AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 The Sun smells too loud

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Invité

Invité


MessageSujet: The Sun smells too loud   Mar 21 Fév - 21:41

The Sun smells too loud
Olive & Moon


Aaaaaaaaah. Une bonne journée de travail qui se finissait. Adieu, la casse-pied, et bonjour la liberté. La température était agréable et le temps était… passons ce passage-là hein on est en Angleterre après tout ne l’oublions pas. Décourager, le jeune homme secoua la tête avant de transplaner jusqu’à chez lui. Qu’est-ce que l’Amérique pouvait lui manquer… le parfait climat, la nature, les plantes, les femmes à ces pieds… le paradis sur terre ! Alexander se demandait toujours si ces pauvres dames étaient en manque… après tout sa baguette avait remporté un franc succès auprès de ces demoiselles en détresse. En parlant de jeune plante à butiner, cela faisait un petit moment déjà, quelques jours l’éternité quoi ! Que le sorcier n’était pas sorti pour se chercher une nouvelle gonzelle *  pour la nuit. Bon après une longue journée de boulot il ne pouvait pas se présenter dans un bar s’en prendre une douche au préalable. Tout de même l’hygiène avant tout !

Bon maintenant qu’il avait pris une bonne douche bien chaude il fallait qu’il décide comment s’habiller pour ce soir. Parce que oui, les filles ne sont pas les seules autorisées à prendre du temps pour choisir sa tenue et se rendre encore plus canon qu’elles ne le sont naturellement. Et non Alexander ne se sent pas concerner par ce genre de remarque, mais c’est toujours bien de préciser. Juste au cas où. Finalement, après quelques longues minutes d’hésitation, le beau blond enfila une chemise blanche avec un jean slim noir et des bottes de motard. Il attrapa une veste en cuir pour terminer sa tenue avant de se regarder une dernière fois dans une glace. Par réflexe, le sorcier passa une main dans sa crinière avant de hocher la tête, satisfait.

Deuxième question existentielle de la soirée, moldu ou pas moldu ? Cela faisait quelques années maintenant qu’il était retourné en Angleterre et depuis tout ce temps le jeune homme s’appliquait à nier ces origines familiales, enfin le nom de son paternel pas son sublime sang et il n’avait aucune envie de croiser une ancienne connaissance. Oh Alexander Rosier ? Oh Moon quel plaisir de te revoir. Mouais. Bah ce n’est pas réciproque. Et puis ce n’est pas un Rosier, mais un Light. D’abord. MoonLight c’est toujours une bonne approche pour faire rire les filles. Évidemment, il ne précisera pas que Moon est effectivement son vrai prénom. Plutôt mourir que de l’avouer. Bien trop humiliant.

Du coup, un bar moldu sera parfait hein. Aucun risque d’humiliation ou de vieille connaissance. Les personnes de son rang ne côtoyaient pas les personnes comme les êtres non magiques. Le jeune homme transplana dans la rue juste à côté du Blue Sparrow et rentra dans le bar. Sans plus attendre, il se dirigea vers le comptoir afin de commander un verre de Whisky. Ces yeux sombres analysèrent les jeunes femmes présentes et son regard se posa sur une belle brune. Un sourire charmeur s’afficha alors sur ces lèvres tandis qu’il se dirigea à pas de loup vers la demoiselle en détresse. « Je peux me joindre à vous ? » Demanda-t-il tout sourire en montrant du menton le siège libre au côté de la jeune femme.

*erreur fait exprès (;

made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: The Sun smells too loud   Dim 26 Fév - 20:23

Theme

The Sun smells too loud
[Moon / Olive]
I

l est de ces endroits où l'on pense ne jamais atterrir un jour. Des lieux dont l'on ne connaissait même pas le nom le jour précédent, sans que cette information ne nous manque réellement. Pour la plupart des personnes, la liste est longue. Infinie. Olive n'y faisait pas exception, et le Blue Sparrow y figurait. C'était un bar moldu, comme il y en avait tant à Londres. Situé dans le centre de la ville. Au décor plus chic que certains de ses homologues, et moins que d'autres. Un bar somme toute quelconque, dont Olive aurait sans doute du mal à retrouver le chemin la semaine prochaine.

L'avantage qu'il procurait, outre le verre de Mojito qui trônait en face d'elle sur le comptoir, était que les conversations alentour ne tournaient pas exclusivement autour du même sujet. Elle les avait trouvées intéressantes les deux premiers jours. Supportables les trois suivants. Lassantes le weekend. A présent, entendre des petits vieux ressasser le sujet encore et encore dans la salle d'attente de Ste Mangouste lui tapait sur les nerfs. Même les journaux n'avaient pas encore clôturé le sujet et s'acharnaient à parasiter leurs unes d'articles concernant l'incident au cours duquel leur Ministre avait perdu la vie. "Le Monde Magique en pleine panique". "Surmonter le désastre, différents candidats pressentis". "Filius Nott, portrait d'un criminel". Olive en délaissait même la Gazette le midi. Relire en boucle les même informations lui semblait inutile. Pire. Une perte de temps. Ses doigts jouèrent un instant avec le verre avant que ses lèvres ne viennent happer la paille verte fluo pour boire une goulée du mélange.

- Je peux me joindre à vous ?

La phrase lui fit relever le regard et tourner la tête vers un jeune homme blond. Souriant.

- Les sièges sont à tout le monde… se contenta t-elle de répondre, haussant légèrement les épaules. Ce n'était pas que si elle allait monopoliser les deux tabourets de bar à sa gauche et sa droite… Elle tendit néanmoins la main pour saisir le chapeau noir à larges bords qu'elle avait déposé sur le comptoir en arrivant et qui était plus en face du tabouret libre qu'en face d'elle. Son couvre-chef finit sur ses cuisses, sa paume posé dessus pour l'empêcher de tomber au sol.

Elle aurait préféré que ce Moldu ne s'approche pas d'elle. Intérieurement, Olive se préparait déjà à la lassitude qui pointerait le bout de son nez si l'inconnu les lançaient dans une conversation. Elle ne se permettrait pas de lui dire d'aller voir ailleurs. Après tout, c'était elle qui n'était pas à sa place ici. Elle qui était la sorcière, avec sa robe bleu pétrole aux manches trop longues. Un bref regard à la rousse du fond, avec sa chemise blanche et son mini-short ne fit que la conforter dans son opinion. Vivement que les événements se tassent côté sorcier…
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

Invité


MessageSujet: Re: The Sun smells too loud   Ven 10 Mar - 20:11

The Sun smells too loud
Olive & Moon




La journée avait été terriblement longue pour le blond qui devait supporter chaque jour les excès d’humeur de sa collègue au tempérament de feu. Le jeune homme se demandait si cette rousse ne serait pas un peu plus supportable si un homme se trouvait dans son lit. Bien qu’il fût dans ces habitudes de se porter volontaire pour ce genre de chose, le Sang-Pur n’avait aucune envie de l’être envers cette agaçante personne. Il était certain qu’être au pieu avec cette demoiselle serait aussi ennuyeux qu’elle l’était. Alexander était rentré chez lui pendant un court délai afin de se mettre dans une tenue un peu plus acceptable pour ressortir passer sa soirée dans un des bars. Après quelques minutes de réflexion, le blond avait opté pour le côté moldu, il pouvait lancer un sort d’oubli sur l’une de ces proies après la soirée sans aucune difficulté alors que les sorcières étaient toujours plus prudentes.

Un nouveau bar avait ouvert ces portes il y a quelque temps déjà dans les rues de Londres et le jeune homme n’avait pas encore eu l’occasion de s’y rendre pour découvrir les boissons et la marchandise sur place. Moon n’était pas vraiment le gars romantique, qui traite les filles avec attention. Bien au contraire, pour lui ces demoiselles n’étaient que des proies sexuelles en détresse qui attendait son attaque animale avec impatiente. Un petit sourire se forma à la commissure de ces lèvres tandis qu’il pourra la porte d’entrée du Blue Sparrow. Son regard analysa la salle avec rapidité et expertise avant de remarquer une jolie fille assise seule au bar. Son accoutrement était assez étrange et ne correspondait pas forcément ceux d’une moldu ordinaire, mais comme il s’en fichait royalement des vêtements que portait une femme il haussa simplement les épaules avant de se diriger vers sa première proie de la soirée. Il aborda la jeune femme avec un sourire charmeur lui demandant avec tact s’il pouvait s’asseoir à ces côtés.

La réponse de l’inconnu ne se fit pas attendre et elle était plutôt décevante et distante. Le sourire du blond ne quitta néanmoins pas le visage du jeune homme qui remercia la moldu avant de s’asseoir à sa droite. Alexander commanda deux boissons au barman avant de reporter son attention vers la jeune femme. Cette dernière semblait être du genre résistant et difficile à obtenir. Super. Moon adorait les filles qui se laissaient désirer et qui représentaient un défi pour lui. C’était quelquefois lassant d’avoir une fille à ces pieds en seulement deux phrases.

Il ne savait pas comment les moldu se présentaient les uns aux autres donc le jeune homme se contenta de prendre la parole d’une voix charmeuse. « Je  m’appelle Moon. Moon Light. Mais appelle-moi Alex. » Dit-il avant de faire un clin d’œil vers l’inconnu. Cette petite blague sur son prénom faisait toujours rire les moldus qui le trouvaient charmant. Il remercia le serveur qui leur apporta les boissons et tendit un verre en direction de la jeune femme. « Que fais une si jolie jeune femme assise-seule ? » Demanda-t-il toujours aussi séducteur et charmeur.




made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: The Sun smells too loud   

Revenir en haut Aller en bas
 
The Sun smells too loud
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 07.[Robertson's] Let's get loud
» Reese-My feelings are too loud for words and too shy for the world.
» Julian Ҩ “My feelings are too loud for words and too shy for the world.”
» my youth, my youth is yours, a truth so loud you can't ignore | Calypso H. Allister
» Cause everybody's drunk, loud and pissed off {Feat. June

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Prior Incanto :: Chaudron Baveur :: La pensine :: Les écrits abandonnés-
Sauter vers: