Partagez | 
 

 La vérité à ses conséquences || Allyrion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


NOE + Fight for Equality

+ avatar : Ioan Gruffudd
+ photo :
+ âge : 35 ans
+ doublon : Thémis Nott || Amy Stuart
+ messages : 58
+ date d'inscription : 27/01/2017
+ commentaires :

MessageSujet: La vérité à ses conséquences || Allyrion   Dim 29 Jan - 14:32

Orion enleva sa blouse blanche et la rangea. Sa journée était fini, il était relativement tôt et pour une fois il n’était pas d’astreinte. Il n’avait pas particulièrement envie de se rendre à Godric Hollow, il voulait passer sa soirée en famille. Si ses collègues de NOE souhaitaient le contact, ils enverraient un hibou express. Mais c’était relativement calme en ce moment, le médicomage avait réussi à les convaincre de renoncer à un attentat lors du discours du ministre qui aurait lieu dans quelques jours. Surement que leur ennemi de toujours ne louperait pas d’occasion pour cela, et surement que quelques membres de NOE en profiteront pour faire du grabuge mais les ordres ne viendrait pas du conseil dirigeant à son grand soulagement. Il y aurait trop de civile et trop de risque de toucher des innocents, des enfants. C’était hors de question pour le sorcier de frapper pendant cette intervention. Il faudrait que les membres du groupe agissent seul sans ordre et devrait subir la colère du sorcier par la suite.

Le médicomage transplana jusqu’à chez lui. Le couple Carey vivait dans un quartier résidentiel de Londres, un quartier calme et sympathique, regorgeant de famille. Ils vivaient donc à l’écart du monde sorcier et ce n’était pas plus mal aux yeux d’Orion. Cela permettait à Anna d’être plus tolérante envers les moldus et elle pouvait ainsi côtoyer des enfants de son âge. Le seul bémol c’était qu’il fallait qu’elle ne dise rien à propos de la magie. Mais elle était une petite fille intelligente, surement une future Serdaigle ou une future Gryffondor. Elle faisait de son mieux pour ne rien dire et pour l’heure il n’y avait jamais eu de soucis avec cela.

Orion passa le perron et entra chez lui. Anna l’attendait déjà avec sa babysitter. C’était une jeune sorcière qui gardait Anna en fin de journée, elle prenait des cours par correspondance et donc avait du temps libre pour s’occuper de la fillette. La jeune femme s’éclipsa pour rentrer chez elle et père et fille se retrouvèrent seuls. Alyra rentrerait surement un peu plus tard, le Ministère était toujours débordé depuis quelques années. Le métier de son épouse torturait le médicomage, devoir mentir à la femme qu’il aimait par-dessus tout n’était pas facile tous les jours. C’était souvent qu’il voulait se livrer, lui dire ce qu’il était et ce qu’il faisait. Quel était son implication dans cette guerre qui se préparait. Cela le rongeait chaque jour un peu plus. Il n’arrivait pas à le dire et pourtant cela le torturait petit à petit. Un jour il craquerait surement et elle lui en voudrait, il le savait. Il risquait de la perdre et c’était cela qui le terrifiait et qui l’empêchait de lui dire toute la vérité.
« Papa ! Papa ! On fait une surprise à maman ?
-Si tu veux mon ange, mais qu’est-ce que tu veux faire comme surprise ? »

La petite fille se concentra tandis qu’Orion s’agenouilla face à elle. Elle finit par lui confier son idée au creux de l’oreille, comme un secret qu’elle ne voulait qu’on entende. Un léger sourire naquit sur les lèvres du médicomage.
« Si tu veux mon ange. Faisons ça, je suis sure que maman sera ravie ! »

La petite fille sauta de joie. Ils passèrent la fin d’après-midi à préparer la surprise d’Anna pour sa mère. A l’aide d’un peu de magie, Orion accéléra le tout afin que tout soit prêt pour qu’en Alyra rentrerait. Et quand la sorcière passa la porte d’entrée tout était prêt. Anna se précipita vers sa mère en hurlant « SURPRISE » laissant un vague sourire amusé sur le visage du sorcier. La petite fille avait réalisé un portrait de famille géant accroché sur le mur du salon, elle avait demandé à son père de l’animait un petit peu à l’aide de la magie. Cela rendait le dessin plus merveilleux aux yeux de la fillette.


Mes lumières dans les ténèbres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Protecteur + Our world will be safe

+ avatar : emilia clarke
+ photo :
+ âge : trente quatre ans
+ messages : 37
+ date d'inscription : 28/01/2017
+ commentaires :

MessageSujet: Re: La vérité à ses conséquences || Allyrion   Dim 29 Jan - 21:58

La journée était longue très longue beaucoup trop longue et j'étais fatiguée. La veille j'avais été réveillée en pleine nuit par Anna. Elle avait fait un cauchemar et j'avais passé une bonne partie de ma nuit à la rassurer pour qu'elle s'endorme à nouveau. Orion était rentré tard et après une petite discussion avec lui nous avions finis par nous endormir. C'était une chose devenue monnaie courante dans notre couple et même si au début cela me gênait j'avais fini par accepté que mon époux avait pour maîtresse son travail. Ce soir là je m'étais tout de même rendormi dans ses bras et j'avais passé une nuit sans rêve, une nuit sereine avec l'homme que j'aimais. Malgré cela la journée avait été longue. J'avais lu de nombreux documents sur les prophéties et j'avais essayé de trouver quelque chose qui pourrait nous aider nous les protecteurs à protéger la population. Tout était compliqué en ce moment et j'avais ce mauvais pressentiment au fond de moi. Je ne savais pas pourquoi j'avais ce mauvais sentiment mais c'était comme cela. J'avais passé beaucoup de temps à m'atteler à ma tâche et c'est avec soulagement que je remarquais avoir fini mon temps de travail. Je me levais de mon siège pour rentrer à la maison. Je n'oubliais pas que le médicomage ce matin même m'avait préconiser de me reposer un maximum en attendant mes résultats de prise de sang. Je transplanais donc dès que possible jusqu'à chez moi. Je me sentais déjà plus apaisée en voyant la porte de chez moi. Je souriais et j'ouvrais la porte.

« Je suis rentrée ! »

J'enlevais mon manteau et je l'accrochais avant de me tourner vers ma fille qui venait déjà vers moi.

« SURPRISE ! »

A peine avais-je passer la porte que ma fille se jetait dans mes bras. Je la serrais contre moi et j'embrassais son front. Ma petite fille me sourit et me traîna dans notre salon. Je souriais en coin. J'avais enfin un sentiment de bonheur qui baignait mon cœur après cette journée compliquée. Je me laissais prendre la main par ma fille et quand je vis le dessin. Un large sourire fendit mon visage de droite à gauche alors que je prenais ma fille dans mes bras.

« C'est magnifique ma chérie merci beaucoup ! »

Anna rit avant de retourner jouer dans sa chambre. Je restais dans le salon et je regardais mon époux. J'étais heureuse de voir que mon mari était rentré pour une fois tôt de son travail. J'avais toujours admiré mon époux pour sa force de caractère mais surtout pour sa dévotion à son travail. Personnellement j'étais aussi dévouée mais je rentrais relativement tôt tous les jours. Je m'approchais de lui et je l'enlaçais. Je l'embrassais tendrement.

« Ta journée s'est bien passée mon amour ? »

Je souriais à mon époux avant de lui voler un nouveau baiser. J'avais vraiment envie de passer une soirée tranquille avec lui et notre fille.

« Merci pour le cadeau, c'est magnifique. Que veux-tu à dîner ? »

Je souriais à mon époux avant d'aller dans la cuisine pour commencer à préparer le dîner. Je m'activais quand je croisais le regard de mon Orion.

« Oui mon cœur ? »

Je lui souriais attendant de voir ce qu'il allait dire tout en continuant de continuer ma pâte pour une tourte.



   
   
Darkness is your candle.
Alyra Carey ☽ we will stand by your side filled with hope and filled with pride we are more than we are.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


NOE + Fight for Equality

+ avatar : Ioan Gruffudd
+ photo :
+ âge : 35 ans
+ doublon : Thémis Nott || Amy Stuart
+ messages : 58
+ date d'inscription : 27/01/2017
+ commentaires :

MessageSujet: Re: La vérité à ses conséquences || Allyrion   Mer 1 Fév - 20:26

Orion sourit en voyant les deux femmes de sa vie ainsi, elles étaient ses lumières dans les ténèbres. Sans elles, il ne serait pas le même homme, sans elles, il serait différent et la mort de Narvir le hanterait chaque secondes qui passait. Elles lui avaient permis d’avancer, de tourner la page. Aujourd’hui, il ne pouvait vivre sans elle. Elles étaient ce qui faisait battre son cœur quotidiennement. Sa raison de vivre, sa raison de respirer. Elles étaient les seuls à pouvoir le faire sourire. Alors les voir ainsi toutes les deux, le sourire aux lèvres la plus jeune dans les bras de sa mère, représentait aux yeux du médicomage un cadeau inestimable. Il trouvait toujours leur complicité magnifique, comme un rayon de soleil sachant les ténèbres de la nuit.

Anna retourna jouer dans sa chambre, laissant les deux adultes seules. Pouvoir serrer sa femme dans ses bras le détendait toujours, le rassurait. Il savait qu’ils ne risquaient plus rien quand sa famille était réunie sous ce toit. Il répondit au baiser d’Alyra avec tendresse.
« Elle fut relativement calme aujourd’hui et sans bêtise des stagiaires. Pas trop de boulot au ministère ? »

Parfois il aimerait se passer de cette question. Bien que cela lui permettait de garder un sacré contrôler sur NOE, il ne supportait pas mentir à son épouse. Et il ne pouvait rien lui dire, il avait trop peur. Et il n’était pas un Gryffondor, il n’avait pas ce courage légendaire, dont son frère avait été pourvu autrefois.
« Tout le mérite revient à Anna. Je n’ai fait que lui donner un petit coup de baguette et veillait à ce que notre salon ne devienne pas un champ de foire. » Plaisanta-t-il en repensant à l’énergie d’Anna lors de la confection de la surprise. « Ce qui te fait envie chérie. »

Il n’avait pas répondu cela au hasard. Alors qu’il la regardait aller en cuisine, ses yeux scrutèrent le corps de son épouse. Il y cherchait des détails que seul un époux pouvait remarqué en y faisant un peu attention. Et en la regardant un peu plus attentivement, il notait effectivement quelques signes. Peu avant son départ de St Mangouste, un de ses collègues lui avaient demandés s’il voulait jeter un coup d’œil à la prise de sang d’Alyra. Il avait été d’abord été surpris d’apprendre qu’elle avait fait une prise de sang. Il avait d’abord pensé que c’était pour le boulot mais en lisant les divers taux des diverses constantes il comprit bien vite que ce n’était pas réellement pour le travail. Cela le réjouissait grandement, et il pouvait lui annoncer. Les rôles pour une fois étaient inversés. La jeune protectrice ne mit pas longtemps à capter son regard insistant. U léger malice passa dans le regard du médicomage.
« Un de mes collègues m’a dit que tu avais passé une prise de sang ce matin et il m’a donné tes résultats avant que je ne parte… »

Il n’en dit pas plus, gardant un air qu’il tentait de garder sérieux. Il s’approcha doucement d’elle, glissant ses mains sur sa taille, laissant ses pouces caressaient délicatement le ventre d’Alyra.
« Et je pense du coup connaître la réponse à ta question… »


Mes lumières dans les ténèbres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Protecteur + Our world will be safe

+ avatar : emilia clarke
+ photo :
+ âge : trente quatre ans
+ messages : 37
+ date d'inscription : 28/01/2017
+ commentaires :

MessageSujet: Re: La vérité à ses conséquences || Allyrion   Jeu 2 Fév - 22:22

Je demandais à mon époux si sa journée c'était bien passée et il semblait plutôt content. Je voyais son sourire sur son visage et j'essaie de capter le pourquoi du comment. Il me dirait dans la soirée ce qu'il s'était passé pour le rendre aussi heureux mais quelque chose me disait que je ne mettrais pas longtemps avant de le savoir.

« Elle fut relativement calme aujourd’hui et sans bêtise des stagiaires. Pas trop de boulot au ministère ? »

Je souriais à mon époux alors que je profitais encore un peu de la chaleur de ses bras. Je m'en dégageais après histoire d'admirer d'un peu plus près l'oeuvre d'art de notre fille. Je souriais devant le grand sourire de Orion dessin mais aussi devant nos mains serrés l'une dans l'autre. Je me sentais toujours heureuse quant j'étais à la maison et particulièrement depuis quelques temps. La seule chose qui avait changé c'était que quand je rentrais à la maison j'étais fatiguée très fatiguée.

« Comme d'habitude mais rien d'insurmontable surtout pour ton épouse très cher ! »

Je souriais en coin et je lui envoyais un baiser avant de faire un compliment sur l'oeuvre de ma famille. J'étais vraiment contente du cadeau qu'elle m'avait fait. Je souriais un peu bêtement à vrai dire mais c'était plus parce que j'étais follement amoureuse de mon époux et que j'aimais tout autant ma fille. Ils étaient vraiment mon tout.

« Tout le mérite revient à Anna. Je n’ai fait que lui donner un petit coup de baguette et veillait à ce que notre salon ne devienne pas un champ de foire...... Ce qui te fait envie chérie. »

Je souriais à mon époux avant de me diriger en cuisine tout en lui répondant en même temps.

« Oh oui nous connaissons tous les deux Anna donc tu as bien fait.... Tu ne m'aides pas là ! Bon je verrai en voyant ce qu'on a dans les placards. »

Une fois dans la-dite cuisine, j'ouvrais les placard et je sortais du thym, de la crème fraiche et du poulet. Je sortais également des épinards – que Anna détestait mais j'avais bon espoir d'arriver à lui en faire manger ce soir. Je sortais aussi de quoi faire un dessert un gâteau au chocolat.... Et j'aurai bien envie de fraises aussi mais ce n'était pas raisonnable du tout.

« Un de mes collègues m’a dit que tu avais passé une prise de sang ce matin et il m’a donné tes résultats avant que je ne parte… »

Je relevais la tête quand il prononça ces paroles. Je ne pensais pas qu'il aurait eu mes résultats. Et où se trouvait le secret médical dans cette histoire ? Enfin, je souriais un peu à cette idée parce que de toutes les façons j'aurai demandé à mon époux de les récupérer. Cependant je gardais quand même cette réflexion pour moi. Je lui en parlerais plus tard au pire.

« Ah bon ? Et qu'est-ce qu'ils disent ? »

Je me mettais à couper les blancs de poulet en dès avant de les mettre à cuire. Bien sur, j'aurai pu utiliser la magie mais j'aimais beaucoup cuisiner pour ma petite famille. J'arrêtais simplement ce que je faisais quand il fit le tour du plan de travail pour s'approcher de moi.

« Et je pense du coup connaître la réponse à ta question… »

Et il posa ses mains sur mon ventre et là j'ouvrais de grands yeux. Je ne voulais pas croire ce qu'il me disait. Je mordais ma lèvre inférieure avant de relever mes yeux vers lui et de lui dire tout doucement d'une petite voix :

« Tu veux dire que... »

Je souriais encore plus avant de sauter un peu sur place.

« Je suis enceinte ? On va avoir un second bébé ! »

Là je lui sauter au cou et je le serrais dans mes bras. J'étais vraiment heureuse et je comprenais mieux tout ce que je ressentais depuis quelques semaines. Je me mis même à pleurer. Ah les hormones...



   
   
Darkness is your candle.
Alyra Carey ☽ we will stand by your side filled with hope and filled with pride we are more than we are.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


NOE + Fight for Equality

+ avatar : Ioan Gruffudd
+ photo :
+ âge : 35 ans
+ doublon : Thémis Nott || Amy Stuart
+ messages : 58
+ date d'inscription : 27/01/2017
+ commentaires :

MessageSujet: Re: La vérité à ses conséquences || Allyrion   Sam 4 Fév - 21:55

Ce qu’il aimait par-dessus tout chez son épouse c’était de voir ses émotions naître et se transformer sur son visage. La voir mordre sa lèvre inférieur, comme retenant sa joie d’exploser, le fit sourire, un sourire heureux que seule elle connaissait. Il ne put qu’acquiesçait à la demande muette d’Alyra, sa réaction ne le surprit guère, il la connaissait sur le bout des doigts. Il l’accueilli dans ses bras et la serra contre lui, enfouissant son visage dans l’épaisse chevelure brune de la femme qu’il aimait. Savoir qu’elle était enceinte, qu’elle attendait un nouvel enfant le rendait ivre de joie, comme lorsqu’Anna était venu au monde. Les enfants embellissaient le quotidien, apportait une énergie solaire, lumineuse et joyeuse dans une famille. Alors la venue de cet enfant venait ensoleiller l’avenir qui semblait s’assombrir pour la communauté sorcière.

Il sentit le corps d’Alyra être secoué par des sanglots. Les hormones des femmes lorsqu’elle était enceinte, faisait toujours des ravages. Mais cela le fit sourire car il savait que ce n’était que des larmes de joie, de bonheur. Il caressa son dos tendrement pour l’apaiser. Il rompit le contact chaleureux et essuya avec ses pousses les larmes des joues de son épouse avant de l’embrasser avec douceur. Elle faisait de lui un homme comblé. Il ne pouvait être plus heureux et cela chassa de son esprit tous ses tourments. La culpabilité viendra plus tard, seul le moment présent importait à cet instant précis. Il ne pouvait en être autrement. Le sorcier voulait passer ce temps si précieux avec cette femme qui lui faisait perdre la tête, qui avait capturé son cœur depuis plusieurs années.

Des pas feutrés et curieux se firent entendre et la voix de la petite fille résonna dans la cuisine, quelque peu inquiète de voir sa mère pleurer alors que quelques minutes plus tôt, elle était rayonnante avec le sourire aux lèvres. Elle avait d’ailleurs toujours le sourire aux lèvres mais la marque humide des perles salines marqué encore son visage.
« Pourquoi tu pleures maman ? »

Orion étouffa d’un petit rire face à la naïveté de sa fille. Il la prit dans ses bras et la regarda avec un air heureux mais également sérieux. Il cherchait comment annoncer à l’enfant pourquoi sa mère pleurer de joie, et ce n’était pas facile.
« Tu sais mon ange, ta maman pleure pas de tristesse, elle pleure parce qu’elle est heureuse. »

La petite fille fronça les sourcils cherchant à comprendre. Elle regarda sa mère et voulu aller dans ses bras pour lui faire un câlin, absolument pas convaincu par les paroles de son père. Anna regarda sa mère avec sérieux.
« C’est vrai ? On peut pleurer parce qu’on est heureux ? »

Orion secoua la tête devant l’entêtement de la fillette. Elle voulait être sur et avoir plusieurs avis sur la question avant de se faire son propre avis. Une futur serdaigle assurément aux yeux de médicomage. Comme ses parents.


Mes lumières dans les ténèbres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Protecteur + Our world will be safe

+ avatar : emilia clarke
+ photo :
+ âge : trente quatre ans
+ messages : 37
+ date d'inscription : 28/01/2017
+ commentaires :

MessageSujet: Re: La vérité à ses conséquences || Allyrion   Dim 5 Fév - 19:08

Quand Orion acquiesça à ma demande, je sentis comme un poids quitter mon corps, comme j'étais enfin libérée de quelque chose que je ne comprenais pas et pourtant tout était clair à présent. J'avais toujours un peu de sueur propre à la condition de femme enceinte et j'avais aussi cette fatigue constante. Si je devais prendre en compte tous ces symptômes je dirais que je suis enceinte de quelques semaines deux mois tout au plus. J'avais lu et demandé beaucoup d'informations à mon médicomage de mari lors de ma première grossesse. J'avais voulu tout savoir pour ne pas avoir peur lors de cette première grossesse et aujourd'hui j'étais plus sereine pour affronter ma seconde grossesse. J'étais tellement heureuse d'arriver à donner un second enfant à mon époux. Dans ses bras, je me sentais forte et sereine. J'avais toujours eu l'impression d'être une bonne épouse et une bonne mère quand il posait son regard sur moi. J'avais toujours eu l'impression d'être une personne bonne et honnête. Il m'avait toujours regardé comme si j'étais la plus belle merveille que le monde portait.

Je sentais ses bras me serrer contre lui alors que mes mains se crispaient sur sa chemise. Je me serrais contre lui à m'en couper le souffle mais je ne pouvais pas m'arrêter. J'avais juste besoin de le sentir au plus proche de moi. J'avais besoin de sentir tout l'amour qu'il avait pour moi. Je n'avais jamais été regardé comme Orion me regardait et je ne voulais pas qu'un autre homme me regarde comme mon époux me regardait. Je pleurais doucement contre lui tout en riant aussi par moment. À chaque fois que je pensais ne pas pouvoir être plus heureuse, il nous arrivait quelque chose d'encore mieux. Je n'entendis pas les pas de ma fille s'approcher. Je dégageais mon nez du cou de mon époux quand j'entendis la petite voix fluette de Anna.

« Pourquoi tu pleures maman ? »

Je souriais et je me mordais les lèvres avant de sécher mes yeux. J'allais répondre à ma fille quand mon époux plus rapide que moi pour répondre à notre plus beau trésor.

« Tu sais mon ange, ta maman pleure pas de tristesse, elle pleure parce qu’elle est heureuse. »

Je souriais. Oh oui je ne pouvais pas être plus heureuse que maintenant. Je souriais à Anna mais je vis son petit front se plisser signe d'une intense réflexion.Je souriais avec tendresse alors que Orion la prenait dans ses bras.

« C’est vrai ? On peut pleurer parce qu’on est heureux ? »

Je souriais. Je m'approchais de ma fille et je l'embrassais sur la joue.

« Oui ma chérie on peut. Et papa et maman sont vraiment heureux. »

Je voyais qu'elle semblait ne pas comprendre pourquoi je disais cela. J'embrassais à nouveau sa joue avant de retourner derrière mon plan de travail afin de finir de couper le poulet et d'en lancer la cuisson.

« Tu vas avoir un petit frère ou une petite sœur dans quelques temps ma chérie. »

Je la regardais tout en sondant sa réaction. J'avais un peu peur qu'elle le prenne mal mais je pourrais pas lui cacher longtemps mon état. De plus ma fille était intelligente elle saurait vite qu'il y a un truc qui ne tournait plus rond chez moi. J'espérais juste que comme pour Anna, je n'aurai pas trop de nausées.



   
   
Darkness is your candle.
Alyra Carey ☽ we will stand by your side filled with hope and filled with pride we are more than we are.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


NOE + Fight for Equality

+ avatar : Ioan Gruffudd
+ photo :
+ âge : 35 ans
+ doublon : Thémis Nott || Amy Stuart
+ messages : 58
+ date d'inscription : 27/01/2017
+ commentaires :

MessageSujet: Re: La vérité à ses conséquences || Allyrion   Mar 7 Fév - 21:06

Anna se concentrait avec force pour tenter de comprendre. Ses yeux faisaient des allés et retours entre sa mère et son père, sans vraiment comprendre. Mais le regard d’Orion pétillait d’une lueur que la petite fille comprenait, elle le voyait rarement ainsi et elle savait alors que sa mère disait vrai. Ils étaient heureux, ils étaient les parents les plus heureux du monde. Alyra retourna à sa cuisine et finit par donner la raison de la joie des deux adultes. Le médicomage scruta avec attention le visage de sa fille, sur le qui-vive, afin de pouvoir gérer si elle prenait mal la nouvelle. Elle fronça les sourcils d’un air sérieux.
« Y’a un bébé dans ton ventre ? Mais il est tout plat ton ventre maman ! »

Orion éclata d’un rire franc face à la remarque de son enfant. La naïveté d’Anna était adorable. Il l’embrassa sur la joue avec tendresse. Mais là son rôle de médicomage aller prendre le dessus pour expliquer la raison du ventre plat de son épouse, tout en restant compréhensible pour une petite fille de huit ans qui tentait toujours d’assimiler le fait qu’elle allait être grande sœur.
« Tu sais mon ange, au début, le bébé il est tout petit. Il n’est pas plus gros que ton ongle. Du coup le ventre de maman est encore plat. Mais tu verras bientôt il sera rond et le bébé bougera même dans son ventre. »

La petite fille ouvrit grand les yeux comme si c’était l’annonce de l’année. Elle se défit des bras de son père pour rejoindre sa mère et toucher ce ventre plat qui contenait un bébé selon son père. Le visage d’Orion était illuminé d’un sourire amusé. L’innocence des enfants étaient la plus belle chose au monde.
« Je vais vraiment être grande sœur ?
-Oui mon ange, tu vas vraiment l’être si tout se passe bien.
- Chouette !!! »

La petite fille repartit en sautillant dans sa chambre et Orion fut soulagée de cette réaction. Avec leur fille, les réactions pouvaient être quittes ou double et souvent imprévisible. Mais cela le rassurait. Il s’approcha de son épouse pour lui déposer un baiser sur le front.
« Nous avons évité le pire. »

Il ouvrit un placard et sortit des assiettes et commença à mettre la table pour la petite famille. Maintenant que l’étape de l’annonce à leur fille était passée, il s’inquiétait pour son épouse. Elle était un bourreau de travail comme lui mais elle ne pouvait pas maintenir un rythme trop effréné avec sa grossesse et ses réflexes de médicomage prirent le dessus.
« Tu feras attention au boulot ? Tu te ménageras hein ? »


Mes lumières dans les ténèbres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Protecteur + Our world will be safe

+ avatar : emilia clarke
+ photo :
+ âge : trente quatre ans
+ messages : 37
+ date d'inscription : 28/01/2017
+ commentaires :

MessageSujet: Re: La vérité à ses conséquences || Allyrion   Dim 12 Fév - 17:57

Je regardais ma fille ayant un peu peur de sa réaction. Anna pouvait être un ange comme un démon par moment et je savais que quand elle disait non c'était trop dur après pour la faire changer d'avis. Enfin elle semblait réfléchir comme si elle ne comprenait pas ce qu'on lui disait. Je retrouvais vraiment un caractère de Serdaigle en la personne d'Anna.

« Y’a un bébé dans ton ventre ? Mais il est tout plat ton ventre maman ! »

Je riais légèrement tout en confirmant l'information qu'on venait de lui donner.

« Oui ma chérie il y a un bébé dans mon ventre. »
« Tu sais mon ange, au début, le bébé il est tout petit. Il n’est pas plus gros que ton ongle. Du coup le ventre de maman est encore plat. Mais tu verras bientôt il sera rond et le bébé bougera même dans son ventre. »

C'était toujours très mignon de voir Orion avec Anna. Ils étaient vraiment très proches et je n'imaginais de toutes les façons pas notre famille autrement. Nous étions vraiment fait l'un pour l'autre et bientôt nous serons quatre. Peut être que Orion aurait un soutien si nous avions un fils... Sinon nous serions en supériorité nette avec Anna.

« Je vais vraiment être grande sœur ? »
« Oui mon ange, tu vas vraiment l’être si tout se passe bien. »
« Chouette !!! »

Je souriais tendrement avant de même rire un peu. J'étais vraiment heureuse. C'est dans ces moments d'allégresse que j'étais heureuse d'avoir répondu au hibou de Orion il y a plus d'une dizaine d'années.

« Nous avons évité le pire. »

Je souriais en coin en acquiesçant.

« Je suis contente que Anna réagisse ainsi. »

J'étais vraiment heureuse que notre aînée ait réagi de la sorte. J'adorais ma fille et ça m'aurait fait beaucoup de peine qu'elle prenne mal cette décision. Nous lui en avions déjà parlé bien entendu mais entre les paroles et le concret il y avait un fossé. Je me remis au travail afin de servir le dîner rapidement. Anna devait se coucher tôt parce que le lendemain elle avait école et Orion pour une fois qu'il était là je voulais profiter de ses bras. Une idée me fit sourire : comment avions nous réussi à concevoir cet enfant alors que nous ne faisions pratiquement que nous croiser. Je fus sorti de mes pensées quand Orion reprit la parole. Il semblait inquiet.

« Tu feras attention au boulot ? Tu te ménageras hein ? »

Je souriais en coin tout en secouant ma tête. Il avait bon rôle de dire cela. Il ne se ménageait pas lui alors pourquoi devrais-je le faire ? Après je n'étais pas idiote au point de ne pas savoir qu'il faudrait que je me ménage à un moment donné mais ma grossesse n'aura pas de conséquence particulière sur mon travail du moins pas avant quelques mois. Je levais mon regard vers mon époux et je lui dis simplement :

« Si mon époux me promet de rentrer tôt tous les soirs il se peut que je me ménage... »

Je lui souriais. Il saurait que je ne plaisantais qu'à moitié. Je me disais que j'aurai besoin de mon mari avec moi plus qu'habituellement parce que quand la grossesse avancera j'aurai peut être un peu de mal à gérer notre première fille. Je ne savais pas si je voulais plus un fils ou une seconde fille. Je crois que je serais déjà heureuse de l'avoir auprès de nous. J'avais tellement envie d'avoir une grande famille avec Orion. Il était l'homme de ma vie alors je ne prenais pas grand risque en faisant ce choix.

« Je ne veux pas vivre ma grossesse surtout le début avec toi tout le temps je ne sais où. »

Je lui faisais mes petits yeux de biche bien que je sache qu'il n'y avait pas besoin de ce stratagème pour qu'il accepte ma requête. Je faisais aussi le tour de la table pour l'enlacer et déposer un baiser dans son cou. Je voulais vraiment qu'il accepte. J'en avais marre qu'il soit de garde presque tous les soirs parfois. Je posais mon front contre son dos profitant de ce moment de calme avec mon époux.



   
   
Darkness is your candle.
Alyra Carey ☽ we will stand by your side filled with hope and filled with pride we are more than we are.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


NOE + Fight for Equality

+ avatar : Ioan Gruffudd
+ photo :
+ âge : 35 ans
+ doublon : Thémis Nott || Amy Stuart
+ messages : 58
+ date d'inscription : 27/01/2017
+ commentaires :

MessageSujet: Re: La vérité à ses conséquences || Allyrion   Sam 18 Fév - 12:29

Orion soupira face à la demande d’Alyra. Rentrer tôt, c’était quasiment impossible pour lui. Entre son boulot et les NOE, il pouvait difficilement se permettre de loupé les réunions des NOE, il ne pouvait pas refuser un patient qui venait d’entrer dans son service avec sa vie qui était entre ses mains. Il ne pouvait pas mais le regard de son épouse lui disait qu’il ferait un effort. Pour elle il était prêt à tout, et s’il fallait sacrifier les NOE il le ferait, s’il pouvait donner ses heures supplémentaires à un collègue il le ferait. Les urgences il pouvait difficilement se le permettre. Il était l’un des meilleurs médicomages du pays dans son domaine. Certaines urgences avaient besoin de lui pour une sauver une vie. Mais peu pouvait le comprendre. Mais pour sa femme il ferait de son mieux, il tenterait de rentrer plus tôt.
« Je ferais de mon mieux pour rentrer tôt et ne pas être de garde à l’hôpital. Je te le promets. »

Une promesse qui tenterait de tenir au mieux. Mais certains soirs il ne pourrait échapper à ses responsabilités. Il devrait se rendre chez les NOE ou ils devraient assister ses collègues dans une urgence. Mais les autres soirs, il ferait de son mieux pour rentrer à des heures décentes pour pouvoir profiter un peu de sa petite famille qui allait s’agrandir. Il devrait faire des efforts et des sacrifices. La violence chez NOE augmenterait surement malheureusement s’il ne pouvait pas mettre son veto sur certains points. Ce le rongerait surement de voir des innocents mourir sans qu’il puisse les défendre et tenter de les sauver. Il devrait faire de son mieux, il devrait se faire violence pour ne pas débarquer et pousser une gueulante pour ramener le calme.
« Je donnerais mes heures supplémentaires et mes gardes à mes collègues pour passer du temps avec toi. Et je prierais pour ne pas avoir d’urgence qui requiert ma présence immédiate. Je pourrais rentrer à des heures convenables. »

Elle posa son front contre son dos, et les mains d’Orion vinrent se poser sur les mains de la jeune femme. Ses mensonges semblaient être de plus en plus durs à prononcer surtout avec la présence de ce nouvel enfant qui allait illuminer davantage leur vie. Un jour il devrait lui dire la vérité. Mais quand ? Et cette question le terrifiait. Il pouvait lui dire ce soir, demain, dans un mois ou dans un an. Il n’en savait rien. Mais un jour il ne pourrait garder tout cela pour lui. Il ne pourrait rester silencieux. Il l’aimait trop pour lui mentir éternellement. Elle représentait toute sa vie. Il ne pouvait continuer à lui mentir avec autant d’aplomb.

Il se retourna pour lui faire ça, sa main vint se balader sur le visage de la brune, il chassa une mèche de cheveux rebelle pour la coincer derrière son oreille. Il alla l’embrasser avec douceur et tendresse, capturant ses lèvres qu’il aimait passionnément.
« Je t’aime Alyra. »


Mes lumières dans les ténèbres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Protecteur + Our world will be safe

+ avatar : emilia clarke
+ photo :
+ âge : trente quatre ans
+ messages : 37
+ date d'inscription : 28/01/2017
+ commentaires :

MessageSujet: Re: La vérité à ses conséquences || Allyrion   Sam 25 Fév - 16:15

Je lui demandais de faire un effort parce que j'avais vraiment besoin de lui à mes côtés. Anna était grande mais même si j'avais déjà vécu une grossesse j'appréhendais de devoir passer le plus clair de mon temps à la vivre seule. Je n'étais pas une femme envahissante avec mon époux et je ne lui demandais jamais pourquoi il rentrait tard le soir ou ce qu'il faisait quand je n'étais pas là. Du coup j'espérais qu'il accepterait ma demande.

« Je ferais de mon mieux pour rentrer tôt et ne pas être de garde à l’hôpital. Je te le promets. »

Je souriais. J'avais gagné. Il allait rentrer plus tôt et j'étais contente. Je lui adressais un large sourire avant de m'approcher de lui pour l'embrasser tendrement.

« Alors je me ménagerais du mieux que je pourrais. »

Je lui souriais tout en reprenant ma tâche. Je savais que je pouvais rester dans les bureaux si je voulais. Je n'étais pas obligée d'être sur le terrain mais j'aimais y aller quand même. Je ferais un effort pour Orion et il savait que je ne faisais jamais de promesse en l'air.

« Je donnerais mes heures supplémentaires et mes gardes à mes collègues pour passer du temps avec toi. Et je prierais pour ne pas avoir d’urgence qui requiert ma présence immédiate. Je pourrais rentrer à des heures convenables. »

Je souriais. Il était vraiment trop chou. C'était tout ce que je demandais. Parfois c'était tous les soirs que je m'endormais sans lui. Bien sur il me rejoignait dans la nuit mais ce n'était pas pareil quand je passais une vraie soirée avec lui.

« Parfait mon cœur. Tu es parfait. »

Je souriais toujours en me collant à lui. Mon front dans son dos, je profitais d'un moment de quiétude trop peu présent dans nos vies depuis un moment. J'avais une peur au fond de moi que je n'arrivais pas à expliquer mais elle partait quand j'étais dans les bras de mon époux. Il était la seule personne qui pouvait me rassurer avec un seul geste. Il se tourna vers moi et m'embrassa. C'était juste un moment parfait.

« Je t’aime Alyra. »

Je souriais un peu bêtement avant de caresser son visage du bout de mes doigts et de lui murmurer :

« Je t'aime aussi mon cœur. »

J'allais capturer de nouveau ses lèvres tout en passant mes bras autour de sa taille. Je l'embrassais encore deux ou trois fois avant de m'éloigner de lui. Je passais quand même mon pouce sur ses lèvres pour retirer un peu de rouge à lèvres que je lui avais mis. Orion avait l'habitude de cela depuis le temps mais bon, je faisais toujours ce petit geste quand je finissais de l'embrasser c'était une habitude maintenant.

« Tu sais que les femmes enceintes ont les hormones en fusion alors tu ne devrais pas te coller à moi comme cela... Rappelle toi quand j'étais enceinte de Anna. »

Je lui souriais en coin avant de finir de préparer la table avec lui. Quand j'étais enceinte d'Anna j'avais épuisé plusieurs nuits mon époux. Il ne s'en était pas plein mais il valait mieux ne pas tenter le diable. Du moins pas tant que Anna ne dormait pas.

« Tu préférerais un fils ou une nouvelle fille ? »

Je voulais un fils mais peut être que Orion avait une envie différente de moi pour une fois.



   
   
Darkness is your candle.
Alyra Carey ☽ we will stand by your side filled with hope and filled with pride we are more than we are.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


NOE + Fight for Equality

+ avatar : Ioan Gruffudd
+ photo :
+ âge : 35 ans
+ doublon : Thémis Nott || Amy Stuart
+ messages : 58
+ date d'inscription : 27/01/2017
+ commentaires :

MessageSujet: Re: La vérité à ses conséquences || Allyrion   Sam 4 Mar - 12:00

Orion faillit s’étouffer avec la remarque de son épouse sur ses hormones. Il avait presque oublié que lors du début de grossesse des femmes, celles-ci était assez insatiable.  Cela n’était pas forcément pour déplaire à l’homme qui l’était mais il ne s’attendait pas à ce genre de remarque alors qu’Anna pouvait se trouver dans les parages avec les oreilles qui trainaient. Il croisa les bras d’un air réprobateur qu’il s’amusait à prendre de temps en temps quand leur fille faisait une bêtise. Cela marchait sur l’enfant mais pas sur Alyra. Il le savait très bien mais cela l’amusait.
« J’ai avais oublié ce détail, merci de me le rappeler mon cœur…Je pense cependant être capable de te contrôler toi et tes envies jusqu’à ce que nous soyons dans un lieu…comme dire…plus approprié. »

Il avait bien senti la proposition sous-jacente de son épouse. Et comme il était rentré tôt, il n’allait pas dire à une proposition aussi alléchante. Leurs petits moments d’intimités étaient devenus assez rare, son travail le faisait terminé à des heures pas possible et il rajoutait à cela les réunions chez les NOE. Ils ne faisaient que se croiser mais ils en profitaient toujours quand il rentrait tôt pour sa famille. Ils se gardaient des petits moments rien qu’à eux. Sans Anna.

Un garçon ou une fille… C’était une bonne question. L’homme réfléchit avant de répondre. Il aimerait beaucoup avoir un fils, après avoir eu une fille, ce serait l’équilibre parfait. Mais Anna l’avait fait craqué, alors une autre petite fille le ferait craqué à coup sûr. Une chose était sure, quel que soit le sexe de l’enfant, il l’aimerait comme Anna.
« Hum…J’aimerais beaucoup un garçon, cela rétablirait la parité dans cette maison…Mais je serais encore une fois complètement gaga si c’est une fille. Peu m’importe, les deux me conviendront à merveille. »

Tandis qu’Alyra continuait de faire à manger, le médicomage termina de mettre la table pour eux trois. La cuisine était déjà emplie de délicieuse odeur qui mettait les papilles en alerte. Mais c’était ainsi qu’à chaque fois que la jeune femme se mettait au fourneau. Elle était parfaite sur tous les points et parfois il se maudissait de ne pas l’avoir vu plus tôt. Mais désormais elle était sienne et il ferait tout pour la garder à ses côtés, pour vivre à ses côtés.

Anna revint en courant dans la cuisine, décidément elle était branché sur pile électrique ce soir.
« Ca sent trop bon !! On mange quoi ?
- Tu verras petite curieuse, va te laver les mains on ne va pas tarder à passer à table.
- Mais elles sont propres mes mains !!
- Anna…va te laver les mains. »

Elle partit en bougonnant pour se laver les mains.
« Elle est tous les soirs aussi énergique ou juste en particulier ce soir parce qu’elle nous a tous les deux ? »


Mes lumières dans les ténèbres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Protecteur + Our world will be safe

+ avatar : emilia clarke
+ photo :
+ âge : trente quatre ans
+ messages : 37
+ date d'inscription : 28/01/2017
+ commentaires :

MessageSujet: Re: La vérité à ses conséquences || Allyrion   Dim 12 Mar - 21:53

Dans les bras de mon époux, je me sentais toujours la plus belle et la plus importante. Il avait ce talent en lui. Il savait me faire sentir plus forte et jamais vulnérable. Je n’avais jamais ressenti cela pour personne et je ne voulais pas le ressentir pour un autre. Orion était à mes yeux la personne la plus parfaite sur cette terre et je pouvais une nouvelle fois le rendre encore plus heureux en lui offrant une deuxième raison de vivre. Depuis la mort de son jumeau Orion était devenu quelqu’un de moins solaire, de plus triste. Avec l’arrivée d’Anna, il était redevenu l’homme heureux. Je ne voulais plus jamais voir cet air triste qu’il avait arboré pendant des années.

« J’ai avais oublié ce détail, merci de me le rappeler mon cœur…Je pense cependant être capable de te contrôler toi et tes envies jusqu’à ce que nous soyons dans un lieu…comme dire…plus approprié. »

Je souriais à mon époux tout en ayant les yeux qui pétillaient. J’embrassais sa joue avant qu’il ne me regarde comme si j’avais fait une grosse bêtise. Je lui faisais les yeux doux sachant pertinemment que ça fonctionnerait. Je répondais alors très légèrement :

« Mais de rien mon cœur ! Quand au lieu approprié je te laisse le choisir alors. »

Je lui adressais un clin d’œil avant de rire et de retourner dans la cuisine pour finir de préparer le repas. Je ne mettrais pas longtemps à faire la tourte d’autant plus que je la ferais cuire grâce à la magie donc nous mangerions dans quelques minutes. Ce n’était qu’une question de temps. Je demandais alors à mon époux ce qu’il préférerait. Garçon ou fille ?

« Hum…J’aimerais beaucoup un garçon, cela rétablirait la parité dans cette maison…Mais je serais encore une fois complètement gaga si c’est une fille. Peu m’importe, les deux me conviendront à merveille. »

Je souriais tendrement. Il avait raison. La parité serait bien pour lui surtout que nous tenions souvent ensemble avec Anna mais en même temps j’adorerai avoir un fils. Au moins nous aurions le choix du roi.

« J’aimerai beaucoup un garçon moi aussi. »

Je voulais un garçon aurait été une phrase plus correcte mais je ne pourrais pas savoir avant quelques mois donc il ne fallait pas que je me fasse trop d’idée sinon je pourrai être « déçue » à l’annonce du sexe de notre enfant et je ne voulais pas l’être. Anna ne tarda pas à montrer son nez à mesure de tout cuisait.

« Ca sent trop bon !! On mange quoi ? »
« Tu verras petite curieuse, va te laver les mains on ne va pas tarder à passer à table. »
« Mais elles sont propres mes mains !! »
« Anna…va te laver les mains. »

Ma fille me lança un regard pour savoir si j'allais aller dans son sens ou non. Elle n’avait pas encore compris que je ne tiendrai jamais avec elle question éducation. Elle partit en bougonnant mais elle avait obéi à son père sans que je n’ai besoin d’intervenir. Je regardais Orion en souriant tout en finissant les dernières préparations pour le dîner.

« Elle est tous les soirs aussi énergique ou juste en particulier ce soir parce qu’elle nous a tous les deux ? »

Je riais. Mon mari n’était pas souvent avec nous le soir donc il ne pouvait pas attester du fait que Anna était continuellement comme cela. Je lui souriais et répondais dans un rire :

« Elle est tout le temps comme cela mon cœur mais habituellement tu ne t’en rends pas compte parce que je l’ai déjà épuisé. »

Je lui faisais un clin d’œil. Je n’avais pas dit cela méchamment et il le savait très bien. Du coup je ne me faisais de soucis sur comment cette phrase allait être prise. Je finissais par mettre la tourte, la purée de pommes de terre, les épinards et le pain dans des plats et je les faisais léviter jusqu’à la table.

« Allez Anna à table mon cœur ! »

Notre fille arriva en courant pour s’installer. A table les discussions allaient bon train entre mon époux et moi-même. Nous parlions aussi à Anna mais surtout pour qu’elle nous raconte sa journée d’école. Quand le repas fut fini. J’envoyais Anna se brosser les dents afin qu’elle aille au lit.

« Tu veux bien aller coucher Anna ? Je sais que ça lui ferait plaisir que son papa la couche ce soir… Je m’occupe de la vaisselle. »

J’embrassais Orion sur la joue tandis que je lui prenais les assiettes des mains. Anna revient me faire un bisou puis je la laissais aller au lit accompagnée de son père. Je faisais la vaisselle avant de me rendre dans le canapé du salon afin d’attendre mon époux. J’avais ramené mes jambes en ciseaux sur le canapé et j’avais pris un dossier du boulot. Il fallait encore que je lise cela pour demain. La réunion de demain n’allait pas être une partie de plaisir.

« Tu en as mis du temps. Notre fille t’accapare trop mon chéri… Elle oublie que maman a aussi besoin de son mari. »

Je souriais tout en levant mon nez du dossier avant de m’y replonger. Je laissais une place dans le canapé à mon époux avant de me caler machinalement contre lui. Je finissais par lever mon nez du dossier afin de réclamer silencieusement un baiser à l’homme de ma vie.



   
   
Darkness is your candle.
Alyra Carey ☽ we will stand by your side filled with hope and filled with pride we are more than we are.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


NOE + Fight for Equality

+ avatar : Ioan Gruffudd
+ photo :
+ âge : 35 ans
+ doublon : Thémis Nott || Amy Stuart
+ messages : 58
+ date d'inscription : 27/01/2017
+ commentaires :

MessageSujet: Re: La vérité à ses conséquences || Allyrion   Lun 13 Mar - 16:09

Orion eu un léger sourire amusé à la remarque du choix du lieu qui lui revenait. Si elle avait décidé de lancé les hostilités de la sorte, il n'y avait aucun problème. Mais les deux adultes n'allaient surement pas dormir beaucoup cette nuit là. Cela faisait bien longtemps qu'ils avaient pas pu profiter d'une soirée tous les deux, ils en profiteraient surement et le médicomage était également rentré plus tôt pour cela. Profiter de son épouse qui faisait battre son coeur depuis de nombreuses années.

Le sorcier remarqua la tentative de sa fille d'avoir le soutien de sa mère mais celle ci ne l'obtient pas. Son autorité paternel n'était pas au beau fixe vu qu'il n'était pas souvent là pour son enfant. Mais cela allait changé dans les prochains mois vu qu'il avait promis à Alyra d'être plus présent pendant sa grossesse afin de s'occuper d'avantage de sa famille que de ses patients. Mais visiblement la petite fille était toujours aussi boute en train que d'habitude. Cela ne changeait guère mais quand sa mère devra se reposer, Anna devrait se calmer et être plus calme. Mais elle comprendrait surement pourquoi au moment venu.
"Je vois, maintenant on sera deux à l'épuiser, on y arrivera peut-être plus rapidement à deux. "

Le repas se déroula dans le calme et dans des discussions joyeuses qui chassèrent de l'esprit du médicomage tous les petits soucis qu'il avait en dehors de sa vie familiale. Cela lui fit du bien, bien plus qu'il n'aurait plus l'imaginer. Une fois le repas finit, il se leva et commença à débarrasser la table en ramassant les assiettes. Mais Alyra le stoppa et lui demanda d'aller coucher leur fille. Il acquiesça avec un léger sourire et accompagna Anna jusqu'à sa chambre. La petite demoiselle voulu un calin alors il s'installa dans son lit, prenant sa fille dans ses bras tandis qu'elle posait sa tête sur sa poitrine. Il lui caressa doucement les cheveux tout en lui comptant une histoire qu'elle lui avait demandé. Il n'eut pas le temps d'arriver à la fin que la fillette s'était paisiblement endormie.

Il l'embrassa sur le front et éteignit les lumières de la chambre avant de sortir en fermant la porte doucement pour ne pas la réveiller. Orion retourna dans le salon où l'attendait Alyra. Il la vit dans le canapé plongé dans un dossier. Elle pouvait parler sur son emploi du temps chargé mais il ramenait pas de dossier à la maison.

Il la rejoignit sur le sofa et la laissa se caler contre lui. Machinalement ses mains virent caresser doucement les jambes de la jeune femme avant qu'il aille déposer un léger baiser sur ses lèvres. Pendant qu'il l'embrassait, il lui enleva délicatement le dossier des mains pour le poser sur la table basse.
"Lâche un peu tes dossiers mon cœur, le monde ne va pas s'effondrer ce soir."

Il revint approfondir le baiser, se montrant plus entreprenant. Une des mains du sorcier commença à passer délicatement sous le haut de la jeune femme venant effleurer la peau de cette dernièrement avec tendresse. Il ne lui laisserait pas le temps de penser travail ce soir. Elle le lui avait clairement laisser sous entendre plusieurs minutes plus tôt.



Mes lumières dans les ténèbres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Protecteur + Our world will be safe

+ avatar : emilia clarke
+ photo :
+ âge : trente quatre ans
+ messages : 37
+ date d'inscription : 28/01/2017
+ commentaires :

MessageSujet: Re: La vérité à ses conséquences || Allyrion   Mar 14 Mar - 20:24

Je souriais à mon époux. Il semblait surpris que notre fille soit aussi vive. Il était vrai que mon époux ne passait plus beaucoup de temps avec nous mais j'avais bon espoir pour que ça change avec le second enfant que nous attendions tous les deux. Je souriais à mon époux et je le trouvais vraiment attendrissant avec sa petite bouille déconfite.

« Je vois, maintenant on sera deux à l'épuiser, on y arrivera peut-être plus rapidement à deux. »

Je lui souriais. S'il arrivait à tenir sa promesse au moins quelques soirs par semaine cela me ferait énormément de bien. Je ne me voyais pas finir ma grossesse seule ou même la vivre dès maintenant seule. Je voulais juste avoir mon époux proche de moi. D'ailleurs à la fin du repas, je l'envoyais s'occuper de notre fille avant de me plonger dans son dossier. Je fus distraite quand Orion me rejoignit et commença par caresser mes jambes. Des frissons parcourent mon corps entièrement. Je savais ce que mon époux avait en tête et je ne tarderais pas à succomber à son charme. D'ailleurs...

« Lâche un peu tes dossiers mon cœur, le monde ne va pas s'effondrer ce soir. »

Je grognais un peu quand il commença à retirer mon dossier des mains mais je l'oubliais rapidement quand il commença par m'embrasser. Je sentais également les mains de mon époux aventureuse. Il voulait sûrement que je tienne ma promesse et mon corps ainsi que mon esprit étaient tout à fait d'accord avec cela. Je me redressais dans le canapé, attrapant son menton entre mes doigts pour intensifier le baiser. Orion me faisait tourner la tête.

« S'il tombe, je te tiendrais pour responsable mon cœur. »

Je riais un instant avant de l'embrasser avec passion comme il le faisait depuis quelques minutes. J'oubliais alors peu à peu ma réunion du lendemain. J'aurais toujours le temps de lire mon dossier en diagonale demain matin au petit déjeuner et puis c'était de ma faute si mon époux m'embrassait comme cela. Je lui avais promis monts et merveilles et je comptais bien tenir ma promesse. Alors comme cela mon époux avait choisi le salon. Je souriais en coin tout en lâchant ses lèvres un peu.

« Tu sais que je t'aime monsieur Carey ? »

Je lui souriais avant d'agripper sa chemise et de le ramener un peu plus contre moi m'allongeant dans le canapé. S'il ne me reprenait pas j'étais capable d'aller plus loin ici même. J'oubliais un instant que j'étais une protectrice, j'oubliais que j'étais une maman, je redevais tout simplement une femme dans mes bras de mon époux et d'ailleurs mes mains qui avaient fini de déboutonner sa chemise étaient en train de caresser son torse si bien bâti.



   
   
Darkness is your candle.
Alyra Carey ☽ we will stand by your side filled with hope and filled with pride we are more than we are.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


NOE + Fight for Equality

+ avatar : Ioan Gruffudd
+ photo :
+ âge : 35 ans
+ doublon : Thémis Nott || Amy Stuart
+ messages : 58
+ date d'inscription : 27/01/2017
+ commentaires :

MessageSujet: Re: La vérité à ses conséquences || Allyrion   Lun 10 Avr - 13:07

Le sorcier sourit un instant, tout en continuant d’embrasser son épouse avec ferveur. Il accepterait l’accusation si jamais le dossier venait à s’éparpiller sur le sol du salon. Tant pis pour le bureau des protecteurs si la réunion du lendemain n’était pas très organisé à cause d’un dossier victime de la vie amoureuse du couple Carey. Mais pour une fois que le médicomage avait pu rentrer tôt chez lui, il n’allait pas se priver de profiter de sa femme, une fois leur fille coucher. Dans l’intimité de leur chez eux, leur métier, leur opinion sur la situation actuelle du monde magique importait peu. Il était un homme et une femme, un époux et une épouse qui s’aimaient d’un amour profond. Le reste n’était que détail et fioriture qui ne pourrait pas entamer leur amour.

Les mots de la jeune femme remplir son cœur de joie. Il était fou d’elle et chaque jour, il l’aimait d’avantage que le jour d’avant. Il ne pouvait imaginer sa vie sans elle. Son amour pour son épouse était infinie et chaque jour qui passait le lui confirmait que d’avantage. Elle était celle qui lui avait permis de passer toutes les épreuves de la vie, la mort de son jumeau, leur mariage, la naissance de leur rayon de soleil. Elle était son cœur, sa vie et son sourire. Alors il se laissa faire quand elle l’attira en l’attrapant par la chemise. Il approfondit un peu plus leur baiser, laissant ses mains parcourir toujours d’avantage les formes généreuses de son épouse. Ses lèvres glissèrent dans le coup de la brune avant de remonter vers son oreille pour y souffler des mots doux.
« Je vous aime Madame Carey et je pourrais vous redemander en mariage tous les jours… »

En même temps qu’il prononçait ses mots, il défit d’une main experte les boutons du chemisier de son épouse, continuant de la dévorait de baiser plus passionné les uns que les autres. Quand le dernier bouton sauta, il pouvait enfin avoir accès à la peau blanche et délicate de son épouse, lui donnant également une vue magnifique sur la poitrine de cette dernière, bien que recouverte d’un morceau de lingerie qui finirait pas la soirée à sa place.

Il continua l’exploration du corps de son épouse qu’il connaissait pourtant déjà sur le bout des doigts. Mais il prenait toujours autant de plaisir à redécouvrir sa femme lors de leur soirée en amoureux. Et vu que ce soir-là tout était réuni pour que leur soirée soit dès plus douce et des plus agréables, il allait prendre son temps comme dans leur jeunesse quand ils apprenaient à se découvrir l’un l’autre. Ils étaient en parfaite harmonie, ne se souciant de rien d’autre que le bonheur de l’autre. La voir sourire, ravissait le cœur d’Orion plus que tout au monde. Il voulait voir les étoiles naitre dans ses prunelles clairs au couleur du ciel, il voulait lui décrocher la lune, lui offrir tout ce qu’il pouvait. Pour elle.

Ses mains se firent plus insistantes et plus baladeuse, tandis sa bouche dévorait son épouse de baisers tendres. Orion avait toujours eu cette douceur, cette tendresse à son égard. Jamais il ne s’était montré impatient ou trop fougueux. Il respirait le calme, la sérénité et la douceur.


Mes lumières dans les ténèbres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Protecteur + Our world will be safe

+ avatar : emilia clarke
+ photo :
+ âge : trente quatre ans
+ messages : 37
+ date d'inscription : 28/01/2017
+ commentaires :

MessageSujet: Re: La vérité à ses conséquences || Allyrion   Dim 16 Avr - 19:50

Dans les bras de mon époux, je me sentais toujours la plus belle des femmes. Il avait un regard sur moi que personne d'autre n'avait eu. Je n'avais pas connu beaucoup d'homme mais en fait, je n'avais pas besoin d'en connaître plus tant que je l'avais lui. Lui et sa douceur. Lui et son amour. Lui et son sex-appeal qui ne faisait que me faire tourner la tête. Pourtant avec Orion j'avais toujours réussi à être patiente et je me prêtais une nouvelle fois à son jeu. Je le laissais me changer les idées et oublier complètement le dossier du lendemain. J'avais du « pain sur la planche » ce soir et je ne comptais pas le laisser dormir avant qu'on ne soit totalement épuisé lui et moi.

« Je vous aime Madame Carey et je pourrais vous redemander en mariage tous les jours… »

Je souriais en coin. Oui je le savais parfaitement. Je n'avais même pas besoin de preuves. Je le connaissais pas cœur et je n'avais pas besoin de quelqu'un d'autre dans ma vie. En fait, je pouvais vivre tout et n'importe quoi avec lui. Je n'avais pas besoin de plus que de sa personne et là encore alors que nous nous prouvions nous nouvelle fois notre amour, je me demandais encore comment je pouvais le mériter.

« Comment pourrais-je un jour me passer de vous Monsieur Carey ? »

Je lui souriais profitant de la chaleur de ses bras. Il n'y avait pas meilleur endroit sur terre pour moi. Bien sur j'avais peur de l'avenir comme beaucoup de monde, mon mari y comprit, pourtant nous sommes tous les deux capables de tout pour notre famille surtout maintenant qu'elle allait s'agrandir.

« Orion... Penses-tu que ça soit nécessaire que je baisse un peu mes heures de bureau quand nous aurions notre deuxième bébé ? »

Je connaissais déjà sa réponse mais si je lui promettais de baisser mes heures, il faudrait qu'il en fasse de même le concernant. Nos travaux respectifs étaient importants pour nous mais je trouvais que notre famille devrait avoir plus d'importance. Surtout qu'une surprise ne tarderait pas à s'abattre sur nous.



   
   
Darkness is your candle.
Alyra Carey ☽ we will stand by your side filled with hope and filled with pride we are more than we are.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


NOE + Fight for Equality

+ avatar : Ioan Gruffudd
+ photo :
+ âge : 35 ans
+ doublon : Thémis Nott || Amy Stuart
+ messages : 58
+ date d'inscription : 27/01/2017
+ commentaires :

MessageSujet: Re: La vérité à ses conséquences || Allyrion   Sam 6 Mai - 17:45

Les mots de son épouse ne pouvaient que le ravir, l’embrassant de plus belle, laissant son amour parlait chaque seconde qui passait avec une douceur infini. Il était dépendant d’elle, il ne pouvait survivre sans elle, son cœur serait bien trop sombre, il ne serait que ténèbres dans un monde s’assombrissant de jour en jour. Il le savait et elle était sa seule raison de ce battre, de continuer d’espérer, d’avancer, de garder la tête hors de l’eau. Elle lui insufflé la vie et faisait battre son cœur comme personne ne l’avait fait battre. Elle était tout pour lui. Personne ne pouvait imaginer l’amour qui lui portait. Personne…

La question d’Alyra le fit se redresser doucement. Il la regarda avec un regard tendre, replaçant doucement une mèche de cheveu derrière l’oreille de la belle. Un léger sourire vint flotter sur les lèvres du sorcier.
« On en est pas là encore, ça se trouve la guerre sera fini quand notre enfant naîtra. Tu pourras retrouver un rythme calme et pareil pour moi. Nous aviserons à ce moment-là non ? »

Un sourire malicieux illumina son visage un instant avant de repartir chercher les lèvres de son épouse. Orion se faisait plus insistant et rapidement il se perdit dans les affres de l’amour, la couvrant de toute l’affection qu’il possédait. Avec douceur il se glissa entre ses jambes avant de commencer une danse qu’il ne pouvait partager qu’avec elle. Dans l’intimité de leur salon, allongée sur le canapé, ils allèrent toucher les étoiles. Il pouvait décrocher la lune pour elle, mais à deux ils allaient vers les étoiles. Un millier d’étoiles ne seraient même pas suffisant aux yeux d’Orion.

Il s’allongea à ses côtés afin de reprendre son souffle. Le froid de la soirée mordait sa peau et le canapé à eux deux était un peu petit. Il finit par soulever son épouse pour les mener dans leur chambre où ils seraient surement bien mieux et le lit leur offrait bien plus de confort. Il la déposa délicatement sur le matelas avant de se glisser à ses côtés tirant les draps par-dessus leur corps. Orion alla déposa un baiser dans le cou de la jolie brune installé contre lui.
« Qu’est-ce que je ferais sans toi ? » lui murmura-t-il à l’oreille tendrement.

Une question dont il avait la réponse. Mais il laissait son cœur parler, s’exprimer. Il n’était pas très doué pour cela, il n’avait jamais été un beau parleur, la séduction n’avait jamais été son fort. Il n’avait pas conquis le cœur d’Alyra grâce à cela. Il était plutôt du genre à attendre, à espérer mais ne rien faire pour obtenir ce qu’il désirait. Le destin avait fini par les réunir de la plus belle manière qui soit et cela durait depuis de nombreuses années.


Mes lumières dans les ténèbres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Protecteur + Our world will be safe

+ avatar : emilia clarke
+ photo :
+ âge : trente quatre ans
+ messages : 37
+ date d'inscription : 28/01/2017
+ commentaires :

MessageSujet: Re: La vérité à ses conséquences || Allyrion   Mer 24 Mai - 20:44

Je me posais encore plus de question surtout maintenant que j'étais enceinte. Je me demandais comment nous pourrions vivre sereinement en sachant toutes les horreurs que le monde offrait. Je ne savais pas si nous avions raison d'offrir cela à notre fille et à notre futur bébé mais d'un côté je ne voulais pas m'arrêter de vivre loin de là.

« On en est pas là encore, ça se trouve la guerre sera fini quand notre enfant naîtra. Tu pourras retrouver un rythme calme et pareil pour moi. Nous aviserons à ce moment-là non ?

J'acquiesçais avant d'accueillir à nouveau ses baisers. Je me laissais de plus en plus aller dans ses bras laissant libre cours à l'amour que j'avais pour lui mais surtout à tout ce qu'il représentait pour moi. Il était bien plus que l'homme qui partageait mes nuits. Il était le père de mes enfants, il était l'homme qui me briserait le cœur s'il mourrait avant moi. Il était celui que j'aimerai plus que tout au monde. Aucun autre ne pourrait m'aimer comme lui m'aimer et personne ne pourrait l'aimer comme moi je l'aimais et c'est dans cette preuve d'amour que nous nous lancions tous les deux jusqu'à atteindre les cieux ensemble en harmonie comme toujours.

Orion se cala dans mes bras sur le canapé et même si nous étions à l'étroit je me sentais quand même bien ici. Cependant mon époux ne tarda pas à me soulever du canapé pour me conduire dans notre lit. Je me laissais glisser sous les draps et je me collais à lui dès que je le pus.

« Qu’est-ce que je ferais sans toi ? »

Je souriais en coin. Je me posais tous les jours la même question.

« Je ne sais pas mon cœur. »

Je glissais mes doigts sur son torse lentement refrénant mon envie de l'embrasser encore une fois.

« J'aimerai tellement qu'on puisse passer plus de temps comme ça ensemble. »

Je me calais dans ses bras pour profiter de sa chaleur. Je me sentais bien dans ses bras. Je me sentais plus sereine et je savais qu'il me faudrait beaucoup de sérénité pour vivre une nouvelle grossesse surtout dans le climat politique actuel. Je prenais la main de son époux et en souriant légèrement je la posais sur mon ventre. C'était étrange de se dire qu'encore une fois notre amour donnerait naissance à un petit être.

« Imagine si on a des jumeaux ! »

Je relevais ma tête vers lui et je déposais mon menton sur son torse. Je ne savais pas ce qu'il penserait de cette idée. Pour moi ça serait sûrement une chose qui me ferait flipper à mort. Je ne savais pas comment je pourrais prendre cette nouvelle. Cependant il me connaissait mieux que personne. Il savait tout de moi. Je n'avais pas de secrets pour lui et j'étais certaine qu'il en était de même pour lui. Du coup je me plaisais à nous imaginer avec des jumeaux ou des jumelles, de quoi encore plus renforcer notre amour.



   
   
Darkness is your candle.
Alyra Carey ☽ we will stand by your side filled with hope and filled with pride we are more than we are.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: La vérité à ses conséquences || Allyrion   

Revenir en haut Aller en bas
 
La vérité à ses conséquences || Allyrion
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Perte des points en dextérité après Up
» Comment avouer une vérité pareille?
» Dextérité main gauche-main droite
» Une punition méritée, vraiment? [Jane]
» Célérité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Prior Incanto :: Londres :: Côté Moldu-
Sauter vers: