Partagez | 
 

 Listen this magic call | Rox

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


Admin + Rules the world

+ avatar : Colin Farrell
+ photo :
+ âge : 47 ans
+ doublon : Alex' Spike, Jonathan Sazlman, Louise d'Auberive
+ messages : 828
+ date d'inscription : 06/04/2016
+ commentaires :

Spoiler:
 


MessageSujet: Listen this magic call | Rox   Mar 7 Fév - 19:40

Thème


Ce soir, il évoluait dans son milieu. Il évoluait dans un univers où il était le roi qu'il deviendrait un jour. Il voyait les visages s'incliner sur son passage, comme le chef qu'il était et resterait pour toujours. Le clan de SPMB savaient parfaitement qui ils devaient respecter. Azraël était l'un des pères fondateurs, de ceux avec une marque enfoncée dans sa peau pour des raisons que tous connaissaient. Ici, pas de chichi. il redevenait le mangemort qu'il avait été et tous savaient qu'il avait laissé plus d'une fois la magie verte de la mort s'échapper de sa baguette pour venir cueillir ceux qui le contrariait. Il tuait sans même sourciller, sans le moindre état d'âme. Jamais il n'avait vomit de croiser le regard de la mort. Jamais il n'avait baissé la tête en sentant le poids de remord qui n'existait pas. Ici, tous savaient qu'il ne fallait pas contrarier le brun au visage aussi sombre que les prunelles qui brillaient de l'onyx qu'elles contenaient.

Le sorcier était assit dans un fauteuil en cuir aussi noir que ses yeux et il écoutait les doléances d'un homme dont il ne se rappelait pas même le nom. Azraël était comme un gigantesque félin, prêt à bondir à la moindre occasion, pour l'instant aussi calme que pendant un bain de soleil de ses animaux si majestueux. Ses yeux étaient fixés sur l'homme et il voyait déjà les larmes perler au bord de ses yeux. C'était un faible qu'il avait en face de lui. Un homme qui n'aurait jamais dû être là. Un homme qui venait excuser les actions d'un autre, d'un autre avec qui il partageait quelque chose de terrible, un secret qui ne faisait pas même sourciller Azraël. Qu'ils fassent bien ce qu'ils veulent dans le secret d'un lit. Il n'y avait aucun mensonge ici.

Passez le sous oubliette. Je ne veux plus jamais le revoir dans les parages. Quand à l'autre... Tuez le à l'instant même où vous mettez la main dessus. Sa tête est dès à présent mise à prix. Mettez des affiches où je ne sais quoi dans tout le QG. Je ne veux plus en entendre parler.

Le regard d'Azraël croisa celui d'un roux au visage mangé par les tâches de rousseur qui ne semblait qu'accepter à moitié la sentence du sorcier. Les prunelles de l'auror se froncèrent quelques secondes. Gallagher était bien trop ambitieux et Azraël savait parfaitement quelle place visait le jeune sang mêlé. Il détourna le regard, pour se poser sur sa jeune soeur. Les lèvres du brun s'étirèrent en un sourire carnassier. Il savait déjà ce qui l'occuperait dans les jours à venir et ferait enfin sortir de ses pensées la femme qui les obnubilaient.

Il se leva et prit la direction de l'immense cuisine dans laquelle se trouvait déjà bien des SPMB. Tous le saluèrent et il ne le rendit à personne. Aucun sourire ne venait plus fleurir sur ses lèvres. Il attendait le moment propice. Celui où elle serait sans son cerbère de grand frère. Où elle serait seule, offerte comme la plus belle des proies. Il l’aperçu au loin. Et se dirigeait dans sa direction, un sourire sur les lèvres.

Roxane. Il faut qu'on discute.

Il ne parvenait à perdre ses réflexes de directeur du bureau des aurors. Tant pis. Pour l'heure, il n'en savait pas tant sur la jeune femme. Juste ce qu'il avait apprit lorsqu'elle le avait rejoint. Il connaissait l'envie de vengeance dans son coeur. Le reste, il le découvrirait dans des pensées qui s'ouvraient déjà à lui.


Rosier ce nom raisonne, brille et tue car sa puissance est infinie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Listen this magic call | Rox   Mar 7 Fév - 20:26

Aujourd’hui le frère et la sœur Gallagher était allée à Londres, Gary voulait que Roxane sorte, se change les idées, voient du monde au lieu de rester cloitrée dans leur manoir lugubre en Irlande. La benjamine de la famille en avait profité pour faire un saut à St Mangouste afin de faire quelques examens qu’elle avait l’habitude de faire. Juste un contrôle de routine afin de voir si la maladie ne développait pas de complication qui serait plus lourde à traiter que ce qu’elle avait déjà actuellement. Elle était donc repartie et s’était dirigée vers le chemin de traverse avant de bifurquer vers l’allée des Embrumes. Elle n’appréciait pas ce lieu trop sombre mais c’était le seul lieu où elle pouvait attendre que son frère termine sa journée au Ministère sans prendre de risque. Le QG des SPMB était un lieu sûr et son lien avec Gary était connu de tous.

Elle pénétra dans la demeure et vagabonda toute la journée. Alternant entre écriture de ses chansons et lecture afin de chercher soit un peu d’inspiration soit un peu de rêverie. En fin d’après-midi, le QG se remplit et bientôt il fut blindé de monde. Roxane qui était dans son coin, couchait des notes de musique sur son papier. Elle sentit Gary passer près d’elle et lui embrasser le sommet du crâne sans pour autant la sortir de son écriture. Il savait très bien que lorsque sa sœur était lancée dans ses compositions, il fallait la laisser tranquille.

La jeune femme avait les yeux mis clos, sa plume courait et elle se balançait au rythme de ce qu’elle entendait dans sa tête. Elle vivait sa musique que seule elle pouvait entendre. Les gens autour d’elle pouvait penser qu’elle était folle ou prise dans une transe, mais elle s’en fichait. Sa mélodie prenait forme dans sa tête et petit à petit sur le papier. Elle vivait ce qu’elle faisait comme à chaque fois. Sa chanson n’était cependant pas très joyeuse. Elle parlait de l’ennuie qui la frappait quotidiennement, condamnait à errer sans but précis et que c’était tous les jours la même chanson lente, mélancolique et empli de lassitude. Elle couchait sur le papier et dans la musique ses émotions, ses ressentis ainsi elle ne les gardait pas en elle, elle pouvait sourire, garder espoir, respirer l’optimisme qui la faisait du coup rayonnait de mille feu.

Une voix la tira de sa transe. La voix d’Azraël Rosier, un des fondateurs des SPMB. Roxane était surprise mais elle accepta, tout en ramassant ses partitions et parchemins où sa chanson s’écrivaient petit à petit, vers après vers, note après note, respiration après respiration. Elle se leva et suivis l’auror dans une pièce tranquille, la curiosité de Roxane était grande sur les raisons de cet entretien. Elle n’avait rien de particulier, aucun particulier au sein du groupe. Juste une membre et condamnée à n’être que cela. Incapable d’aller sur le terrain à cause de sa maladie. Mais elle avait pris l’habitude d’être rejeté de la société, d’être mis comme personne étant un poids. Cela ne la gênait plus désormais, cela la faisait sourire.
« De quoi vouliez me parler ? »

Elle n’y allait pas par trente-six chemins, elle était spontanée, elle avait gardé ce petit trait de chez les rouges et ors.
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Admin + Rules the world

+ avatar : Colin Farrell
+ photo :
+ âge : 47 ans
+ doublon : Alex' Spike, Jonathan Sazlman, Louise d'Auberive
+ messages : 828
+ date d'inscription : 06/04/2016
+ commentaires :

Spoiler:
 


MessageSujet: Re: Listen this magic call | Rox   Sam 18 Fév - 19:09

Le chasseur commençait lentement son jeu, ses yeux suivant le balancier des hanches de la jeune sorcière. Il ne disait rien, gardant le silence, attendant les mots et les pensées qu'il sentait déjà fourmiller dans le crane de Roxane. Ses pensées étaient bien trop sombres pour une jeune fille de son âge. Bien trop sombres pour la flamboyance qu'il aurait dû y voir. Elle n'avait aucune conscience de ce qu'elle était. Elle ne pouvait imaginer l'effet qu'elle pouvait avoir sur les hommes, avec ses traits si purs et ses lèvres pulpeuses qui attiraient les regards et faisaient naître les plus terribles idées chez les représentants de la gent masculine. Il l'invita à s’asseoir d'un geste de la main dans l'un des fauteuils si confortables qui décorait la pièce. Il ne prit pas place tout de suite. Il avait soif et avait veillé à ce que chaque lieu de ce satané QG contienne un mini bar avec suffisamment de wisky pour tuer tous les SPMB.  Il se servit un verre, en proposant un à Roxane du bout des lèvres. Sa réponse le surprit et c'est avec un grand sourire qu'il lui en apporta un. Le liquide ambré glissa dans ses lèvres mais il ne termina pas le verre.

On a besoin de toi pour le SPMB. Non pas comme une simple membre qui va et qui vient. Est-ce que ça te dirait d'être plus impliquée dans l'organisation ? Sans bien entendu risquer de te mettre en danger sur le terrain. Le but n'est clairement pas de tous vous voir mort.

C'était presque de la sympathie qu'on lisait dans les yeux du sorcier, fait suffisament étrange pour être souligné. Un soupçon de sourire flottait sur ses lèvres alors qu'il croisait les jambes. Deux de ses doigts virent toucher ses lippes, en un geste qu'il ne parvenait à faire passer. Il réfléchissait. Tout en se perdant dans les pensées de la sorcière, essayant d'y percer quelques détails qui aurait pu l’intéresser. Il la voulait, non pas mu par un quelconque désir mais bien pour rappeler à son frère que le seul et unique dirigeant, malgré cette idiotie de conseil, était sa seule personne. Gary pouvait bien rêver. Son sang, même après tout ce temps, n'était pas assez pur pour faire de lui un véritable chef. Les SPMB l'avait prit pour faire croire à une tolérance qui n'était qu'un mythe, une jolie idée pour faire croire qu'ils étaient différents des monstres que le monde ne pouvait embrasser. Le SPMB ne devait pas faire peur, pas tuer. Du moins pas de civile. Cela était devenu impossible après les premiers attentats. Sans compter les rares règlement de compte avec le NOE.

Les doigts d'Azraël glissèrent de ses lèvres jusqu'à sa tempe alors qu'il prenait appuie sur l'accoudoir pour soutenir sa tête. Ses yeux noirs ne quittaient les magnifiques prunelles bleues de Roxane. Il devait agir. Pour mieux oublier les iris qui revenaient le hanter dès qu'il fermait les yeux. Pourquoi avait-il été aussi stupide en allant chez les Nott, en couchant avec cette femme qu'il avait juré d'oublier ? Les marques sur ses phalanges étaient toujours visibles et il avait même eut droit à une question, posée par un auror imprudent qui s'était vu offrir le plus noir des regards.

Les chercheurs ont besoin d'aide et tu es loin d'être idiote. Au moins, tu seras dans un labo de recherche et tu pourras même sortir prendre l'air quand vous effectuez des missions à l'étranger.

La proposition était alléchante. Au moins, elle ne passerait plus ses journées assise dans le QG, à écrire des chansons que personnes n'écouteraient. Non pas qu'Azraël ne soit pas sensible à la musique mais il avait toujours eut beaucoup de mal avec tout ce qui comptait des paroles, préférant de loin la musique classique à celle qui retentissait dans les bars qu'il avait bien trop fréquenté.


Rosier ce nom raisonne, brille et tue car sa puissance est infinie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: Listen this magic call | Rox   Jeu 23 Fév - 12:24

Roxane suivit Azraël et s’assit quand il l’invita à le faire. Elle accepta sa proposition pour un verre. D’ordinaire elle ne buvait pas ou peu d’alcool. Mais une fois de temps en temps n’allait pas tuer. De toute façon elle était condamnée, elle le savait. Autant profiter des quelques plaisirs que pouvait lui offrir la vie et qui ne la tuerait pas sur le champ. Gary râlerait surement et ferait son grand frère surprotecteur qu’il savait si bien faire. Mais Roxane était adulte et responsable de ce qu’elle faisait et des décisions qu’elle prenait. Alors elle prit le verre avec un léger sourire et trempa ses lèvres dans le liquide qui vint lui brûler la gorge.

Elle fut surprise de la proposition du sorcier. Elle ne s’y attendait pas. Et une petite voix lui soufflait que son frère ne fût pas au courant de la proposition qu’était en train de lui faire Azraël. La gryffondor qui était en elle s’agita. Elle avait envie de s’impliquer plus pour venger ses parents, son côté intrépide qu’elle avait lorsqu’elle était enfant revenait au galop. On ne pouvait pas réfréner notre nature profonde. Et Roxane le savait pertinemment. Faire autre chose qu’être une simple membre pour l’organisation lui plairait cependant elle ne voyait pas ce qu’elle pouvait faire. Elle avait cherché durant de longues heures avec Gary et rien.
« Si je peux aider, j’en serais honorée. »

Il lui proposa de rejoindre les chercheurs. Elle fut surprise de cela. Elle n’était peut-être pas idiote mais elle était loin d’avoir l’esprit brillant des Serdaigle et l’acharnement aux travails des Poufsouffle. Elle était une Gryffondor. Alors certes elle ne se laissait pas abattre, elle ne baissait pas les bras. Mais elle n’avait pas forcément d’esprit logique fort et de patience. Les rouges et ors lui allaient comme un gant en dehors de leur impulsivité et leur côté tête brûlé. Disons qu’elle ne pouvait se permettre d’être ainsi. Mais elle doutait sur ses capacités.
« Travailler avec les chercheurs ? Vous pensez vraiment que j’en suis capable ? Enfin je veux dire, je n’ai pas eu de logique de travail depuis ma sortie de l’école…Je ne voudrais pas être un poids pour eux et les ralentir dans leur recherche. »

Elle avait tellement été recalé avec ses demandes de stage, qu’elle doutait de ses capacités. Roxane vivait avec ses sentiments, ses émotions quotidiennement. Elle était toujours à fleur de peau. La logique, la réflexion ne faisaient plus partie de son quotidien depuis de nombreuses années. Et là, il lui demandait de les retrouver. Mais une autre question brûlait ses lèvres.
« Pourquoi moi ? Et…Gary n’est pas au courant de la proposition que vous me faites n’est-ce pas ? »

Ses yeux clairs scrutaient Azraël avec intensité, ses yeux laissaient transparaître la vie qui l’animait et l’espoir malgré la fatalité. Elle était curieuse de savoir qu’elle était les motivations du sorcier. Pourquoi elle et pourquoi il n’avait pas mis son frère au courant ? Et il n’allait pas spécialement être ravi de cet cachoterie.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Listen this magic call | Rox   

Revenir en haut Aller en bas
 
Listen this magic call | Rox
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» EDH for magic
» When everything goes wrong, call Superman.[with Chase Turner]
» Gamertag , Call of duty MW2 ( X360)
» Age of Magic
» Magic Work - Les bizarr'Sisters

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Prior Incanto :: Chaudron Baveur :: La pensine :: Les écrits abandonnés-
Sauter vers: