter du temps que lui offrait encore le futur, des quelques heures qui commençaient déjà à pouvoir se compter. Sa grossesse n’était pas encore visible. Et elle repoussait à chaque fois le jour où elle dirait la vérité à Aisha.

Alexiane se tue alors, se contentant de croiser le regard de sa meilleure amie lorsque cette dernière se tourna à nouveau vers elle. Il y avait de la peur au fond des yeux sombres qu’elle connaissait à la perfection et dans lesquels elle avait appris à lire voilà des années. La question le fit réfléchir, du moins autant qu’elle le pouvait. Elle n’y avait jamais prêté attention mais c’était vrai. Aisha n’avait rien à voir avec Filius. Si on retrouvait certains traits de sa mère en y prêtant attention, on ne voyait rien du dangereux sorcier qui lui servait de paternel. Et qui finalement n’en était pas un. Ses yeux noirs n’avaient pas lieu d’être chez les Nott. Ils rappelaient quelque chose à Alexiane mais elle ne parvenait à savoir quoi. Un détail qu’elle avait oublié mais qu’elle avait sur le bout de la langue et qui refusait de s’exprimer. Elle avait déjà vu ses yeux. Ailleurs que sur le visage de la jolie brune qui lui faisait face. La sorcière tenta de se creuser la cervelle, pour rapidement abandonner. Cela ne servait à rien. De toute manière, elle ne trouverait pas de sitôt.

Rien… Vous ne vous ressemblez pas. Vous n’avez rien à voir. J’aurais dit quelques expressions du visage mais maintenant que tu me le dis, c’est plus celles de ta mère que les tiennes. Je sais pas Aisha. T’as pas la moindre idée de qui il pourrait être ? Tu peux pas essayer d’en parler avec ta mère ? Peut-être qu’elle te donnera son nom. Comment tu peux être si sûre que c’est pas un moldu ? Ca expliquerait pourquoi ta mère est pas parti avec. Fin… T’es née combien de temps avant le mariage de tes parents ? Elle était p’tete enceinte quand ils se sont mariés. Mais… On parle de ta mère Aisha. Fin… Elle est pas comme toi ou moi. C’est certain qu’elle était vierge quand elle s’est mise avec ton père ? Enfin… Avec Filius quoi.

Les questions fusaient, du visage enfin redevenu sérieux de la jeune sorcière. Elle avait blessé Aisha, une fois de plus. Mais elle savait parfaitement que toutes ses petites blessures n’étaient rien face à ce qui arriverait quand sa meilleure amie apprendrait. Filius avait beau ne pas être son père… Il était celui qui l’avait élevé. Pourtant, Alexiane ne laissa aucun indice des pensées qui lui tiraillaient le ventre sur son visage. Elle ne dirait rien. Peut-être qu’un jour, elle trouverait le moment propice. Pour l’instant, elle avait juste bien trop honte. Alors elle n’ajouta rien de plus, se contentant de relever une manche de son haut qui avait glissé sur sa peau blanche, encore une rien marquée des coups de Nathanaël. Une chose de plus qu’Aisha ignorait. Alexiane était devenue bien secrète en sortant de Poudlard. Et ses secrets commençaient lentement à se nourrir d’elle.


Please hate me but still love me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Admin + Rules the world

+ photo :
+ avatar : Adélaïde Kane
+ âge : 18 printemps d'insouciance et d'incertitude
+ messages : 692
+ date d'inscription : 18/12/2016
+ commentaires :


MessageSujet: Re: Les larmes ne sont que le résultat d'une souffrance | Aisha   Mer 15 Fév - 20:23

Alexiane cessa de rigoler comme la jeune Nott l’avait prédit en utilisant le prénom de son amie. La blonde se concentra et parla en réfléchissant pour une fois. La journaliste ressortait et elle posait une multitude de questions. Elle observait et elle posait même des questions auxquels la brune n’avait jamais pensée. Elle retourna s’assoir sur son lit, s’asseyant en tailleur pour mieux réfléchir. Et répondre une à une aux questions de sa meilleure amie. Ce n’était pas simple car cela soulevait beaucoup de questions. Et elle n’avait même pas la réponse à certaines et c’était bien étrange.
« J’ai bien eu des folles idées sur l’identité de cet homme mais en y réfléchissant…c’est quasiment impossible…ou alors ma mère cache bien son jeu mais là encore c’est peu probable. Je lui ai déjà demandé…mais elle ne me répond pas, elle détourne la conversation. »

C’était comme ça qu’Aisha avait découvert la vérité. Les questions et les discussions mère/fille avait toujours la même forme et quand Thémis évitait un sujet en détournant la conversation sur autres choses, il y avait toujours anguille sous roche. Et un jour, le silence lui avait répondu.
« C’est pas un moldu, c’est une Greengrass. Elle a reçu une éducation de sang pure. Elle tolère les sangs-mêlés, les nés moldus et les moldus mais elle respecte suffisamment les principes des sang-purs pour pas fricoter avec eux. C’est un peu comme moi, j’irais jamais coucher avec un moldu. Donc c’est forcément un sang pur…Et ils ne sont pas très nombreux à être dans la même tranche d’âge qu’elle, si on prend une fourchette de plus ou moins dix ans, ça réduit le champ des possibilités. »

Aisha savait qu’avec Alex qu’elles étaient capables de mener l’enquête, entre l’esprit logique et fouineur de la stagiaire au bureau des aurors et l’esprit curieux et surprenant de la journaliste, elle pouvait trouver des pistes. Mais avoir des preuves seraient forcément compliqués. Cela serait toujours compliqué car il ne fallait en aucun cas éveiller les soupçons.
« Je suis née huit mois et demi après le mariage. Ils ont fait passer ma naissance pour un accouchement prématuré mais mon dossier médical dit tout autre chose. Je suis née à terme. Je suis surprise que mon « père » n’est jamais fouillé dedans…Donc logiquement ma mère n’était pas vierge…Et c’est ça qui est surprenant, imaginer ma mère autrement que comme je la connais…même si on suppose qu’elle était un peu plus comme nous…je vois pas qui aurait pu coucher avec sachant qu’elle était fiancée avec mon père depuis ses dix-sept ans. C’est un véritable casse-tête… »

C’était impensable. Et Aisha comprenait pourquoi le secret de sa mère tenait, personne ne l’imaginait autrement qu’en l’épouse fidèle, douce et souriante qu’elle était. Personne ne l’aurait soupçonné d’avoir pu prétendre le jour de son mariage. Et pourtant, elle avait réussi.
« Ma mère est peut-être plus serpentarde qu’on ne le pense…Mais j’aimerais bien savoir qui c’est. Il ne représentera surement jamais rien car c’est Filius qui m’a élevé comme sa propre fille, comme son héritière…mais juste savoir…pas être dans le flou se serait bien. Mais bon j’ai aucune putain d’idée de qui ça pourrait être à part des idées plus tordus les unes que les autres. »


Trust no one
Some secret must be hide forever. You are my redemption but also my chains. My secret is your secret. Together, we can fight, alone we can die. + ms.palmer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Admin + Rules the world

+ photo :
+ avatar : Jennifer Lawrence
+ âge : 20 ans et il lui manque quelques dents
+ doublon : Azraël Rosier, Jonathan Salzman, Louis d'Auberive
+ messages : 206
+ date d'inscription : 29/12/2016
+ commentaires :

MessageSujet: Re: Les larmes ne sont que le résultat d'une souffrance | Aisha   Jeu 6 Avr - 23:49



C'était des questions qui n'avaient pas de réponse. Qui était le géniteur d'Aisha. Qui avait bien pu mettre enceinte Thémis, qui avait bien pu la séduire jusqu'à franchir une limite qu'ils n'avaient pas le droit de dépasser ? Cette pureté était stupide mais les sangs purs semblaient la porter haut et la désirer plus que tout. Une moue songeuse étira les lèvres d'Alexiane alors qu'elle se perdait dans ses pensées, à essayer de réfléchir à quelque chose qu'elle ne trouverait pas. Aisha était bien plus intelligente qu'elle et si l'esprit acéré de la serdaigle n'avait pu trouver, jamais la gryffondor n'aurait la moindre chance. Elle avait pourtant envie de découvrir la vérité, comme toujours avide de potin. Elle fini par tourner le visage jusqu'à Aisha, cherchant dans ses traits un visage qui lui apparaissait, sur le bout de la langue et sur lequel elle n'arrivait à mettre de nom. C'était désagréable et elle fini par laisser tomber. Pour l'instant. Car la journaliste était bien trop entêtée pour accepter d'abandonner sans même avoir réussit à trouver.

Tu sais quoi. On fera le tour. Ils sont pas trente six à être du même âge que ta mère, encore moins chez les sangs purs. Tu veux savoir, tu sauras. On regarde les mecs aux yeux sombres et pouf, on va trouver.

Elle se redressa du lit, un immense sourire sur les lèvres. La sorcière fini par sortir sa baguette magique, faisant apparaître devant elle une nuisette en satin sombre qu'elle portait pour dormir dès qu'elle n'était pas chez elle. Ses doigts glissèrent un instant sur le tissu. Puis elle attacha sa masse de cheveux blond en un chignon haut. Avec un petit sourire satisfait sur les lèvres, elle posa le morceau de bois sur la table basse d'Aisha et lui lança :

Pyjama time. On continuera nos recherches actives dans 5 minutes.

Elle avait envie d'en savoir plus. Envie de découvrir la vérité. Elle n'était que devenu plus avide de percer les secrets depuis qu'elle travaillait pour Sorcière Hebdo. C'était devenu son métier de ne laisser aucun secret survivre. Elle n'ajouta pas un mot de plus et se retourna, détournant dans une pudeur qui n'était pas vraiment la sienne son corps nu du regard d'Aisha. Quittant son haut, sans prendre garde à sa peau nue qui s'affichait devant les yeux de sa meilleure amie, recouvertes par les marques de sa nuit avec Nathanaël, Alexiane étira ses bras, faisant craquer son dos et rouler les cicatrices. Des marques qu'Aisha n'avait jamais vu et qu'Alexiane prenait toujours un soin maladif à cacher en temps normal. Elle n'y avait pas pensé devant l'urgence de la situation. Mais les coups de Nathanaël s'imprimait lentement dans sa chaire, avec toujours plus de plaisir.  Elle enfila la nuisette, étouffa un bâillement et revient jusqu'à la Nott. Le regard de cette dernière la surprit et les sourcils d'Alexiane se froncèrent sur une question muette. Elle fini par jeter un "Quoi ?" qui rompit le silence. Les marques s'affichaient, si belles sur sa peau blanche.


Please hate me but still love me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Admin + Rules the world

+ photo :
+ avatar : Adélaïde Kane
+ âge : 18 printemps d'insouciance et d'incertitude
+ messages : 692
+ date d'inscription : 18/12/2016
+ commentaires :


MessageSujet: Re: Les larmes ne sont que le résultat d'une souffrance | Aisha   Jeu 20 Avr - 22:03

Alex avait repris son énergie qui lui était si caractéristique. Mélanger au côté petite princesse d’Aisha, cela sonnait que trop bien. Oui, si elle voulait savoir, elle finirait par savoir. Sa curiosité était bien trop grande, la Serdaigle qu’elle était s’associerait avec la Serpentarde qu’elle était afin de parvenir à ses fins. Elle ne lâcherait rien et grâce à Alex, se serait encore plus facile car la Gryffondor car était fouineuse. Les deux ensembles allaient faire une mélange plus que productif.

Alexiane se redressa et sorti sa baguette pour faire apparaître une nuisette sombre. Aisha soupirais quand elle annonça qu’il était temps de se mettre en pyjama avant de continuer les recherches. La jeune Nott s’étendit sur son lit pour attraper également son pyjama qui était sous son oreiller. Elle se redressa une fois le bout de tissu dans entre ses doigts et ses yeux se posèrent sans le vouloir sur le dos de sa meilleure amie. La peau claire d’Alex était parsemée de fine cicatrice blanche. Qu’est-ce que c’était ? Aisha resta interdit, stupéfaite. Comment sa meilleure amie s’étaient elle fait ça ? C’était impensable…Ce n’était pas le genre de cicatrice qu’on se faisait par accident. Quelqu’un les lui avait faits. Mais qui avait osé faire cela ? Qui avait réussi à faire taire le caractère explosif de la Gryffondor ?

La jeune femme n’avait pas remarqué son bug sur son amie. Celle-ci la sortie de sa rêverie soudainement en lâchant un « quoi » brut.
« Ton dos Alex…Ces cicatrices…Tu ne les avais pas…Qui tu les as fait ? Et me dit pas qu’elles sont accidentelles, je sais reconnaître ce genre de cicatrice…. »

Car elle en avait une similaire incrusté sur son omoplate mais qui était camouflé par un jolie tatouage formant la rune mémoire. Alors la blonde ne pouvait pas lui mentir sur ce point. Quelqu’un était à l’origine de ces cicatrices. Et Alex ne sortirait pas de ce manoir sans lui avoir craché le nom du responsable. Personne ne touchait sa meilleure amie sans en subir les conséquences. Le responsable subirait la colère de la Nott…elle serait surement destructrice et sombre. Aisha croisa donc les bras sous sa poitrine, attendant la réponse d’Alex.


Trust no one
Some secret must be hide forever. You are my redemption but also my chains. My secret is your secret. Together, we can fight, alone we can die. + ms.palmer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Admin + Rules the world

+ photo :
+ avatar : Jennifer Lawrence
+ âge : 20 ans et il lui manque quelques dents
+ doublon : Azraël Rosier, Jonathan Salzman, Louis d'Auberive
+ messages : 206
+ date d'inscription : 29/12/2016
+ commentaires :

MessageSujet: Re: Les larmes ne sont que le résultat d'une souffrance | Aisha   Ven 16 Juin - 14:32



Les cicatrices. Non... Elle n'avait quand même pas oublié si facilement de cacher ses dérives, de mentir sur ce qu'elle était. Aisha n'en saurait jamais rien car Alexiane avait pour la première fois honte. Elle savait qu'on n'accepterait pas ce qu'elle faisait ou plutôt qu'on ne comprennait pas. Beaucoup voyait la douleur dans des simples liens, dans des jeux pour enfant comme il en passait parfois dans les séries dont Alexiane se gavait. Mais ce n'était pas cela, ce n'était rien de tout ça. C'était bien plus fort, bien plus dangereux et pourtant merveilleux. C'était autre chose, que jusqu'ici seul Nathanaël avait réussi à lui faire ressentir.

Elle se retourna alors, sans cette flamme de défiance qui brillait normalement éternellement dans ses yeux. Elle ne baissait pas la tête mais ne pouvait soutenir vraiment le regard de sa meilleure amie. Un soupir, une seconde de silence. Avant qu'elle ne finisse par dire, sans vouloir mentir à celle qui était tout pour son petit coeur devenu solitaire.

Elles sont pas accidentelles. Un murmure, comme un secret qu'on confie de loin. C'est.... Particuliers Aisha.. Un mince sourire vient fleurir sur ses lèvres. Comment tout lui expliquer sans qu'elle ne prenne peur et disparaisse ? Mais ne t'inquiète pas elles sont normales ces marques c'est juste que... Fin... Je sors... Je suis plus ou moins retourner avec Nathanaël et.... il a des goûts particuliers que je partage.

C'était dit. La bombe était lâchée, envoyée et Alexiane tenta un minuscule sourire pour détendre l'atmosphère brutalement moins joyeuse.  Elle déglutit, prenant sa main droite dans la gauche. Ses mains étaient moites.

Mais ne t'inquiète pas Ash. Je te jure que ça va et que je les veux aussi bien que celui qui me les fait. Je sais que ça peut sembler bizarre mais je te jure que c'est... normal. J'ai pas mal.

Oh que non. Jamais mal. Bien au contraire mais cela Aisha n'avait pas besoin de le savoir. Elle n'avait besoin d'avoir des images terribles dans l'esprit. La vie sexuelle d'Alexiane avait toujours été tourmentée mais elle avait toujours refusé d'offrir les détails même face aux oreilles loin d'être chastes de sa meilleure amie. Elle avait prit soin de tout cacher. Jusqu'à cette erreur de débutante qui lui ressemblait tellement.


Please hate me but still love me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Les larmes ne sont que le résultat d'une souffrance | Aisha   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les larmes ne sont que le résultat d'une souffrance | Aisha
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Toutes les larmes ne sont pas un mal.
» Des larmes dont sont faits les pleurs.
» La Giberne de Mynos ! [GALERIE]
» Le sang se lave avec des larmes et non avec du sang [PV]
» Les pleurs sont la lessive des sentiments [pv Yuûki]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Prior Incanto ::  :: La pensine :: Rp terminés-
Sauter vers: