Partagez | 
 

 [FB] Tell me your secret || Emily

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


Citoyen + Magic in my veins

+ avatar : Kate Beckinsale
+ photo :
+ âge : 43 ans
+ doublon : Orion Carey
+ messages : 366
+ date d'inscription : 29/12/2016
+ commentaires :

MessageSujet: [FB] Tell me your secret || Emily   Dim 29 Jan - 20:26

Tell me your secret Je poussais la porte de mon appartement avec un soupir de soulagement. J’étais complètement vidée après ma journée au ministère. Je ne pensais pas que cela pouvait être aussi éreintant. J’avais appris plein de chose, c’était vraiment très intéressant et je n’avais pas vu la journée filé. Mais en passant le seuil de ma porte, je pus sentir la fatigue m’attaquer. Je ne ferais surement pas long feu, je lirais surement un livre avant d’aller me coucher mais je ne resterais surement pas debout jusqu’à point d’heure, le lendemain je devais retourner au ministère pour une nouvelle journée de stage. Autant ne pas être sur les rotules dès les premières journées. Le rythme n’avait rien à voir avec celui de Poudlard. L’école de sorcellerie avait un rythme gentillet à côté. Mais c’était amusant dans le sens où je découvrais un monde nouveau, le monde adulte. Cela faisait un peu plus de deux ans que j’avais passé mes ASPICs et j’enchaînais les stages, cherchant ma voie.

D’un coup de baguette, je lançais mon repas qui se préparerait pendant que je filais sous la douche. Je laissais l’eau brûlante coulé sur ma peau immaculée. La chaleur détendait mes muscles et je restais plusieurs minutes ainsi, les yeux clos, savourant de ce petit mot calme et agréable. En sortant, j’enfilais un jogging et un débardeur, je réunis mon épaisse chevelure en chignon rapide et lâche et je retournais dans mon salon. Je jetais un coup d’œil à la cuisine qui tournait afin d’être sûr de ne pas manger cramer ou autre. Je fis le tour des pièces pour faire un brin de rangement. J’avais des tics comme celui-là, faire le tour de mon chez moi et ramasser ce qui trainait ou n’était pas à sa place. Et je n’avais pas les moyens d’acquérir un elfe de maison. Mes parents avaient déjà bien eu l’aimable gentillesse de m’acheter un appartement alors que mon fiancé faisait des pieds et des mains pour que le mariage arrive, alors je ne pouvais pas leur demandé de « m’offrir » un elfe.

Des coups retentirent contre ma porte. Je fronçais les sourcils quelque peu surprise. Je n’attendais pas de visite. J’attrapais ma baguette et j’allais ouvrir. Ce fut avec étonnement que je vis le visage d’une de mes amies proches. Emily Rosier.
« Emily ! Quelle bonne surprise ! Entre vas-y je t’en prie. »

J’ouvris la porte en grand pour la laisser passer avant de refermer la porte derrière elle. Je ne m’attendais absolument pas à voir mon amie. Mais si elle venait me voir, cela devait être assez important. Et je ne mettais pas mes amis proche à la porte, je pouvais même les héberger. Mon cœur était bien trop gentil et doux pour la Serpentarde que je devais être, mais à vrai dire c’était bien pour ces petits détails que mes amis m’appréciaient. Et je savais me montrer sifflante comme une digne vipère quand je le souhaitais.
« Qu’est ce qui t’amène ? Je te sers un truc à boire ? »

© 2981 12289 0


Lost in the darkness

award:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Citoyen + Magic in my veins

+ avatar : Angelina Jolie
+ photo :
+ âge : 41 ans
+ messages : 208
+ date d'inscription : 29/12/2016

MessageSujet: Re: [FB] Tell me your secret || Emily   Jeu 16 Fév - 22:33



La jeune femme n’avait pas hésité longtemps avant de mettre les voiles. Que l’ancien Serpentard ait osé faire sa demande sans même lui en parler la rendait furieuse. Au fond d’elle, une fierté vaniteuse ne savait s’il fallait se rebeller ou se réjouir, et dans le doute, elle se donnait quelques jours pour réfléchir. En d’autres circonstances, la brune aurait été enchantée qu’un héritier d’une lignée irréprochable et dégoulinante de noblesse fasse une telle proposition. Seulement, elle ne pouvait se résoudre à imaginer que quelqu’un était finalement parvenu à enchaîner un coeur aussi indomptable que sa fougueuse chevelure, et que cette même personne s’apprêtait à entourer ses doigts d’un lien inddéfectible. Après l’annonce tout à fait sérieuse de son père et l’explosion de joie sur le visage de sa mère, elle avait simulé un malaise pour se faire porter dans sa chambre. On n’avait pas voulu la déranger, et il avait suffi de quelques minutes pour qu’elle prenne sa décision. Par chance, Azraël était absent. Sans y avoir été invitée, elle se dirigeait donc vers la demeure de Thémis avec empressement, serrant contre elle une cape sombre qui la soustrayait aux regards curieux. Bien davantage que la colère de ne pas tout contrôler, c’était la sensation trouble et confuse qui s’insinuait en elle qui la poussait à s’éloigner. Peut-être découvrait-elle là ce que sa famille, à grands renforts de gestes tragiques avait toujours nommé le poison de l’incertitude.

Se réfugier à Sainte Mangouste aurait été bien plus sûr, et elle savait que personne n’aurait songé à lui refuser l’asile. Sa présence aurait semblé toute naturelle, et la doyenne n’aurait pas imaginé une seule seconde qu’elle ne venait pas par pur amour de son travail ni par volonté de s’améliorer pour passer plus vite de stagiaire à employée. La brune se rappela avec un sourire les réactions de son entourage. Qu’une Sang-Pur aux pensées aussi sombres se décide à prendre la voie des psychomages en avait surpris plus d’un. Elle-même ne comprenait pas toujours son choix. Quoi qu’il en soit, elle ne pouvait pas risquer de réduire ses efforts à néant : un tel affront lui était défendu. Il fallait faire preuve d’humilité ; et le moment venu, elle frapperait. En arrivant devant la bâtisse, Emily avait pesté contre cette situation malencontreuse qui la transformait en petite fille bégayante qui agissait à l’improviste. Jamais elle ne lâchait la barre, et se sentir chavirée par des flots insoupçonnés aurait pu la faire trembler. Il lui fallait des conseils. Ce qui battait en elle depuis quelques années déjà n’avait pas suffisamment grandi encore pour la rendre imperturbable. L’expérience manquait. Ne sachant s’il fallait tout avouer ou se taire, elle resta quelques minutes face à la porte avant de toquer. La silhouette de son amie se découpa dans un rectangle de lumière. « Bonsoir, Thémis. Navrée de te déranger à cette heure. »

Thémis ne semblait pas le moins du monde ennuyée de sa visite. Emily pénétra dans l’appartement avec un air circonspect qu’elle s’efforça d’effacer. L’endroit avait manifestement besoin d’un bon coup de ménage. Pour l’instant, elle préféra se concentrer sur la proposition de la jeune femme, ignorant volontairement sa première question. « Un grand verre de Whisky, si tu as. » Un soupir profond ponctua sa déclaration. Elle d’habitude si protocolaire et attentive aux moindres marques de respect n’avait pas le coeur à s’encombrer de politesse. La situation exigeait une solution rapide. Par où fallait-il commencer ? La brune se mordit la lèvre inférieure, en proie au doute. Lorsqu’elle mettrait la main sur l’imprudent qui avait osé la plonger dans un tel trouble, il passerait un sale quart d’heure. « Je venais simplement prendre de tes nouvelles. On dirait que tu ne t’ennuies pas sans moi. » Avec un clin d’oeil amusé, elle désigna les quelques affaires qui traînaient. Contrairement à sa chambre toujours impeccable et bien tenue, cet appartement transpirait la vie. Cela n’était pas pour lui déplaire. « Comment se passe ton travail ? Je suis surprise que tu n’aies pas encore posé une bombe. À ta place, je ne supporterais pas de jouer la parfaite petite stagiaire. » Haussant les épaules pour contredire ses propres paroles, elle s’approcha et se laissa tomber avec lassitude. Tourner en rond ne lui servirait à rien, et cette méchanceté de façade ne lui ressemblait guère. « Alaric a demandé ma main. »



We paint white roses red.

He says "Oh baby girl, you know we're gonna be legends. I'm the king and you're the queen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Citoyen + Magic in my veins

+ avatar : Kate Beckinsale
+ photo :
+ âge : 43 ans
+ doublon : Orion Carey
+ messages : 366
+ date d'inscription : 29/12/2016
+ commentaires :

MessageSujet: Re: [FB] Tell me your secret || Emily   Mer 1 Mar - 18:34

Tell me your secret Je me glissais souplement dans ma cuisine et sortie deux verres que je remplis de la boisson demandé par mon amie. Je lui tendis un des verres avec un sourire en regardant d’un air dépité son appartement suite à la remarque d’Emily et son clin d’œil. J’avais le temps de rien faire en ce moment chez moi ou alors la flemme me prenait et je me calais dans mon lit avec un livre repoussant au lendemain les tâches ménagères. Ce n’était vraiment pas mon truc et l’elfe de maison familiale me manquait grandement. Quand on prenait l’habitude de certaines choses, changer était compliqué.
« J’aimerais bien m’ennuyer figure toi…mais…je crois mon appartement reflète bien ma vie débordante. » rigolais-je

Elle trempa ses lèvres dans l’alcool qui glissa dans sa gorge et réchauffa son corps. Le ministère et mon stage. Il était vrai que d’avoir ses faits et ses gestes surveillés par son frère n’étaient pas une chose dès plus agréable. Charles m’observait et veillait à que je ne fasse pas de faux pas. Mais il n’était pas vraiment discret et j’avais vite saisi son petit manège. Mais je ne pouvais rien dire car dans un sens je comprenais parfaitement que l’image que je donnais de moi, pouvait influer sur sa carrière.
« Le ministère…j’étais toujours été trop sage... Mais ça me plait, c’est l’essentiel, le reste…on va dire que ce n’est que du détail et un mauvais à passer… »

Emily se laissa tomber sur le sofa et en quelques pas, je m’assis sur le petit tabouret qui lui faisait face. Je remontais mes genoux contre moi comme je le faisais à chaque fois que je m’asseyais là, une vieille manie que j’avais prise. Mais l’annonce de la Rosier face à moi, faillit me faire perdre l’équilibre. Je me rattrapais de justesse et je posais mon verre que j’avais failli mener à mes lèvres au moment de son annonce. Je n’étais pas vraiment prête à entendre cela sortir de la bouche de mon amie.
« Attends…Alaric…Selwyn ?! Par la barbe de merlin… Mais pourquoi il n’a pas fait ça selon les règles ? Qu’on dit tes parents ? »

Ce genre de situation n’était pas facile, et j’étais parfaitement bien placée pour le savoir. J’étais fiancée depuis mes dix-sept ans et je repoussais sans cesse mon mariage. Je devais bien avouer que le jour où j’avais appris l’annonce de mes fiançailles, je n’en avais pas mené bien large. C’était toute notre vie qui se m’était à changer. Tout. Nos perspectives d’évolutions, nos relations. Le monde changeait et nous quittions définitivement l’adolescence et nos rêves à ce moment-là.
« Si tu veux l’éviter, tu peux rester ici autant de temps que tu voudras Emily. »

Autant s’entraider dans ses moments-là.


© 2981 12289 0


Lost in the darkness

award:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Citoyen + Magic in my veins

+ avatar : Angelina Jolie
+ photo :
+ âge : 41 ans
+ messages : 208
+ date d'inscription : 29/12/2016

MessageSujet: Re: [FB] Tell me your secret || Emily   Dim 12 Mar - 11:53



S’il fallait reconnaître une qualité à Thémis, c’était bel et bien la lucidité. En dehors de ces étranges moments de naïveté qui la saisissaient lorsqu’elle parlait du monde extérieur, elle portait un regard curieusement clair sur sa personne. Un état d’esprit qui avait toujours le don de surprendre agréablement la jeune femme. Il fallait admettre que d’une certaine manière, elle était admirative de sa persévérance. Jamais elle n’aurait parié que la brune resterait plus de quelques jours au Ministère ; les complots qui se tramaient en ces lieux étaient nombreux, et l’honnêteté ne figurait pas sur le tableau des compétences nécessaires à ce genre de manigances. Quoi qu’il en soit, elle était plutôt satisfaite que son amie trouve le travail à son goût. « Tu devrais  rester sur tes gardes, tout de même. Même si le Ministère est composé en grande partie d’idiots dénués de cervelle et qu'ils ne s'intéressent aux stagiaires que lorsque que vient l'heure du café, leur méchanceté ne fait aucun doute, et si tu n’es pas un agneau, tu n’es pas non plus un loup. » Il arrivait rarement qu’elle s’inquiète pour ses connaissances, mais mieux valait prévenir. La gentillesse de Thémis risquait de lui jouer des tours dans les années à venir, et si personne ne prenait la peine de l’informer de ce léger détail, les choses n’iraient pas en s’améliorant. Face à elle, son amie d’enfance manqua dégringoler de son perchoir. Une réaction qu’elle pouvait aisément comprendre. « Fais un peu attention, ce serait dommage de tâcher la moquette. Et je ne suis malheureusement pas très douée pour frotter le sol. » Ce n’était pas la première demande en mariage qu’elle recevait ; seulement, jusqu’alors, elle n’avait jamais éprouvé le besoin d’en parler. Il suffisait d’un haussement de sourcils plein de mépris de sa part pour que son père refuse les propositions, mais elle s’était retrouvée incapable de décider. Tout ce qu’elle savait, c’était que la colère lui rongeait le ventre.

La série de questions qui suivit la fit éclater de rire. Il ne s’agissait pas à proprement parler d’un événement joyeux, mais la spontanéité de Thémis avait quelque chose de follement rafraîchissant. Une fois son calme retrouvé, elle porta le verre à ses lèvres pour en descendre une bonne partie. « D’un point de vue purement technique, il a adressé une demande tout à fait en règle à mon père. Il a suivi le même protocole que les autres, et c’est peut-être ce qui me rend si furieuse. Je dois admettre que je m’attendais à mieux de sa part. L’arrogance de la jeunesse, il paraît. » Un ricanement s’échappa de sa bouche. Un travers qu’ils partageaient assurément, mais qu’elle s’efforçait au moins de rendre discret. La vérité sur la rage qu’elle éprouvait lui aurait écorché la gorge, et elle savait son amie suffisamment maline pour deviner ce qu’elle n’osait dire. « Ma mère était folle de joie, et je crois qu’elle s’imagine déjà grand-mère d’une belle et précieuse lignée. Je ne serais pas étonnée qu’elle ait déjà commencé à écrire à ses amies pour leur annoncer la nouvelle ou à organiser une réception. Mon père… Il est resté fidèle à lui-même. Il n’a rien dit, mais j’ai vu dans son regard qu’il voulait que je prenne le temps d’y réfléchir vraiment. » Et elle connaissait la réponse qu’elle aurait voulu cracher au visage de l’impertinente vipère. Il ne fallait pas mêler les sentiments aux exigences de la raison. Son mariage devait être une occasion de conserver le prestige de sa famille, et non l’aboutissement d’une relation qui ne menait nulle part.

La sollicitude de Thémis lui réchauffa le coeur et balaya quelques secondes ses doutes. Emily savait qu’elle avait frappé à la bonne porte à l’instant même où ses doigts s’étaient posés sur la porte. La brune n’irait jamais dénoncer sa fuite à sa famille. « Je suis désolée de te déranger, j’aurais aimé faire autrement. Je voudrais rester quelques jours, parce que si je retourne là-bas, il y a de fortes chances pour que je brûle le manoir du sol au plafond. Je ne peux pas non plus me réfugier chez Az ; il me jetterait sa liberté à la figure. » Et de toute manière, c’était là-bas que ses parents l’auraient cherchée en priorité. Or, elle ne voulait pas qu’on la trouve. « Bien sûr, ils n’ont pas manqué de me dire qu’il ferait un parti parfait. Mais ce mariage ne serait pas raisonnable. » Un long soupir lui échappa. Les principes qu’elle appliquait depuis l’enfance ne lui paraissaient plus si simples à adopter, à présent. Si elle se fiait à sa ligne de conduite habituelle, elle n’aurait même pas eu besoin de venir frapper à cette porte. Il aurait suffi de regarder son père droit dans les yeux et de lui dire qu’elle ne voulait pas. « Il aurait fait un meilleur amant. Pourquoi cet imbécile ne peut-il se contenter de ce que je lui donne ? » Leur liaison durait depuis plusieurs mois, et personne n’ignorait l’attirance du Selwyn à son égard. À Poudlard déjà, les murmures fusaient à chaque recoin sur leur relation, et si Emily avait toujours fait preuve d’un silence exemplaire sur ce lien étrange qu’elle ne comprenait pas, tout le monde semblait s’accorder à dire qu’ils se plaisaient. La confirmation n’en avait été que plus amère. « C’est la première fois que je ne sais pas comment réagir, Thémis. Que ferais-tu à ma place ? » La jeune femme releva les yeux vers son amie, l’hésitation vacillante sur ses prunelles bleutées. Sans doute était-ce la seule réponse qu'elle pourrait lui fournir, et il fallait espérer que cela suffirait.



We paint white roses red.

He says "Oh baby girl, you know we're gonna be legends. I'm the king and you're the queen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Citoyen + Magic in my veins

+ avatar : Kate Beckinsale
+ photo :
+ âge : 43 ans
+ doublon : Orion Carey
+ messages : 366
+ date d'inscription : 29/12/2016
+ commentaires :

MessageSujet: Re: [FB] Tell me your secret || Emily   Mer 22 Mar - 19:06

Tell me your secret J’imaginais pendant quelques secondes mon amie à quatre pattes en train de récurer le sol. Une vision que je n’arrivais guère à voir, même moi, je ne me voyais pas faire cela. Un coup de baguette magique et le sol serait comme neuf. Mais l’image était assez hilarante au vu de la situation. Mais nous revenions bien vite sérieuse, je réfléchissais à la situation dans laquelle se trouvait Emily. Ce n’était pas aisé. Il avait visiblement fait tout cela dans les règles de l’art, il n’était pas si idiot que cela. Mais c’était effectivement un peu arrogant de la part d’Alaric mais d’un côté, pouvait-on réellement reproché cela à un vrai serpentard ? Il aurait pu être plus rusé, plus malin….mais il restait Alaric Selwyn. Il ne fallait surement pas trop en demander.
« Peut-être voulait-il s’assurer le soutien de ton père avant tout de chose…j’en sais trop rien…Ce garçon a toujours été un mystère à mes yeux. »

La réaction des parents de mon amie était prévisible. Chaque mère était ravie de voir sa fille se marier, et elle devenait très ingénieuse pour organiser des cérémonies plus somptueuses les unes que les autres. Je ne doutais pas que madame Rosier déborderait d’inventivité pour offrir le plus beau mariage possible à sa fille. Mais parfois c’était au détriment de ce que l’enfant désirait. Mais pouvait-on vraiment le leur reprocher ? Seul l’avenir nous le dira, lorsque nous serions mères à notre tour et que nos enfants seraient en âge de se marier. Quant à son père, le fait qu’il veuille la laisser le temps de réfléchir montrait une ouverture d’esprit qui était assez rare chez les sangs purs.
« Tu ne peux pas en vouloir à ta mère pour cela. A chaque fois que mes frères se sont mariés, elle était folle de joie et faisait des plans sur la comète. Quand a ton père, je suis surprise mais soulagée pour toi. Tous n’auraient pas fait cela. Profite du temps qu’il t’accorde pour bien réfléchir. »

Tous n’avaient pas cette chance. Je n’avais pas eu mon mot à dire pour mes fiançailles avec Filius. J’avais juste réussi à négocier la date du mariage que je cherchais à repousser le plus possible. Je n’étais pas spécialement pressée de passer ma vie avec cet homme dont la réputation n’était pas très rassurante pour une future épouse.

Je secouais négativement la tête face à ses excuses. Elle n’avait pas à s’excuser. Son ressentit était plus que légitime à mes yeux. Et je serais une bien piètre amie, si je n’étais pas à son écoute et que je ne l’aidais pas dans les situations délicates comme celle-ci.
« Ne t’inquiète pas Emily. Tu ne me déranges absolument pas. Tu sais bien que ma porte t’es toujours grande ouverte, tu seras toujours la bienvenue. »

Forcément que ses parents étaient pour une telle union. Les Selwyn était une grande famille de sang pur, tout comme les Rosier. Une alliance entre les deux serait plus que bénéfique. La gloire, la richesse et le pouvoir coulerait encore davantage pour eux. Parfois tout cela allait au-delà des sentiments et c’était bien malheureux. Les hommes voulaient toujours plus de pouvoir, leur ambition les dévorait de l’intérieur et troublait leur jugeote.
« Les hommes et leur ambition dévorante. Ils veulent toujours plus tout simplement. »

C’était bien malheureux à dire mais c’était une triste réalité. Et le regard que me jeta mon amie me fit mal au cœur. Emily était rarement dans cet état. Elle contrôlait toujours toutes les situations avec brio. Aujourd’hui elle me demandait des conseils. Ce que je ferais. Moi. La trop gentille Thémis Greengrass. Je me posais et calmais mes questions pour réfléchir. J’inspirais grandement tentant de savoir ce que je ferais si j’étais à sa place.
« J’écouterais d’abord ce que souhaite mon cœur, puis mon esprit. Je pèserais surement le pour et le contre… Et même si tu acceptes la proposition…tu n’es pas obligée de l’épouser de suite…regarde-moi. Je suis fiancée à Filius Nott depuis deux ans, je repousse le mariage grâce à mes formations et mes stages. Ainsi je peux choisir le moment où je serais prête à marcher vers l’autel. »

C’était tout ce que je pouvais faire pour mon amie. La conseiller, lui donner des conseils sur comment repousser la date du mariage car je le faisais moi-même. Mais la décision finale reviendrait à Emily.

© 2981 12289 0


Lost in the darkness

award:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Citoyen + Magic in my veins

+ avatar : Angelina Jolie
+ photo :
+ âge : 41 ans
+ messages : 208
+ date d'inscription : 29/12/2016

MessageSujet: Re: [FB] Tell me your secret || Emily   Jeu 20 Avr - 14:08




Quand Thémis évoqua le mystère qui entourait Alaric, la brune ne put retenir un semblant d'éclat de rire. Au-delà de son air princier et détaché du monde, personne ne se doutait que son affection envers la torture et les autres châtiments du même genre n'était qu'une façade qu’il entretenait par tradition familiale. Ce qui le sauvait de l'oubli, c'était sans aucun doute son irrémédiable penchant pour les jeux en tout genre. En sa présence, Emily ne contemplait jamais l'ennui qu'elle avait si souvent côtoyé, et il savait s'y prendre pour lui faire tourner la tête. Seulement, de temps à autre, lorsque la vigilance disparaissait, elle découvrait un visage qui ne ressemblait que trop au sien. La fragilité sous l'indifférence. Un duo invraisemblable et hypnotique dont elle n’arrivait jamais à détourner le regard. Du moins, pour le moment. Un jour, elle se lasserait de lui, elle le savait déjà. « S’il ne m’avait pas accordé de temps, je serais partie quand même. Il n’a pas vraiment eu le choix. Mon père me connaît assez pour savoir que je n’hésiterais pas longtemps avant d’assassiner un mari qui ne me conviendrait pas. Pour être honnête, je ne comprends pas pourquoi je devrais être la première à me marier et à sacrifier ma liberté. Azraël ne doit pourtant pas manquer d’opportunités. » Railleuse, elle songeait à l’insistance de leurs parents et à un refus catégorique qui n’essuyait pas même le moindre reproche. Et dire qu’on lui demandait de réfléchir à la possibilité de s’enfermer avec un proche, elle qui n’avait que peu goûté à la liberté.

Secouant la tête pour chasser ces pensées désagréables, elle leva la tête vers Thémis pour lui adresser un sourire empreint de reconnaissance. « Heureusement qu’il existe quelques serpents aux crocs dépourvus de venin. Merci pour ton accueil. Je ne savais vraiment pas où aller. » Et retourner chez l’un de ses anciens amants aurait été un affront impardonnable. La brune avait beau ne pas faire grand cas des autres, elle connaissait les limites de son père, et contrairement à ce qu’elle affirmait avec orgueil, elle n’aimait pas particulièrement le contrarier. Seule sa famille échappait à son égoïsme. Pouvait-elle laisser Alaric faire partie de ce monde-là ? Un étrange nœud dormait au fond de sa gorge, retenant les cris de rage qui battaient sous la surface. « Ils veulent plus, mais sont-ils seulement capables d’en supporter le prix ? » Une interrogation qui méritait qu’on s’y attarde. La jeune femme ne comprenait pas par quelle folie les hommes s’attachaient ainsi, rongeant d’eux-mêmes la corde de leur indépendance. Jamais elle n’avait cru à ces contes où les amoureux vivaient heureux jusqu’à la dernière seconde. La passion était trop capricieuse pour survivre aux ravages du temps. « Tu sais, Thémis, lorsqu’on appartient à ma famille, on ne peut pas simplement écouter son coeur. Il faut tout prévoir, ou tomber sans que personne ne reste pour te tenir la main. D’habitude, je n’ai aucun problème avec ça. Mais...»

Fallait-il que toute cette histoire arrive maintenant, alors que son travail lui offrait enfin la possibilité de s’illustrer et que la doyenne la couvait d’un œil presque maternel ? Gravir les échelons lui était finalement possible, et elle ne comptait pas rester une employée toute sa vie. Les diverses intrigues qu’elle prévoyait de mener au sein de son petit monde se mettaient peu à peu en place, et elle s’apprêtait à se donner à ce nouveau jeu avec délectation. Seulement, cette fichue demande venait tout contrarier. La brune savait qu’elle ne pourrait retourner à l’hôpital tant qu’elle n’en aurait pas terminé. « Il va falloir que je me décide vite. Je ne pourrais pas penser à autre chose avant un bon bout de temps, et je ne peux pas me permettre de perdre ma concentration au travail, à moins de vouloir tuer un patient par mégarde. J’ai l’impression… J’ai l’impression qu’avec cette demande, il me force à renoncer pour toujours à mon insouciance. Ce qu’il y avait entre nous _ quoi qu’il y ait eu entre nous d’ailleurs, se rapprochait étrangement de la perfection. » Et fidèle à sa nature, Alaric ne manquait pas de briser une illusion qui avait trop duré. Pourrait-elle supporter de dire non à ce visage aiguisé par la tendresse dès lors qu’il levait les yeux vers elle ? « Je crois que je suis admirative de ton attitude, en fin de compte. Tu as une patience que je n’aurais jamais eu, même si je ne comprends pas pourquoi tu as accepté. À ta place, ce Filius aurait trouvé depuis longtemps du poison dans son vin. Cela dit, peut-être pourrions-nous le faire, et nous enfuir toutes les deux ? » Face à l’air légèrement horrifiée de son amie, elle éclata de rire. Bien sûr, elle n’était pas sérieuse. Pas vraiment du moins. « Et si nous sortions un peu ? J’ai grand besoin de me changer les idées, et je crois que ça te fera aussi le plus grand bien. Enfin, si tu es d’accord. Comme au bon vieux temps. » Un sourire amusé venait de reprendre le dessus sur ses traits inquiets. En des circonstances différentes, son instinct l’aurait sans doute poussée à sortir seule pour rencontrer ses prochaines proies, mais de temps en temps, il fallait savoir laisser les affaires et les cadavres au fond du placard.



We paint white roses red.

He says "Oh baby girl, you know we're gonna be legends. I'm the king and you're the queen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Citoyen + Magic in my veins

+ avatar : Kate Beckinsale
+ photo :
+ âge : 43 ans
+ doublon : Orion Carey
+ messages : 366
+ date d'inscription : 29/12/2016
+ commentaires :

MessageSujet: Re: [FB] Tell me your secret || Emily   Dim 30 Avr - 11:08

Tell me your secret Les questions d’Emily étaient légitimes mais dans mon esprit la réponse était aussi limpide que de l’eau de roche. Mais je n’avais qu’un regard extérieur sur la situation, je ne bouillais pas de rage, de colère et de rancune. J’accueillais juste une amie qui avait besoin de parler, j’étais l’oreille attentive qui écoutait, qui ne répéterait pas, qui gardait les secrets de ses amis, qui les soutenait. Je n’avais pas d’autres rôles. J’étais la gentille serpentarde, protégé par les noms de ses frères qui brillaient déjà au ministère. Intouchable et pourtant si vulnérable. Je ne jouais pas aux jeux dangereux de mes semblables, j’observais et je me contentais de faire ce qu’on m’ordonnait de faire. J’arrivais néanmoins à tirer quelques fils pour ne pas me sentir étouffer dans ce monde. Mais au final, le résultat serait le même.
« Parce que tu es une femme. Un homme a toujours eu plus de droit, plus de poids. Cela fait des centaines d’années que c’est ainsi. Nous ne sommes malheureusement pas près de changer, car cela voudrait dire faire comme ceux n’étant pas comme nous. »

Ceux qui n’étaient pas des sangs purs. Cela me coutait de dire cela, mais c’était ainsi. C’était ainsi qu’allait notre société, notre petit monde de privilégier. Rare était les familles qui s’ouvrait car on les traitait de traite à leur sang comme les Weasley. Chez les Greengrass on nous apprenait la tolérance mais rien de plus. Se lier avec les sangs mêlés n’étaient pas autorisé. Cela serait bien dégradant.
Je n’avais pas vraiment de réponse aux inquiétudes d’Emily. Chez les Rosier, j’aurais été le vilain petit canard. Je n’avais pas le feu du caractère de mon amie, je n’avais aucune ambition dévorante. Ce n’était pas pour rien que le choixpeau avait désiré m’envoyer à Serdaigle. Mais je l’avais suppliais de m’envoyer chez les serpents pour ne pas faire honte à ma famille.
« Tu as le droit à des moments de faiblesse. Tu ne peux pas être….tout le temps forte et capable de rebondir à tout. C’est humain après tout. »

On avait le droit de faire chuter, de tomber si derrière on se relevait. Du moins c’était ce qu’on m’avait appris. On avait le droit de faire une chute. Mais derrière, il fallait se relever aussitôt. Mais cela était vrai dans ma famille, cela n’était peut-être pas faisable dans la famille de mon amie. Une chose était sûr, je ne jugerais pas mon amie si elle le faisait. Car à mes yeux c’était normal d’avoir des moments de faiblesse.
« La nuit porte conseil comme on dit. Il peut bien t’accorder une nuit de réflexion. »

Je baissais la tête face aux mots de mon amie. Il n’y avait rien qui pouvait susciter l’admiration dans mon attitude. On m’avait imposé la situation sans que j’ai le moindre de choix. Je me souvenais encore de ce hibou se déposant devant mes yeux à la table des Serpentard m’annonçant mes fiançailles avec Filius Nott. On ne m’avait pas laisser le temps à la réflexion ou avoir le choix de dire non.
« Je n’ai pas eu le choix. On ne m’a pas accordé de temps de réflexion. J’ai juste reçu un hibou m’annonçant que mes fiançailles étaient actées alors que je n’ai jamais rencontré l’homme. Mais du coup je fais traîner. On m’a imposé cela, j’estime avoir le droit de choisir le moment opportun pour me diriger vers l’autel. »

Sortir. Cela faisait bien longtemps que je n’étais pas sortie. Et l’appel d’une petite soirée entre amie comme au bon vieux temps me ravissait d’avance. Un léger sourire étira mes lèvres et je me levais.
« J’enfile juste des vêtements plus approprié et on peut y aller. »

Je filais dans ma chambre pour attraper un jean et un petit pull léger qui épousait parfaitement mes formes. Je détachais mes cheveux, qui s’empressèrent de tomber lourdement dans mon dos. Une paire de bottine noire et je retournais auprès d’Emily.
« Allons-y ! »

© 2981 12289 0


Lost in the darkness

award:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Citoyen + Magic in my veins

+ avatar : Angelina Jolie
+ photo :
+ âge : 41 ans
+ messages : 208
+ date d'inscription : 29/12/2016

MessageSujet: Re: [FB] Tell me your secret || Emily   Jeu 25 Mai - 17:54



Lorsqu’il s’agissait de manipulation, Emily devait reconnaître que son point de vue et celui de Thémis divergeaient profondément. Peut-être l’innocente n’aimait-elle pas s’adonner à ce genre de plaisir, ce qu’elle pouvait comprendre. En revanche, ses considérations sur la place des femmes lui faisaient crisser les dents d’une manière fort désagréable. S’il fallait reconnaître qu’elle avait en partie raison, la brune était convaincue que la puissance d’une femme surpassait de loin celle d’un homme. C’était sans doute l’une des meilleures leçons que sa jeunesse lui avait offerte, et elle avait la certitude que cela lui servirait jusqu’à sa fin. Seulement, elle n’envisageait pas une seule seconde qu’une personne puisse faire preuve de résignation face à un événement aussi grandiose que le mariage. Aux yeux de la Rosier, la force d’une femme résidait dans sa volonté et son refus de se soumettre à qui que ce soit. Mais peut-être avait-elle ses raisons. Incapable d’être injuste envers celle qui la recueillait, elle lâcha finalement un murmure du bout des lèvres. « Je ne sais pas ce que j’aurais fait à ta place. » Rares étaient les moments où elle était sincère, et il valait mieux qu’elle ne s’attarde pas sur les détails. Il lui faudrait mobiliser toute sa réflexion pour prendre sa décision, et après tout, cela ne la concernait pas outre mesure.

La brune patienta le temps que son amie enfile des vêtements plus convenables pour une sortie entre jeunes femmes.  Même si elle n’appréciait pas les femmes, elle reconnaissait volontiers que Thémis possédait un certain charme malgré sa naïveté, et elle n’aurait pas donné cher des hommes qui croisaient son chemin, si elle avait été d’un caractère plus venimeux. « Tu dois en faire tourner des têtes, avec ton joli minois. Vas-tu me faire croire que tu n’as pas pris d’amants depuis la fin de nos études ? » Éclatant de rire, elle lui lança un clin d’oeil complice. Égayée par la perspective d’une soirée entre anciennes camarades _ la compagnie des jeunes femmes de Sainte Mangouste n’avait rien d’amusant _, elle s’empressa de se relever pour lui emboîter le pas. Cela faisait plusieurs jours qu’elle envisageait d’inviter quelqu’un à sortir, et puisque l’occasion se présentait… Elle avait déjà sa petite idée sur l’endroit où elles allaient se rendre. Sans crier gare, elle s’arrêta et prit les mains de Thémis pour les serrer doucement en un geste furtif. « Je suis heureuse d’être venue te voir. J’aurais dû le faire plus tôt, mais je ne suis pas très à l’aise avec l’amitié. » Un dernier aveu qu’elle s’autorisait avant de reprendre le masque qui avait toujours été le sien. Bavardant de tout et de rien, elle entraîna Thémis dans les rues de Londres, ne prenant pas garde aux quelques imprudents qui se retournaient sur leur passage. Elle n’était pas d’humeur à s’offrir une distraction, et seule la caresse de l’alcool sur son palais ainsi que quelques heures d’insouciance amplement méritées étaient en mesure de la satisfaire.

Après plusieurs minutes où elle crut s’être égarée, Emily aperçut le bar qu’elle cherchait. Il s’agissait d’un endroit à la mode chez les Moldus dont elle appréciait malgré elle l’ambiance délurée. Jamais elle n’avait eu l’occasion de s’ennuyer en ces lieux, toujours étonnée de la naïveté de ceux qui ne maîtrisaient aucun pouvoir et de leur manière de refuser la vérité. Bien entendu, elle évitait soigneusement de se mélanger avec eux, mais l’observation se révélait souvent un exercice amusant. « J’ai découvert cet endroit il y a quelque temps. Le bar n’est fréquenté que par nos bons vieux Moldus. Ce sera l'occasion de s'amuser un peu. Ils font même venir des gens qu'ils appellent "magiciens" et qui exécutent des tours ridicules. Si jamais leur présence te dérange, nous pouvons aller ailleurs, mais nous sommes certaines de passer un bon moment et de ne croiser personne de notre entourage, ici. Je ne tiens pas plus que ça à être vue par nos semblables, je l'avoue. Et il faut reconnaître que leurs cocktails sont délicieux. » Elle se rappelait avec délice les prétendus spectacles de magies éclairés par les néons roses du bar qui donnaient un air surréaliste à l'ensemble. Sa désinvolture apparente reprenait ses droits peu à peu. Libérée d'un poids qu'elle avait l'impression de ne plus porter seule, elle se sentait légère comme une fillette. La jeune femme ne laissait jamais longtemps ses sentiments chavirer son coeur. « Pas de fourberie, ce soir. Rien que toi et moi, et des rires. » Quelle que soit l’issue de cette visite auprès de Thémis, elle trouverait sa réponse, et elle n'aurait plus jamais à baisser les yeux devant son père.



We paint white roses red.

He says "Oh baby girl, you know we're gonna be legends. I'm the king and you're the queen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [FB] Tell me your secret || Emily   

Revenir en haut Aller en bas
 
[FB] Tell me your secret || Emily
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Secret War
» Combat #1: Emily vs Kim
» Amour secret...
» Le secret de Térabithia
» secret of mana

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Prior Incanto :: Londres :: Côté Moldu-
Sauter vers: