AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Be my hero | Azraël&Jesse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Be my hero | Azraël&Jesse   Mer 11 Jan - 21:07

Après une nuit sans sommeil, passé à jouer à différents mmorpgs, Jesse s'était endormi à l'arrivée du jour. Difficile de tenir trop longtemps devant l'écran, et avoir obtenu une nouvelle armure pour son personnage favori signifiait un repos bien mérité. Ne pas avoir de travail lui pesait sur la conscience de temps en temps. Avoir arrêté ses études à treize ans ne l'aidait pas véritablement à se sortir du merdier dans lequel il se trouvait depuis longtemps. Les cours particuliers, ce n'était pas trop sa tasse de thé, et difficile de se concentrer alors qu'Alexis mettait la musique à fond pour faire de la peinture dans la chambre voisine. Alors, enroulé sous les couvertures, Jesse tentait d'effacer les cauchemars de son esprit, de se concentrer sur des rêves plus légers, où il pouvait être un héro apprécié de tous.

Le réveil brisa cette illusion à seize heures précisément, le forçant à tâtonner jusqu'à mettre la main sur son portable pour couper ce son terrible. Pas d'autre choix pour gagner quelques minutes de calme, et un long bâillement lui échappa alors qu'il s'étirait avec paresse. Aucun plan ne lui vint à l'esprit pour occuper cette nouvelle journée déjà bien entamée. Parfois, rien n'avait de sens, et il n'avait guère le courage de quitter leur appartement au dernier étage de l'immeuble. Un nid douillet ou rien ne pouvait se produire, aucune douleur ni blessure.

Enfin, plus ou moins. A peine la porte franchie, Jesse se retrouva avec les pieds dans une substance visqueuse qui était très certainement de la peinture fraîche. Et rose. Merci Alexis. Avec un soupir, il se traîna jusqu'à la salle de bain, n'ayant guère le courage de nettoyer. Quelqu'un d'autre pourrait accomplir cette tâche herculéenne, l'autorisant à profiter d'une douche et à ne pas faire d'effort. Jesse se savait fainéant à certains moments, incapable de participer plus que son petit frère aux tâches quotidiennes. La porte close de la chambre de son frangin à son retour de la douche lui indiqua clairement que quelqu'un d'autre se reposait. Le jeune homme enfila des habits moldus, d'ailleurs il n'y avait que ça chez les Lowery, passant une main dans ses cheveux humides et en bataille.

Le frigo était encore vide, et quelqu'un devait boire tout leur jus de fruit car Jesse était certain qu'ils en avaient acheté en début de semaine. Pendant un long moment, il resta là, à fixer le contenu bien maigre du réfrigérateur. Oh, ça allait niquer la planète ou un truc du genre. En soupirant, il referma la porte pour tenter de trouver ses chaussures. Le supermarché était un peu loin, mais il pouvait toujours utiliser la cheminée, modifiée par leur père pour son travail, et se rendre au chemin de traverse pour récupérer un bon petit plat. Ou alors, téléphoner à la pizzeria. Une nouvelle occasion de s'humilier publiquement à cause de son incapacité à articuler quoi que ce soit. Charmant. Non merci en fait, Jesse préférait tenter un voyage non-désiré.

Un post-it fut collé sur le frigo, le seul endroit où Alexis penserait à jeter un œil, et Jesse se plaça dans l'entre de la mort. Toute utilisation de magie lui posait des soucis, plus dans sa tête que pour la réalisation de l'acte en lui-même. Ce n'était qu'un peu de poudre, et rien ne risquait d'arriver. A part un démembrement particulièrement douloureux. Okay, non, ce n'était pas le moment de se focaliser sur ce type de fin tragique. Ça ne leur remplierait pas l'estomac et leur vieux n'était pas présent pour apporter son soutien. Pas qu'il l'est déjà été au final.

Levant sa main au-dessus de sa personne, Jesse ferma les yeux, par crainte du présent et du futur. Sauf que sa magie lui joua des tours, ou peut-être était-ce sa voix. Difficile à dire, puisqu'on ne lui laissa pas le temps d'analyser son erreur. Du bruit l'entoura, comme pour signifier que tout allait bien, qu'il n'avait pas encore tout gâché et entraîné la fin du monde. Sauf que, lorsqu'il fit un pas en avant, son corps en heurta un autre, le forçant à regarder ce qui se passait. La peur parvint à prendre le dessus, comme toujours chez lui, et le gamin leva les mains, comme pour s'excuser. Il tenta un pas maladroit en arrière, son dos heurtant sans causer de dégât le fond de la cheminée.

Merde, c'était le ministère ça. Pas du tout sa destination.
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Admin + Rules the world

+ photo :
+ avatar : Colin Farrell
+ âge : 47 ans
+ doublon : Alex' Spike, Jonathan Sazlman, Louise d'Auberive
+ messages : 871
+ date d'inscription : 06/04/2016
+ commentaires :
Spoiler:
 


MessageSujet: Re: Be my hero | Azraël&Jesse   Jeu 12 Jan - 12:41

Thème


Les doigts d'Azraël le brulaient encore alors qu'il nouait sa cravate avec difficulté. Son reflet dans la glace était sombre et il récupéra la tasse de café fumante qui l'attendait sur le bar. Son appartement avait retrouvé sa rangement maniaque habituel et les prunelles de l'auror s'attardèrent sur la forme encore endormie dans son lit. La sorcière était jolie mais elle ressemblait bien trop à des souvenirs qu'il n'avait envie de voir flotter devant ses yeux. Il détailla durant une seconde l'ondulation de sa chevelure brune et s'attendait à la voir ouvrir des yeux d'émeraudes qu'une seule femme possédait. Il ne la réveilla pas, se contentant de placarder sur le frigo un au revoir enrobé d'aucune politesse ou sympathie. Elle ne devait surement pas s'attendre à un futur en partageant le lit de l'auror. Azraël avait sa réputation qu'il conservait avec passion.

Le sorcier enfila son long manteau, enfila son écharpe verte et argent autour de son cou et passa une main inquiète dans ses cheveux. Il ne transplana pas, se servant de la poudre de cheminette. Sa magie fluctuait ses derniers temps, syndrome de son manque de sommeil qui s'affichait lentement sur son visage marqué et surtout de la colère qu'il retenait avec trop de puissance. Il ne devait surtout pas croiser Filius. Ou il y aurait une nouvelle raison à ses phalanges mangées par les cicatrices de sa crise de nerf. Le sang avait disparu de ses mains mais les marques ne partiraient pas et le sorcier refusait de les faire disparaitre à l'aide de sa magie. Non, il voulait se souvenir. Il ne voulait pas commettre à nouveau les erreurs qui se trainaient avec paresse derrière son dos. Inspirant, l'ancien mangemort lança la poudre qui changea la couleur des flammes et lança le nom du ministère.

La masse qui tomba sur son dos fut la goutte d'eau qui fit déborder le vase. La rage d'Azraël, contenue, sous jacente, explosa pour de bon alors qu'il se retournait vivement, ses yeux lançant des éclairs d'une violence rarement atteinte. Ses iris n'étaient plus que deux puits de noirceur dans lesquels il était impossible de se perdre tant l'onyx les rendait durs. La magie de l'ancien mangemort fusa et celui qui avait eu la malchance de lui tomber dessus se retrouva ligoté dans l’âtre. Le sorcier était incapable de faire apparaitre autre chose que de la colère dans ses yeux et de défroncer ses sourcils sombres. Il souleva d'un mouvement de baguette le corps et le fit sortir de la cheminée.

par la barbe de Merlin qu'est ce que vous venez foutre ici ?!

Avec ses vêtements moldus, le gamin ne ressemblait pas le moins du monde à un sorcier. Les regards étonnés qui s'étaient posé sur la scène s'étaient rapidement éloigné lorsqu'ils avaient vu Azraël. Celui qui avait eu le malheur de lui tomber dessus allait passer un mauvais quart d'heure et si tous connaissaient le tempérament de l'auror, ils savaient qu'en ce moment l'ancien mangermort était à prendre avec des pincettes tant il semblait à deux doigts de l’implosion.


Rosier ce nom raisonne, brille et tue car sa puissance est infinie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Be my hero | Azraël&Jesse   Jeu 12 Jan - 15:20

Un jour cette violence permanente dont les sorciers ne pouvaient s'empêcher de faire preuve finirait par causer des dégâts irréparables. A quoi bon tenter de vivre en paix alors que tout allait mal de toute manière ? Qu'importe son absence de baguette, Jesse parvenait à se retrouver dans des ennuis si lourds qu'il avait l'impression de se noyer au moindre pas en dehors de sa demeure. Sauf que le souci ne venait certainement pas d'une cheminée défectueuse, mais de sa propre personne. Il était celui qui attirait la malchance et allait pleurer dans ses bras délicats au moindre trouble. La prochaine fois, les courses seraient laissées à son jeune frère, qui était au moins en mesure de réquisitionner un moyen de transport sans provoquer la fin du monde.

Se faire ligoter comme un saucisson du rayon charcuterie du supermarché était fort peu attrayant. Au moins l'âtre sombre possédait un côté rassurant, bien que Jesse ne soit pas du genre à apprécier d'être dans le noir. Tout ce bruit devint dérangeant, et ses oreilles se mirent à bourdonner. Une autre raison de rester au lit plus souvent, de ne jamais s'échapper des couvertures qui auraient pu l'étouffer sans obtenir la moindre réaction de la part du jeune homme. Par contre, la tempête humaine en face de lui le stressait un brin plus. Assez pour que Jesse tente se faire un pas en arrière dès qu'ils furent trop proches. Oh oui, impossible avec ses jambes ligotées.

Bon, et bien ne pas pleurer ou se casser la figure semblaient être les options les plus favorables. De toute manière, c'était la faute de l'autre, s'il n'aurait pas la moindre explication. S'il ne pouvait pas écrire ses paroles sur le carnet dans la poche de sa veste, Jesse ne risquait pas d'entamer une joyeuse conversation avec le tortionnaire du dimanche. Il tenta de faire le vide sur son esprit, fasciné par les chaussures de l'homme en face de lui. Très bien cirées, du premier choix. Sans doute assez chères, et moins confortables que des baskets. Avoir un job important semblait balancer tout concept de confort par la fenêtre au final. Son père aussi s'habillait comme un pingouin ces derniers temps.

Sauf en mission. Tiens, son esprit avait un brin divagué. Et toujours pas de réponse. Telle un sublime spécimen de poisson, Jesse ouvrit et ferma la bouche plusieurs fois, pour ensuite abandonner totalement le concept. Derrière lui, la poudre morte et oubliée au fond de l'âtre commença à légèrement vibrer, puis à redevenir d'un vert brillant, comme durant son utilisation. Un fait dont le jeune homme ne se rendit pas compte, sans quoi son cerveau se serait concentré sans attendre sur un autre détail de la pièce en guise de distraction.

D'ailleurs, est-ce que l'autre le prenait pour un moldu ? Rien d'insultant là-dedans, sauf qu'il n'en était pas un, bien au contraire. Peut-être aurait-il été utile de confirmer ce fait, sauf qu'à part avoir l'impression d'être un saucisson en train d'étouffer, Jesse ne se sentait pas trop de dire quoi que ce soit. Les larmes qui s'empilèrent dans son regard n'aidaient pas non plus. Quoique le jeune homme ne les laisserait pas s'échapper. Il avait un minimum d'estime de lui-même. Enfin sans doute.
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Admin + Rules the world

+ photo :
+ avatar : Colin Farrell
+ âge : 47 ans
+ doublon : Alex' Spike, Jonathan Sazlman, Louise d'Auberive
+ messages : 871
+ date d'inscription : 06/04/2016
+ commentaires :
Spoiler:
 


MessageSujet: Re: Be my hero | Azraël&Jesse   Lun 16 Jan - 22:05

Thème


Normalement, transplaner dans le ministère n'était pas vraiment permis. pas interdit mais mal vu. Sauf qu'Azraël se fichait parfaitement de ce qui pouvait se dire. Il s'en fichait comme de la première chemise qu'il avait taché de sang bien des années plus tôt. Il posa sa main sur le bras de celui qui lui était tombé dessus et ils transplanèrent. La magie d'Azraël avait beau faire des siennes, il n'avait pas une grande distance à parcourir. Les deux sorciers atterrirent dans le bureau du directeur et il jeta un nouveau regard glacial à son invité surprise.

Il leva pourtant sa baguette, défaisant les cordes qui maintenait le jeune homme prisonnier. Il n'avait pas l'air d'un possible agresseur et un petit quelque chose secouait l'auror lorsqu'il croisait le regard du sorcier en face de lui. Il y avait en cet homme quelque chose d'étrange, une magie violente qui faisait se dresser les poils sur les avants bras d'Azraël. Il s'autorisa à se perdre dans les pensées du jeune homme qu'il réussi à identifier comme un certain Jesse mais elles étaient bien trop confuses pour qu'il parvienne à les suivre correctement.

Je relance ma question mais qu'est ce que vous venez faire ici ? Vous ne savez pas vous servir de la poudre de cheminete ou vous êtes tout simplement complétement abrutis ?

Le regard d'Azraël laissait toujours des éclairs mais l'orage se transformait lentement en une pluie qui réduisait de minutes en minutes, à mesure que la curiosité le remplaçait. Il avait devant lui un sorcier complexe, dont il ne parvenait à lire à la perfection les pensées et qui avait au plus profond de son coeur quelque chose de puissants qui ne demandait qu'à hurler sa violence. Quelque chose qui, contrôlée, pouvait devenir une arme destructrice là où la magie perdait lentement de sa force. Jesse était un contre exemple parfait et pouvait être le rat de laboratoire le plus merveilleux que l'auror n'aurait pu trouver. Adrastrée se ferait une joie de voir ce spécimen de ses propres yeux. Mais, comme il avait arrêté de croire au père noël depuis des années, il ne croyait pas non plus que le jeune homme allait le suivre jusqu'à des quartiers un peu trop secrets sans faire d'histoire. Ils étaient pour l'heure dans l’enceinte du ministère, pleine pour lui d'une sécurité que ne pouvait imaginer le jeune homme.

Azraël ne rejoint pas son bureau, restant debout devant Jesse, se contentant de quitter son manteau trop long qu'il accrocha d'un mouvement de main au porte manteau. Sa baguette était bien inutile pour des mouvements aussi futiles et l'auror était particulièrement concentré. Ce qui le mettait encore plus de mauvaise humeur. Il n'avait normalement pas besoin de réfléchir pour faire d'aussi simple geste, sa magie coulait de ses veines avec désinvolture. Rien n'était pareil depuis quelque jour, envahit par le manque de sommeil et un coeur qui avait enfin décidé de battre, pour la plus mauvaise des personnes.


Rosier ce nom raisonne, brille et tue car sa puissance est infinie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Be my hero | Azraël&Jesse   Dim 22 Jan - 11:32

Apprendre à transplaner n'avait jamais été sur la liste des objectifs de Jesse. Au vu de sa faible maîtrise de sa magie, il aurait sans doute terminé démembré sur la voie publique, sa tête roulant entre les choux et les carottes du marché local. Cette pensée était presque aussi révoltante que le soudain mouvement au creux de son estomac. Son visage était sans doute trop pâle lorsqu'ils atteignirent enfin leur destination. Un charmant bureau qui lui sembla peu accueillant. Se retrouver là lui donna l'impression d'avoir encore échoué, et il attendit des moqueries qui devaient venir comme toujours. Sans s'en rendre compte, Jesse utilisa sa magie, juste assez pour que l'air de la pièce devienne plus pesant. Des petites réactions incontrôlées dont il ne réalisait pas l'existence. Se focaliser là-dessus aurait été trop complexe, surtout alors qu'il était occupé à éviter le regard de l'homme en face de lui.

La violence verbale de son aîné lui donna envie de le pousser aussi loin que possible de sa personne. Sauf que Jesse n'en fit rien, souhaitant disparaître plutôt qu'être insulté une fois de plus. Il n'y avait rien de réconfortant dans le fait de se faire traiter de sombre idiot. Comme si ne pas utiliser sa voix signifiait qu'il n'avait aucune valeur. Prenant son courage à deux mains, il ouvrit la bouche une fois de plus. Uniquement pour s'arrêter brutalement. Qu'est-ce qu'il devait dire, au final ? Après tout, il ne pouvait pas nier que ses pouvoirs étaient bancals. Bien qu'ici la faute incombait à sa voix.

« Je bégaie. » La phrase la plus inutile du monde sans doute, puisque le fait qu'il lui fallu de longues secondes et de nombreuses répétitions pour la laisser sortir correctement expliquait bien mieux la situation. Agacé par cette situation, le jeune homme haussa les épaules, ne comptant pas non plus se défendre plus que ça. Il avait trop l'habitude que les choses se passent mal pour avoir la moindre once d'optimisme présente en lui.

Ses mains trouvèrent le carnet dans sa poche, et il écrivit son nom complet. Sans doute que son père était un minimum connu par ici, en tant que protecteur. Ou bien non et dans ce cas il allait devoir se démerder seul pour se sortir de ce pétrin. Une fois sa tâche terminée, Jesse tendit le morceau de papier à son aîné, une fois encore en évitant son regard. Les gens le mettaient mal à l'aise, surtout ceux qui se permettaient de l'insulter sans hésitation. A quoi bon être sorcier s'il était rejeté en permanence par sa propre communauté.

Son seul acte de rébellion fut de ranger le carnet dans sa poche immédiatement, comme pour signifier qu'une conversation ne l'intéressait pas le moins du monde. Son unique souhait était de rentrer chez lui au plus vite, et Alexis se chargerait des courses au lieu de dormir. Qu'importe si le frigo était vide au final, rien n'était pire que de sortir et d'affronter les adultes qui ne l'écoutaient même pas.
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Admin + Rules the world

+ photo :
+ avatar : Colin Farrell
+ âge : 47 ans
+ doublon : Alex' Spike, Jonathan Sazlman, Louise d'Auberive
+ messages : 871
+ date d'inscription : 06/04/2016
+ commentaires :
Spoiler:
 


MessageSujet: Re: Be my hero | Azraël&Jesse   Ven 27 Jan - 12:02

Thème


Les sourcils de l'auror se froncèrent un peu plus. Des bégaiements qui justifiaient sa présence au sein du ministère ? Non pas vraiment. Il fallait une justification de présence dans l'un des lieux les plus contrôler de l’Angleterre. Tous le monde ne venait pas ici et il se passait dans les différents bureaux des choses qui étaient secrètes même pour les employés qui travaillaient ici chaque jour. Il poussa un léger soupir avant de finalement poser ses mains sur le bureau derrière lui, ses biceps se tendant sous sa chemise. Il jeta un bref regard au papier qui s'afficha devant ses yeux, reconnaissant le nom qui ne justifiait pourtant rien. Azraël était contre les privilèges offerts par des parents nés bien avant et ayant fait des grandes choses. Les hommes devaient se construire seuls. Vu le pouvoir qui hurlait dans les veines du jeune homme en face de lui, le directeur des auros sentait qu'il en était parfaitement capable. Ne lui manquait qu'un petit coup de pouce et lentement se formait dans l'esprit tortueux d'Azraël des idées.

Son visage se détendit, légèrement, gardant tout de même l'air sérieux qu'on connaissait au directeur des aurors. Le gamin n'avait aucune idée de ce dans quoi il était tombé. La magie pulsait dans ses veines comme elle l'avait fait avec tant de violence dans celles d'Azraël. Le sorcier voulait comprendre, voulait savoir. pourquoi il n'avait jamais croisé Jesse ? pourquoi il n'avait jamais eu vent de sa magie ? Comme si le jeune homme avait été caché durant toutes ses années. Il pouvait faire de grandes choses, briller à ses côtés. Il pouvait être une magie si puissante et destructice. Durant une seconde, la prophétie flotta dans l'esprit d'Azraël. Et si ce gamin peu bavard était... Non c'était impossible.

Essayez. Vous savez parler et j'ai tout mon temps pour écouter les raisons de votre présence au ministère. Vous aviez rendez vous avec quelqu'un ?

La voix du sorcier était moins froide mais son regard pas plus compatissant. Il ne savait se montrer amical avec la moindre personne, il n'avait pas été formé pour. Il n'avait été élevé pour. Il ne savait faire naitre un sourire avenant, il ne savait donner confiance autrement qu'en faisant peur. Chose qu'il ne devait faire devant le jeune homme qu'il aurait très certainement pu effrayer. Il ne devait le braquer. C'était sa confiance qu'il voulait. pour creuser plus loin encore les possibilités inouïes qu'il sentait flotter dans le vent.

Utilisez votre calepin si parler vous dérange.

Tant de sympathie n'existait pas sans une idée derrière la tête du sorcier. Mais il doutait très fortement que Jesse sache entre les griffes de qui il était tombé. Si le visage d'Azraël était connu, il l'était surtout des ménagères avides de sensations et de beaux yeux.


Rosier ce nom raisonne, brille et tue car sa puissance est infinie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Be my hero | Azraël&Jesse   Ven 3 Fév - 18:40

Les adultes étaient toujours ainsi, à se croire au dessus des lois, à prétendre qu'ils étaient les seuls à pouvoir s'en servir. Jesse n'appréciait guère l'autorité, trop naïf pour ne pas croire aveuglément en n'importe quel mensonge. Alors, être là était complexe. Si ça se tenait qu'à lui, il aurait disparu, se serait volatilisé dans une cheminée quitte à devenir poussière. Une d'un vert aussi brillant que celle qui venait mourir dans le fond de celles du ministère. Peu à l'aise, il repoussa quelques longues mèches derrière son oreille, se sentant prêt à défaillir. Quoique rien de trop terrible ne pouvait arriver, et son père se rendrait techniquement compte si un de ses gosses venait à manquer. Même si Jesse n'en était pas totalement convaincu non plus.

Il lui aurait été impossible de se faufiler sous le bureau de l'auror pour disparaître, par conséquent Jesse devait d'une façon ou d'une autre, accepter la communication. Bien sûr, le jeune homme n'avait aucune confiance envers celui qui l'avait plus ou moins kidnappé dans son esprit. Mentir aurait causé plus de problèmes, et il n'y avait que de la honte dans son regard sombre à l'idée de décevoir ses proches. Anxieux comme il était, Jesse aurait été en mesure de se rendre malade pour ça.

Alors, autant tenter le tout pour le tout. Le calepin fut tiré de son jean une seconde fois. Et ses mots devinrent plus lents, comme s'il devait songer à chacun d'entre eux pour ne pas se ridiculiser, ni causer des soucis à tout le monde. Il était épuisant d'être toujours aussi négatif, sauf que l'Américain ne connaissait pas d'autre méthode.

'Nope, j'voulais me rendre sur le chemin de Traverse, mais mes pouvoirs sont pas fiables.' Une façon détournée de se traiter de monstre, sans doute. Et il hésita avant de tourner la page pour continuer son récit. 'J'ai pas de baguette, j'ai été renvoyé de mon école magique quand j'étais môme.' Quelle belle façon d'étaler sa vie privée devant un parfait inconnu. Son écriture était un brin juvénile, peu adaptée au langage plus soutenu de la conversation. Jesse avait toujours été ainsi, peu soucieux de son éducation. Surtout au niveau magique, où le jeune homme ne possédait que des bases instables.

Embarrassé par sa réponse, ses doigts se serrèrent autour du carnet avant qu'il ne le tende à son aîné. Il y avait quelque chose de particulier dans sa façon de tenir l'objet, comme si Jesse refusait le moindre contact avec le membre du ministère. Si cela était ajouté à son dossier d'enfant dangereux, alors son avenir déjà inexistant s'en retrouverait totalement brisé. Sa famille était la seule chose qu'il lui restait, et il doutait de leur soutien en cas de nouveau problème. Le jeune homme ne connaissait pas encore le caractère de son vis-à-vis, et il ne s'intéressait pas assez à la vie politique de Londres pour connaître son existence. A l'inverse de son paternel, qui était forcé de souvent venir par ici à cause de son travail de protecteur.

« Des fois j'casse des trucs. » Les mots lui vinrent sans raison, et l'obligèrent à articuler autant que possible. Jesse espérait être compréhensible pour expliquer que sa magie était spéciale, dans le mauvais sens du terme. Et il était gêné que sa phrase donne l'impression qu'il se mettait souvent en colère.
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Admin + Rules the world

+ photo :
+ avatar : Colin Farrell
+ âge : 47 ans
+ doublon : Alex' Spike, Jonathan Sazlman, Louise d'Auberive
+ messages : 871
+ date d'inscription : 06/04/2016
+ commentaires :
Spoiler:
 


MessageSujet: Re: Be my hero | Azraël&Jesse   Dim 5 Fév - 23:03

Thème


Les yeux noirs de l'auror glissaient sur le papier et sur les mots qui s'y inscrivait tout en lisant dans les pensées du sorcier. Il voulait comprendre. il voulait savoir. Durant une seconde, il eut envie de poser sa main sur l'épaule du jeune homme, pour sentir la puissance, pour sentir la magie. Jesse était une bombe à retardement mais également un être empli de cette chose qui échappait lentement au sorcier. Azraël ne le quittait pas de son regard de prédateur. Il lisait les mots qui continuaient de s'inscrire sur le calepin, enivré par la magie qu'il sentait plus encore que par une quelconque explication. Il avait l'impression d'être un papillon auprès d'une flamme, proche au point de s'en brûler les ailes. Mais Jesse semblait bien moins dangereux que ce feu qui consumait les minces membranes des insectes. Les images étaient mortelles et il ne faillait jamais se fier aux habits de velours qui entouraient les plus dangereux des monstres. Azraël était parfaitement bien placé pour le savoir.

Il fronça un instant les sourcils, avant de retrouver un visage plus doux. Seuls ses yeux restaient froid, deux pierres d'onyx sans la moindre émotion qui se posaient sur le jeune sorcier. Durant une seconde, il vit dans son regard flotter les visages d'une famille. Une mince émotion transperça dans le regard de l'auror. Une surprise sans nom lorsqu'il reconnu le visage du père. Voilà pourquoi son nom de famille lui disait quelque chose. Il n'était pas n'importe qui. Ce qui ne fit pourtant pas reculer l'auror dans ses actions. Il n'y avait aucun différences entre les hommes pour Azraël. Car dans d'autres pays, tous ses enfants au nom de famille empli de grandeur n'étaient plus personne. D'autant plus que son père n'était qu'un protecteur. De ses hommes qu'Azraël méprisait pour leur travail.

Ta magie est intéressante Jesse. Bien plus que tu ne le crois. Tu n'as jamais voulu essayer de la contrôler ? D'arrêter d'en avoir peur ?

Le ton de l'auror était doux, si différent des ordres qu'il avait aboyé voilà seulement quelques minutes. Il s'éloigna du gamin, lui rendant un espace vital sur lequel il avait empiété sans le moindre respect, pour mieux oppresser sa proie. Il s'appuya contre son bureau, les mains derrière le dos, touchant la surface plane. Son esprit s'activait à toute vitesse. Jesse n'avait aucun idée de ce qu'il était.

Ta puissance est incomparable...


Rosier ce nom raisonne, brille et tue car sa puissance est infinie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Be my hero | Azraël&Jesse   Lun 20 Fév - 20:34

Certains possédaient des dons de naissance, comme la voyance ou bien la capacité d'affronter la mort sans fermer les yeux. Jesse, à l'inverse, était sous le coup d'une malédiction qui rendait ce qui aurait dû lui importer le plus terrible et effrayant à la fois. Le jeune homme n'avait jamais été confronté à la possibilité que son aîné lui proposa. A quoi bon contrôler quelque chose qui ne pourrait que blesser tous ceux autour de lui ? Ses proches qui souffraient déjà de sa médiocrité permanente. Jesse ne se sentait pas utile, ni même important, et s'était persuadé que même pour sa famille il en était ainsi. Une erreur grossière, basée uniquement sur les doutes présents dans son esprit depuis toujours.

Et maintenant, le voilà qu'il se retrouvait devant une possibilité nouvelle, une voix encore inexplorée. Sauf qu'au lieu de voir un potentiel bénéfice dans cette quête du contrôle, il ne parvint à apercevoir qu'un avenir encore plus incertain. Alors Jesse fit un pas en arrière, levant les mains comme dresser un mur entre la proposition et sa personne. « Non. J'voudrais tuer ma magie. » Si seulement une telle chose était possible, alors il aurait accepté de vendre son âme sans hésitation pour y parvenir.

C'était pour ça qu'être traité de cracmol le dérangeait moins que de devoir dire la vérité au sujet du sang maudit qui coulait dans ses veines depuis son enfance. Il se retrouva néanmoins gêné par ses paroles incertaines, et son ton peut-être trop vif. S'il était impoli, allait-il s'attirer encore plus de soucis ? Et pourtant, il ne pouvait pas approuver un concept aussi invraisemblable.

« C'est dangereux, j''en veux pas. » Sur un coup de tête, celui qui bégayait tendit ses mains vers son aîné, lui présentant ses paumes. Une façon, maladroite, de lui dire qu'il lui offrirait sa puissance à condition d'en être libéré. Si les miracles existaient, alors Azraël se changerait en un vampire qui aspirerait tout le mal dans son esprit. Ainsi, peut-être Jesse pourrait-il affronter le monde de nouveau, au lieu de cacher derrière l'alcool et les jeux vidéos.

Le jeune homme ignorait la bonne façon de faire pour s'améliorer. Pour être honnête, il n'avait pas l'intention de faire des efforts. Un peu de la même manière que son petit frère se droguait sans rien faire pour s'arrêter. L'auto-destruction n'était pas si terrible, à condition de ne pas songer mériter mieux.
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Admin + Rules the world

+ photo :
+ avatar : Colin Farrell
+ âge : 47 ans
+ doublon : Alex' Spike, Jonathan Sazlman, Louise d'Auberive
+ messages : 871
+ date d'inscription : 06/04/2016
+ commentaires :
Spoiler:
 


MessageSujet: Re: Be my hero | Azraël&Jesse   Mer 19 Avr - 0:03

Thème


L'auror leva un sourcil interrogatif aux paroles du jeune homme. Tuer sa magie. La faire disparaître, pour toujours, pour de bon. C'était impossible. Jesse refusait ses pouvoirs. Sur une personne plus jeune, cela aurait pu donner naissance au plus puissant des Obscurus s'il y en existait encore dans le monde. Azraël ne dit rien, se contentant de regarder le jeune homme, de juger la moindre de ses réactions et d'attendre, patiemment. Jesse était bien trop intéressant, bien trop fascinant mais plus que tout, il promettait des choses bien trop parfaite. Alors, lorsqu'il tendit ses mains, comme pour offrir ce pouvoir qui aurait brûlé les paumes de l'auror s'il aurait pu le saisir, le directeur attendit une seconde de plus, avant de finalement faire taire la distance entre eux. De ses mains, il recouvrit celles du jeune homme et lui fit fermer les doigts. Son regard était étonnamment doux. Jesse était plus puissant que lui, il le sentait dans l'air qui se chargeait d’électricité.

Tu ne peux te débarrasser de ta magie. Beaucoup avait toi on essayé et n'y on trouvé que le mort. Par contre, tu peux t'en servir. Sans qu'elle n'explose, sans qu'elle ne détruise tout sur son passage. TU peux apprendre à la contrôler car toute puissance peut obéir à son sorcier si ce dernier arrête d'en avoir peur.

Sa main droite libéra celles de Jesse qu'il tenait et revient se poser sur l'autre. Azraël ne quittait les prunelles sombres du Lowery, essayant de prévoir ses réactions et de ne pas le faire partir en courant. Il devait jouer sur un autre tableau. impressionner ne servirait à rien, il avait déjà toute l'attention du sorcier. Non, il devait le convaincre. Alors qu'il ne le connaissait pas, il devait faire en sorte d'obtenir sa confiance. Jesse pouvait lui être utile, plus que n'importe quel autre sorcier s'il arrivait à maîtriser sa magie. Personne ne pouvait imaginer ce qui coulait dans ses veines et Azraël avait dû mal à en mesurer toute la puissance.

Il faut simplement que tu le veuilles. Et tu n'auras plus à avoir peur de ta magie. A craindre qu'elle explose. Si tu la laisses sortir de tant en tant, elle ne te glissera plus entre les doigts quand tu le désires le moins. Il se plongea un peu plus dans ses yeux, essayant de remonter jusqu'à un élément qu'aurait pu entraîner ce manque de contrôle dans un passé obscure. Jesse était trop puissant et sa magie se rebellait contre le pouvoir d'Azraël, alors qu'il agissait sans qu'il ne soit possible de le détecter. Ta puissance pourrait être illimitée et même si tu refuses de t'en servir, tu es obligé de le faire. Quelque fois. Pour ne plus avoir à l'utiliser le reste du temps et retourner à la vie que tu désires mener.

Un sourire, franc, étira les lèvres du sorcier alors qu'il fixait son cadet, attendant une réponse qui le trahirait. Jesse avait murmuré quelque mots. C'était déjà une puissante avancée face au reste. Azraël était toujours dur en affaire mais, à force de se heurter à Aisha, il avait apprit une autre manière d'agir. Il fallait convaincre le jeune sorcier. Pour le plus grand bien.


Rosier ce nom raisonne, brille et tue car sa puissance est infinie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Be my hero | Azraël&Jesse   

Revenir en haut Aller en bas
 
Be my hero | Azraël&Jesse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jesse Jackson Says U.S. Should Help Haiti
» Jayden Cole vs Jesse Jane
» hero system
» "HERO IK" Le repaire de la Liche (1 à 2 joueurs)
» Contrat d'engagement de Jesse Plant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Prior Incanto ::  :: La pensine :: Les écrits abandonnés-
Sauter vers: