Partagez | 
 

 Quand l'enfer se déchaine || ft Themis & Alexiane

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


Admin + Rules the world

+ avatar : Adélaïde Kane
+ photo :
+ âge : 18 printemps d'insouciance et d'incertitude
+ messages : 636
+ date d'inscription : 18/12/2016
+ commentaires :


MessageSujet: Quand l'enfer se déchaine || ft Themis & Alexiane   Dim 26 Fév - 17:19

Depuis le début de la matinée Aisha était stressée, stressée car elle avait reçu un hibou lui annonçant l’ouverture du testament de Filius et sa présence était requise. Cela l’angoissait un peu. Soudainement, elle avait peur que son père sache réellement qui était sa fille et la déshérite de tout. Mais le regard qu’avait eu l’homme lorsque qu’Azraël lui avait annoncé fièrement sa paternité, signifiait qu’il n’était pas au courant. Ou alors, pas totalement….La jeune femme n’en savait rien mais elle commençait à angoisser. Mais pas que pour elle, pour sa mère également. Sa mère risquait gros dans l’affaire, déjà la proie des journalistes et du monde des sangs purs qui la traitait déjà de paria. Cela n’allait surement pas s’améliorer. Et durant toute la matinée, James n’avait cessé de la recadrer, lui ordonnant de se concentrer. Mais quand l’ancienne Serdaigle était stressée, c’était quasiment impossible.

Finalement l’heure fatidique était arrivée et elle se déplaça vers le lieu du rendez-vous, où elle retrouva sa mère qui ne semblait pas aller bien du tout. La jeune femme glissa sa main dans celle de sa mère et la serra doucement pour lui donner un peu de courage avec un regard qu’elle ne réservait qu’à ses proches. Etant un peu en avance, elles attendaient que le juge ou haut juge chargé de l’affaire arrive. Mais visiblement elles n’étaient pas au bout de leurs surprises. Une tête blonde qu’Aisha connaissait que trop bien arriva. Alexiane était là. Cela n’avait pas de sens, et elle ne semblait pas là pour quelqu’un interview ou quoi.
« Alex ?! Mais qu’est-ce que tu fais là ? »

C’était vraiment plus qu’étrange. Aisha ne comprenait plus rien et son cerveau commençait sérieusement à pas tourner bien rond. Même sa mère ne semblait comprendre la présence de sa meilleure amie. Mais elles n’eurent guère le temps de discuter de la présence de la journaliste que l’oncle de la jeune fille arriva. Cela restait donc très familial. Avec un haut juge en prime. Cependant Charles Greengrass restait dans son rôle. Il les fit donc entrer dans un bureau où ils allaient pouvoir régler toutes les affaires touchant le testament de Filius Nott. Le cœur de la brune s’accéléra, personne ne semblait réellement dans son assiette. Pas même le haut juge. Qu’est-ce qui pouvait bien se cacher derrière se bout de papier et pourquoi Alexiane devait être présente ?

HS : c'est court, mais comme ça je vous laisse arriver et on attaque à la partie la moins sympa juste après


Trust no one
Some secret must be hide forever. You are my redemption but also my chains. My secret is your secret. Together, we can fight, alone we can die. + ms.palmer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Citoyen + Magic in my veins

+ avatar : Jennifer Lawrence
+ photo :
+ âge : 20 ans et il lui manque quelques dents
+ doublon : Azraël Rosier, Jonathan Salzman, Louis d'Auberive
+ messages : 193
+ date d'inscription : 29/12/2016
+ commentaires :

MessageSujet: Re: Quand l'enfer se déchaine || ft Themis & Alexiane   Lun 27 Fév - 21:02

Thème


Conviée au ministère pour l'ouverture d'un testament. Voilà les seuls mots auxquels Alexiane avait eu droit. Les sourcils froncés, la blonde s'était levée mais elle n'avait rien obtenu de plus. Presque à croire que le ministère n'avait pas accepter l'article brûlant qu'elle avait aux yeux de tous, demandant la libération sans sommation de Thémis; même si cela était arrivé un peu tard, elle reconnaissait parfaitement la rage dans les yeux de l'homme qui lui avait apprit la nouvelle. Elle n'avait pas répondu avec autre chose qu'un sourire gogenard. Qui avait disparu à l'instant même où il était parti. Un testament. Très certainement celui de Filius. La sorcière avait déglutit, la peur brulant au fond de ses prunelles. Elle serait là; Et elle ne savait toujours rien de la vérité qui commençait lentement à se voir à travers les vêtements de la jeune femme. Même si elle avait abandonné les tenues moulantes pour éviter de laisser aux autres le plaisir de voir ses formes.

Elle s'était donc rendue au ministère, ses cheveux attachés en une queue de cheval haute, ondulant sur ses talons. Les regards des employés brillaient de convoitise et de rage. Un combo explosif entre de bonnes mains. Mais Nathanaël n'était pas là. Elle ne devait pas penser à lui. Elle tira un peu plus sur son pull, avant de se cacher aux milieux des ombres. Aisha ne perdit pas une seconde pour la remarquer. Elle ne répondit pas à sa question. Elle savait parfaitement pourquoi elle était là. Et elle se contentait de garder le visage baissé. Son ventre s'entrapercevait sous son pull pour un oeil qui aurait souhaité le voir.

Elle fut sauvée par l'arrivée du juge Greengrass. Une affaire de famille jusqu'au bout finalement. Ce testament allait briser pour de bon bien des liens. Elle en tremblait déjà. Pour la première fois, il n'y avait pas l'ombre d'un sourire éblouissant sur ses lèvres. Elle entra dans le bureau et laissa la chaise à Thémis avec un petit sourire. Elle n'avait pas envie d'être flamboyante. Elle avait juste envie d'être à des kilomètres de là, à porter cet enfant qui ne devait pas voir le jour et qui n'avait déjà plus de père. C'était trop tard. L'horreur avait prit possession du monde qu'elle croyait connaître.


Please hate me but still love me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Citoyen + Magic in my veins

+ avatar : Kate Beckinsale
+ photo :
+ âge : 43 ans
+ doublon : Orion Carey
+ messages : 369
+ date d'inscription : 29/12/2016
+ commentaires :

MessageSujet: Re: Quand l'enfer se déchaine || ft Themis & Alexiane   Mer 1 Mar - 17:23

Chaque pas que je faisais pour me rendre au ministère réveillait en moi les souvenirs de la veille dont je ne souhaitais guère me rappeler. Ma matinée n’avait pas été reposante, la venue d’Azraël au manoir avait bousculé bien des choses, j’avais failli commettre l’impardonnable et s’il n’avait pas été là, je ne serais pas ici. Mes yeux étaient encore bouffi par les trop nombreuses larmes que j’avais versé, mes pas n’étaient pas assurés, ma démarche timide. Je n’avais rien des fiers sangs pur, de la parfaite épouse que j’avais pu être au bras de Filius durant toutes ses années. Je n’étais plus qu’une ombre, pâle et sans attrait particulier. Les regards se tournaient sur mon passage, chuchotant vivement. Je ne pouvais garder la tête haute et fière.

J’étais à l’heure et c’était un véritable miracle. Mon cœur battait fort dans ma poitrine, beaucoup trop fort. Je sentis soudainement la main de ma fille se glisser dans la mienne. Je croisais son regard sombre qui essayait de me donner un peu de courage. Elle aussi était angoissée, je le sentais que trop bien. Elle était ma chair et mon sang. Je lui souris faiblement, gardant sa main dans la mienne car son courage faisait ma force. Il allait surement falloir se soutenir mutuellement pendant ses longues minutes qui allaient se dérouler. Mais visiblement nous n’étions pas au bout de nos surprises. Une silhouette blonde fut repérée par Aisha. Alexiane Spike, sa meilleure amie. Mais elle semblait bien différente de d’habitude, je n’avais jamais vu l’amie de ma fille autant sur la réserve, comme si une timidité soudaine s’était emparée d’elle. Etrange.

Finalement le juge chargé de l’affaire arriva et ce fut avec une surprise non feinte que je reconnus mon frère aîné. Charles. Et son air sombre ne m’aida pas à trouver un peu de confiance. Il ne me jeta aucun regard, se contentant d’ouvrir la porte pour nous laisser entrer. Je m’assis donc dans un fauteuil, à côté d’Aisha, tentant de calmer les battements frénétiques et paniqués de mon cœur. J’avais peur de ce qui était écrit sur ce bout de parchemin. J’avais hâte qu’on en finisse, hâte que cette affaire soit réglé et que je sois fixé sur mon sort, sur notre sort. Celui de mon enfant m’inquiétait bien plus que le mien. Je priais pour qu’il n’ai rien soupçonné, rien. Et nous allions bientôt le savoir…


Lost in the darkness

award:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Admin + Rules the world

+ avatar : Adélaïde Kane
+ photo :
+ âge : 18 printemps d'insouciance et d'incertitude
+ messages : 636
+ date d'inscription : 18/12/2016
+ commentaires :


MessageSujet: Re: Quand l'enfer se déchaine || ft Themis & Alexiane   Mer 1 Mar - 17:54

« Mesdames, je vous ai convoqué aujourd’hui pour l’ouverture du testament de monsieur Filius Nott et vous êtes toutes les trois concernés par les écrits de Monsieur Nott. »

Les mots résonnèrent dans la pièce et Aisha ne put s’empêcher de tourner la tête vers sa meilleure amie. Pourquoi son père irait l’inclure dans son testament ? Cela n’avait aucun sens aux yeux de la jeune fille.
« La procédure est simple. Je lirais le testament dans son intégralité et ensuite nous discuterons de toutes les formalités administratives pour les transitions se faces le plus en douceur possible. »

Aisha n’aimait vraiment pas ce qu’il se tramait. Des transitions à faire…Cela ne lui disait rien qui vaille mais elle garda le silence et acquiesça légèrement la tête. Elle respira profondément pour calmer son anxiété. Elle n’avait pas besoin de paniquer, il n’était pas au courant…il ne savait normalement rien. Elle n’avait aucune raison de paniqué.
Le haut juge prit le parchemin et se racla la gorge avant d’entamer la lecture.

« Je soussigné Filius Nott, né le 4 septembre 1963, déclare prendre les dispositions suivantes en cas de décès :
Ce testament révoque toutes les dispositions antérieures.
Je nomme comme héritier, l’enfant à naître d’Alexiane Spike que je reconnais comme étant de mon sang. Je lègue à cet enfant le manoir familiale des Nott ainsi que la fortune familliale qu’il touchera entièrement à son dix-septième anniversaire, sa mère Alexiane Spike touchera une rente de 100 gallions par mois afin de faire vivre cet enfant dignement jusqu’à ce jour.
Je déshérite Aisha Joan Nott de son statut d’héritière et demande un test de paternité. S’il s’avère que le test est positif, je lui lègue le droit de conserver le manoir jusqu’au dix-septième anniversaire de son frère ou sa sœur et d’user de la fortune familiale pour vivre décemment. Si le test est négatif, je lui relève tous ses droits ainsi que son nom de Nott et devra être reconnu par son père biologique ou comme bâtarde de la famille Greengrass. Elle ne pourra avoir plus aucun lien avec la famille Nott, en dehors de voir sa mère.
A mon épouse, Themis Nott pour son adultère, elle ne touchera rien de la famille Nott, aucune rente de lui sera alloué pour vivre, elle devra quitter le manoir deux jours après l’ouverture de ce testament. Elle pourra conserver mon nom jusqu’à un remariage possible ou elle est libre de reprendre son nom de jeune fille. Et je souhaite que son crime soit dévoilé aux yeux de toute la communauté sorcière.
Je désigne les hauts Juges du Mangenmagot comme exécuteur testamentaire.
Londres, le 19 septembre 2009. »


Le silence s’abattit. Aisha accusé difficilement le choc. La colère se remit à bouillonner beaucoup trop violemment dans ses veines. Elle ne put la contenir, pas plus que ses larmes de rage et de douleur qui coulaient sur ses joues. Elle se leva et attrapa Alexiane pour la plaquer contre le mur sa main sur sa gorge.
« Qu’est-ce que t’as fait ?! Dis-moi que ce sont des conneries ! Dis-moi que t’as pas couché avec le père ta meilleure amie….dis-moi que t’as pas profité que je couvre ton secret sur la pureté de ton sang pour en profiter…PARLE ALEX ! DIS-MOI QUE C’EST FAUX ! »

Derrière elle, son oncle s’était levé en lui demandant de garder son calme, et de revenir s’assoir. Mais Aisha ressemblait bien trop à son père biologique pour laisser passer une telle chose. A cause d’elle, à cause de sa meilleure amie elle venait de tout perdre. Son nom…son héritage…tout.


Trust no one
Some secret must be hide forever. You are my redemption but also my chains. My secret is your secret. Together, we can fight, alone we can die. + ms.palmer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Citoyen + Magic in my veins

+ avatar : Jennifer Lawrence
+ photo :
+ âge : 20 ans et il lui manque quelques dents
+ doublon : Azraël Rosier, Jonathan Salzman, Louis d'Auberive
+ messages : 193
+ date d'inscription : 29/12/2016
+ commentaires :

MessageSujet: Re: Quand l'enfer se déchaine || ft Themis & Alexiane   Mer 1 Mar - 18:30

Thème


La jeune sorcière ne releva pas la tête. Elle aurait voulu faire disparaître son visage derrière la masse de ses cheveux blonds. Elle aurait voulu que rien ne soit vrai. Pourquoi l'avait-il rappelé à lui, même à travers la mort ? Pourquoi avait-il fait ça ! Pourquoi pourrissait-il sa vie jusqu'à la dernière seconde, jusqu'à cette amitié bien trop précieuse qu'elle éprouvait pour Aisha ? Elle avait déjà envie de pleurer mais retient les larmes salines derrière ses cils maquillés. Pourquoi était-elle là par tous les dieux qu'elle connaissait !? Pourquoi lui faire ça alors qu'elle n'avait rien demandé, aucune prière. Elle voulait juste qu'il l'oublie. Il n'y avait rien entre eux. Rien d'autre que le silence et le sexe. Pourquoi faisait-il d'elle une des bénéficiaires de son testament.

Les mains d'Alexiane se tordaient, déjà moite. Elle ne releva pas la tête quand les premiers mots du Haut Juge retentirent. Elle sentait le feu des prunelles d'Aisha sur sa nuque mais qu'aurait-elle pu dire ? Lui murmurer qu'elle était désolée ? C'était bien trop tard. L'enfant qui vivait dans son ventre était la plus belle preuve de la trahison de la sorcière. Elle s'était mise elle-même dans ce pétrin dont elle ne pourrait jamais se sortir. Les larmes brillaient déjà dans ses yeux trop clairs.

Ses mêmes yeux qui s'écarquillèrent alors qu'elle entendait les mots du haut juge. Pourquoi Filius faisait ça ? La peur se lisait dans son regard. La peur et l'envie de disparaitre, de s'enfuir à toute jambe. Elle n'avait plus rien de la gryffondor courageuse qu'elle avait été à cet instant précis. Encore moins lorsqu'Aisha bondit. Elle protegea son ventre, dans un geste qui la trahissait plus encore que le moindre de ses mots. Elle ne chercha même pas à se débattre. Les larmes coulaient déjà sur son visage, depuis trop longtemps refoulée.

Je suis désolée. Je suis désolée Aish'. J'voulais pas. Il voulait pas. J'suis désolée Aish'.

Elle balbutiait, au milieu de ses parents. Elle ne sentait pas pointer le courage de sa maison. Elle l'avait perdu, elle le savait. Elle refusait de soutenir le regard de la Nott. Aisha avait tout perdu par sa faute. Elle portait son demi frère ou sa demi soeur et cet enfant de malheur envoyait tout voler. Sa vie, leur amitié. Tout était détruit par ce morceau de papier qu'elle aurait voulu bruler des yeux. Elle s'affaissait, soutenu seulement par la rage d'Aisha.

Je suis désolée...

C'était trop tard.


Please hate me but still love me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Citoyen + Magic in my veins

+ avatar : Kate Beckinsale
+ photo :
+ âge : 43 ans
+ doublon : Orion Carey
+ messages : 369
+ date d'inscription : 29/12/2016
+ commentaires :

MessageSujet: Re: Quand l'enfer se déchaine || ft Themis & Alexiane   Mer 1 Mar - 19:11

Les mots qui s’échappaient des lèvres de mon frère m’horrifièrent. Comment Filius pouvait faire ça à l’enfant qu’il avait élevé, qu’il avait promené partout avec fierté. Et cette Alexiane…elle avait profité de l’amitié de ma fille, pour la trahir. Aisha perdait bien plus que moi. Au final je ne m’en sortais pas trop mal. Certes le déshonneur me toucherait mais ce n’était rien comparé à ce que devrais subir ma fille. Mon cœur battait bien trop fort, j’avais horriblement mal pour ma fille, pour mon enfant. Je ne pourrais mentir à mon frère pour le laisser partir sur les formalités du test de paternité. Autant que cela soit régler au plus vite pour qu’on en parle plus. Il fallait que cela soit vite derrière nous pour que nous puissions se reconstruire.

Personne n’eut le temps de réagir, Aisha bondit de sa chaise pour attraper celle qui avait été son amie. Celle qui avait visiblement abusé de sa confiance et au vu de la réaction de la jeune femme de protéger son ventre, elle était belle et bien enceinte. Ce geste, toutes les femmes ayant été mère le reconnaisse. Un geste de protection, instinctif. Et elle pouvait. Aisha ressemblait bien trop à Azraël et son comportement encore une fois le prouvé. Charles essaya de la raisonner mais rien n’y faisait et ce n’était pas les maigres excuses d’Alexiane qui apaiserait ma fille. Je vis le regard de mon frère se poser sur moi, à bout de nerf visiblement. Je me levais, rassemblant le peu de force que j’avais encore.
« Lâche Aisha… Je sais que c’est dure, reprends toi je t’en prie…ça n’arrangera rien…Lâche là ma chérie… »

Je lançais un regard froid à Alexiane. S’il y avait bien une chose que je n’aimais pas et que je ne pardonnais pas aisément c’était qu’on fasse du mal à mon enfant. Bientôt elle comprendrait ce que je pouvais ressentir à l’instant même. Elle avait été la meilleure amie de ma fille et elle avait fait l’inacceptable. Mentir sur son sang était une chose et avec Filius cela pouvait se comprendre, mais allait jusqu’à… Cela n’était pas moral. Où avait donc été élevée cette jeune fille ?
Je me tournais vers mon frère, mon regard était douloureux et les mots que j’allais prononcer aller faire bien plus de dégats que je ne le pensais sur notre relation.
« T’embête pas avec un test de paternité Charles, il sera négatif. Autant ne pas faire traîner cette histoire… »

Je le vis me fusiller du regard et mon seul réflexe comme à chaque fois, fut de baisser les yeux. Trop sage, trop docile, trop soumise. Une larme coula sur ma joue, à cause de mes erreurs ma fille perdait tout. C’était quasiment entièrement ma faute. Et désormais c’était trop tard pour revenir en arrière. Trop tard pour avoir des remords mais il était quand même là.
"Le père biologique la reconnaîtra ?
- Je n'en sais rien..."


Lost in the darkness

award:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Admin + Rules the world

+ avatar : Adélaïde Kane
+ photo :
+ âge : 18 printemps d'insouciance et d'incertitude
+ messages : 636
+ date d'inscription : 18/12/2016
+ commentaires :


MessageSujet: Re: Quand l'enfer se déchaine || ft Themis & Alexiane   Mer 1 Mar - 19:37

Ne pas vouloir, voilà qu’elle était drôle cette histoire. Aucun des deux ne voulaient mais ce petit bâtard au sang impur grandissait dans le ventre d’Alexiane. Ses maigres excusent ne sauveraient pas ce qu’elle venait de détruire et la journaliste pouvait s’estimer heureuse que Thémis ait été là. Aisha aurait été capable du pire face à la douleur et la colère qu’elle ressentait. Elle venait de tout perdre. Bien plus que son boulot qui au final devenait le cadet de ses soucis. Elle perdait son nom, sa maison, sa vie tout simplement. Alors que la voix de sa mère résonnait jusqu’à ses oreilles la ramenant lentement à la raison, ses doigts se desserrèrent de la gorge d’Alexiane. Et sa voix sifflante de serpentarde se rependit dans l’air.
« Félicitation Spike d’avoir réussi ce qu’aucun Nott n’avait réussi à faire…Souiller une lignée ancestrale de sang pure…Ne m’approche plus jamais… Ni toi…Ni ton bâtard. »

Elle retourna s’assoir, essuyant d’un geste rageur les larmes qui continuaient de couler sur ses joues. Elle saisit les dernières paroles de son oncle et de sa mère. Qu’Azraël la reconnaisse…Un éclair d’horreur passa dans les prunelles sombres de la jeune femme. Après ce qu’elle lui avait dit…il ne ferait jamais une telle chose. Cela lui avait déjà suffisamment pénible de la réintégré dans le service alors la reconnaître… Et elle ne voulait pas devoir courber d’avantage l’échine face au sorcier. Malgré tout le respect qu’il lui avait inspiré au début et se sentiment de protection qu’elle ressentait à chaque fois qu’elle se trouvait dans la même pièce que lui, elle ne voulait pas…
« Je veux pas qu’il me reconnaisse…
-Ce n’est pas de votre ressort mademoiselle.
- Il ne le fera pas…
- Vous semblez le connaître plutôt bien…qui est-ce ?
- Personne. »

Elle jeta un regard noir à cet homme qui était son oncle et à qui elle aurait dû se montrer un peu plus respectueuse mais la douleur et la colère l’aveuglait bien trop. Elle avait tout perdue et elle contenait toutes ses émotions avec beaucoup trop de force pour se montrer respectueuse.
Charles Greengrass poussa un soupire, avant de sortir des papiers.
« Miss Spike, je vous demanderais de signer juste ici et ce n’est pas négociable. Madame Nott, ici je vous prie. Mademoiselle, ici. »

Aisha nota qu’il n’utilisait aucun nom de famille à son encontre, il la refusait en tant que Greengrass, il refusait que le déshonneur s’abatte également sur sa famille. D’un geste tremblant, elle attrapa la plume est signa le document.
« Vous avez deux jours pour quitter le manoir Nott et de confier les clés au Ministère qui les conservera jusqu’aux dix-sept ans de l’enfant de Miss Spike. Nous occuperons du reste. Deux nouveaux coffres forts seront ouverts à Gringotts sous peu pour transférer vos salaires respectifs et les clés vous seront envoyées par hiboux rapidement. Et nous devrons savoir rapidement quel nom adopté donc à savoir Greengrass ou l’autre. En attendant le ministère vous accorde le nom des Nott jusqu’à l’officialisation de cette affaire. Des questions ? »

Aisha secoua la tête, la douleur lui transperçait trop la poitrine pour que le moindre son ne puisse s’échapper de ses lèvres.


Trust no one
Some secret must be hide forever. You are my redemption but also my chains. My secret is your secret. Together, we can fight, alone we can die. + ms.palmer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Citoyen + Magic in my veins

+ avatar : Jennifer Lawrence
+ photo :
+ âge : 20 ans et il lui manque quelques dents
+ doublon : Azraël Rosier, Jonathan Salzman, Louis d'Auberive
+ messages : 193
+ date d'inscription : 29/12/2016
+ commentaires :

MessageSujet: Re: Quand l'enfer se déchaine || ft Themis & Alexiane   Mer 1 Mar - 20:00

Thème


Même le regard de Thémis était glacial. Cette femme qu'Alexiane considérait presque comme la sienne la regardait avec une froideur qu'elle n'avait jamais vu dans ses yeux. Quelle ne pensait pas possible, pas réelle. Elle pleurait, à chaude larme, tentant de croiser un regard compatissant. Mais rien. Ils étaient tous contre elle, même le juge qui la fixait avec instance. Elle maudit un peu plus Filius de l'avoir dévoilé, d'avoir dit la vérité. Elle aurait mentit sur l'identité du père de cet enfant. A tous, même à Aisha. Elle aurait gardé ses secrets au plus profond de son coeur. Elle aurait tout fait pour que jamais personne ne puisse savoir qui était le véritable géniteur de ce bébé qui grandissait en elle et qu'elle ne pouvait s'empêcher de défendre contre n'importe qui. Pourquoi en était-il ainsi ? Qu'avait-elle fait au destin pour qu'il choisisse ainsi de la malmener ? A cause d'elle, Aisha perdait tout. Mais pas seulement. Filius avait su la vérité ! Elle n'était pas coupable de tous les maux de la Nott. Mais bien entendu elle ne le comprenait. Les larmes d'Alexiane ne se tarissaient pas et elle tomba au sol lorsqu'Aisha la lâcha enfin.

Elle n'écoutait rien d'autre, les mots d'Aisha tournant en boucle dans son esprit. Pourquoi ?! Elle enfouit son visage dans ses mains, sentant les perles salines dessiner sur son visage des arabesques bien trop belles. Elle avait honte. Elle avait peur. Elle était seule. Qui savait ce que sa mère dirait de voir sa petite princesse trop sombre enceinte ? Qui savait ce qu'elle deviendrait. Elle n'avait plus personne et elle ne savait pas même vers qui voler. Normalement, c'était toujours chez Aisha qu'elle allait quand les larmes la torturait et que son coeur lui faisait mal. C'était si loin.

Elle ne dit rien. Elle aurait voulu refuser de signer. Elle ne voulait pas de cette héritage, elle ne voulait pas de ce sang maudit qui coulerait dans les veines de son enfant. Aisha avait raison. Elle avait terni le nom des Nott. Elle avait tout détruit dans la folie qui la consumait, dans cette envie folle d'autodestruction. Elle les avait tous fait sombrer avec eux. Mais pas le moindre sourire ne s'affichait sur ses lèvres. Non, c'était uniquement des larmes. Et la tête basse du repentis.

Alexiane signa, le coeur au bord des lèvres. Elle voulait partir. Immédiatement. Disparaître. Elle ne soutenait aucun regard. Elle baissait seulement la tête, les yeux trop rouges des larmes qui glissaient sur son nez. l'une d'elle eut l'audace de venir tacher ce testament qu'elle voulait bruler. Elle ne voyait rien de bien à ce qu'avait fait Filius. Il croyait perdurer sa lignée. Il ne savait pas ce qu'était en réalité Alexiane. Il n'avait aucune idée du sang impure qui coulait dans ses veines.

Je ne veux pas de cet argent Thémis. Il est à toi. Je ne veux rien de lui. Rien du tout...

Pas même son nom qui serait transmit au batard qui grandissait dans son ventre. La sorcière essaya de croiser le regard de sa meilleure amie. Elle n'y lut que la plus terrible des colères. Elle l'avait perdue.

Peut-on partir ?

Sa voix était un glapissement d'animal en danger. La fière gryffondor était morte. Elle ne voulait rien d'autre que ce recroqueviller sur elle-même et pleurer pendant des heures sur son amitié perdu et sur le monde qu'elle avait fait exploser. Pourquoi Filius était mort ! Pourquoi avait-il fait ça ! Elle était innocente ! Elle ne méritait pas les lames qui s'enfonçaient dans son coeur et dans son âme alors qu'elle sentait la haine d'Aisha bouillonner.


Please hate me but still love me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Citoyen + Magic in my veins

+ avatar : Kate Beckinsale
+ photo :
+ âge : 43 ans
+ doublon : Orion Carey
+ messages : 369
+ date d'inscription : 29/12/2016
+ commentaires :

MessageSujet: Re: Quand l'enfer se déchaine || ft Themis & Alexiane   Jeu 2 Mar - 14:27

Aisha se calma, mais je savais pertinemment que ce n’était qu’une apparence. Je connaissais suffisamment mon enfant pour savoir qu’elle bouillonnait de rage et de douleur, je le voyais à ses yeux. Il était trop sombre, leur éclat noisette avait disparu sous la colère. Mais ce qui me transperça le cœur c’était qu’elle ne le voulait pas comme père. Il pouvait la sauver, il pouvait éviter le déshonneur qui lui tomberait dessus. Comment était-elle au courant ? Je n’en savais rien mais cela ne m’étonnerait pas qu’elle est trouvée par elle-même. Leur ressemblance crevé les yeux, aussi bien physiquement que dans leur comportement respectif. Le sang Rosier s’exprimait avec bien trop de force.
Je signais le papier que me tendait mon frère, je le fis à contre cœur mais je n’avais pas le choix. La voix d’Alexiane me parvint. Elle ne voulait pas de cet argent, mais elle l’avait. Elle aurait sa rente quoiqu’elle fasse, quoiqu’elle veuille. Elle devait assumer sa bêtise. Comme je devais assumer la mienne. Je levais mes yeux verts vers l’ancienne amie de ma fille.
« Pourtant il est à toi Alexiane. Sert toi en à bon escient. Cet argent n’est plus le mien désormais, il appartient à ton enfant. »

Ma voix restait douce malgré tout. La journaliste n’avait certainement pas demandé tout cela, elle n’avait surement pas voulu perdre l’amitié d’Aisha. Elle était probablement sincère dans ses excuses. Mais elle devait se comporter en adulte responsable et assumer désormais. Nous devions toutes assumer. La seule à la rigueur qui pouvait se permettre de ne pas assumer était ma fille qui n’était fautive de rien. J’étais la fautive. Alexiane était fautive. Aisha n’avait rien fait en dehors de subir bien trop de secret entourant sa naissance.

A la question de la blonde, Charles hocha la tête. C’était fini. Mais notre enfer continuait. Je devais rentrer au manoir, plier bagage et…me rendre chez Azraël car c’était surement le seul endroit où je serais encore la bienvenue. Mais pour ma fille. Où pouvait-elle bien aller ? J’ignorais si l’auror prendrait ses responsabilités de père, s’il l’aiderait comme il m’aidait. Elle n’avait plus sa meilleure amie…Je devais réfléchir à comment rattraper mes erreurs, comment aider ma fille et faire en sorte qu’elle ne souffre pas de tout cela. Je me levais à mon tour pour partir mais Charles me retint un instant. Je croisais le regard sombre d’Aisha et je la pris rapidement dans mes bras avant de l’embrasser tendrement sur le front avant de la laisser partir. Je me retrouvais soudainement seule avec mon frère dans le regard furibond me fit baisser la tête.
« Qui est son père…Themis ! Qui dois-je blâmer pour jeter le déshonneur sur notre famille ? qui ?
- A…Azraël Rosier…Charles, je te promets que je ferais tout pour le convaincre de la reconnaître….Laisse moi une chance s’il te plait…
- C’est ta dernière chance…Notre frère n’appréciera pas d’avoir une nièce bâtarde…Alors fait en sorte que Rosier la reconnaisse…au moins pour elle. Elle ne mérite pas de subir toute vos conneries ! »

Il sortit brutalement sans un mot de plus. Les mots durs qui s’étaient échappé de la bouche de Charles étaient lourds de sens et avait atteint mon cœur avec beaucoup trop de force. Une nouvelle larme, unique, s’échappa de mes yeux. Je ne devais pas craquer, je ne devais pas pleurer… Rattraper mon erreur serait compliquer, cela serait terriblement difficile. Je sortais dans cette pièce comme un fantôme encore secouée par les mots de mon frère. J’étais perdue et je ne savais plus quoi faire pour rattraper le tout. J’avais besoin de lui.



Lost in the darkness

award:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Admin + Rules the world

+ avatar : Colin Farrell
+ photo :
+ âge : 47 ans
+ doublon : Alex' Spike, Jonathan Sazlman, Louise d'Auberive
+ messages : 828
+ date d'inscription : 06/04/2016
+ commentaires :

Spoiler:
 


MessageSujet: Re: Quand l'enfer se déchaine || ft Themis & Alexiane   Jeu 2 Mar - 15:03

Thème


Il avait entendu. Devant la salle où les trois femmes étaient réunies, il avait attendu. Il n'était pas seul. A sa droite se trouvait un jeune homme qu'il ne connaissait pas plus que ça, un des employés du ministère si ses souvenirs étaient exacts. A vrai dire, il s'en fichait. Il se contentait d'attendre Thémis. Un bruit le fit brutalement relevé la tête, ses prunelles brillant d'inquiétude. Il ne savait ce qu'il se passait à l'intérieur, il ne savait ce que contenait ce satané testament. Il déglutit, une fois de plus alors qu'il replongeait dans son mutisme. Les yeux fermés, il tentait de lire à travers la porte qui le séparait des deux sorcières mais seules les pensées du jeune homme à côté de lui le traversait. L'amant d'Aisha, à ce qu'il pouvait tirer des baisers volés qui s'échappaient de son esprit. Il ne dit rien. Jusqu'à ce que l'autre se tourne vers lui, impatient et incapable de s’asseoir :

Ils vont les garder encore longtemps là dedans.
Assied toi. Je pense qu'on attend tout les deux la même chose et je doute qu'elles nous offrirons un grand sourire.

La voix de l'auror n'avait plus rien de son temps bien trop strict. Il s'inquiétait et cela se lisait dans ses yeux. Il n'avait pas besoin de s'entourer de secret. Bientôt, la vérité éclaterait. Thémis, affichée à son bras. Thémis, ayant trahit le nom Nott avec tant de grâce. Azraël ne supportait pas de rester dans l'attente. Il ne supportait pas de ne pas savoir.

Il se leva d'un bon alors qu'il vit sortir Aisha et Alexiane. Si la première s'arrêta alors que le jeune homme plongeait sur elle, la blonde fuit sans un regard. Les sourcils de l'auror se froncèrent alors qu'une question muette se formait dans son esprit. Que s'était-il passé par la barde de merlin !? Il n'eut le temps de réfléchir plus longtemps alors que Thémis sortait.  Il bondit, comme un prédateur, jusqu'à la sorcière. Son regard était bien plus doux que celui que tous avait pu voir.

Vient. murmura-t-il en la prenant dans ses bras. Rentrons d'accord ?


Rosier ce nom raisonne, brille et tue car sa puissance est infinie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Admin + Rules the world

+ avatar : Adélaïde Kane
+ photo :
+ âge : 18 printemps d'insouciance et d'incertitude
+ messages : 636
+ date d'inscription : 18/12/2016
+ commentaires :


MessageSujet: Re: Quand l'enfer se déchaine || ft Themis & Alexiane   Jeu 2 Mar - 19:41

Alexiane voulait fuir. Le courage de la Gryffondor l’avait visiblement abandonné, la rendant lâche. Elle fuyait. Et ses pauvres mots qu’elle prononça à la mère d’Aisha, ne fit qu’augmenter la colère de la jeune fille. Alors quand son oncle les autorisa à sortir, elle se leva rapidement. Sa mère l’intercepta rapidement mais la brune ne put lui servir que son regard sombre. Elle aussi était responsable de la situation. Elle lui en voulait moins car sa mère ne l’avait pas trahit, elle ne lui avait jamais menti et elle était au courant. Mais cette situation ne serait jamais arrivée si elle ne s’était pas fait prendre. Il allait lui falloir beaucoup de temps pour digérer tout cela, pour accepter son sort et ravaler sa haine, son égo qui bouillonnait en elle.

Elle sortit de la pièce et tomba nez à nez avec Chris. Il tombait à pic. Elle se lova dans ses bras mais refusa de craquer. Elle avait parfaitement vu l’homme se trouvant derrière son amant. Azraël. Si elle perdait pieds, elle pouvait s’en prendre à lui et elle n’avait guère envie que cela se produise. Elle avait retenu la leçon, sa joue s’en souvenait encore et elle n’était pas folle au point de recommencer. Elle se focalisa sur Chris, qui lui permettait de garder les pieds sur terre, qui lui permettait de ne pas craquer. Aisha allait surement passer la nuit chez lui afin de se changer les idées et ne pas rester seule. Car sa mère ne serait pas seule ce soir, c’était une certitude. La présence de l’auror n’était pas anodine.
« Quittons ce lieu maudit…Je ne vais pas pouvoir tenir bien longtemps. »

Elle jeta rapidement un coup d’œil vers le bureau pour voir sa mère en sortir. Elle ne semblait pas forcément dans un meilleur état qu’elle. Mais voir Azraël se ruer sur elle la rassura sans qu’elle sache réellement pourquoi. Elle suivit donc crise, glissant sa main dans la sienne et la serrant pour garder la tête froide. Les journées à venir s’annonçaient longues et douloureuses.


Trust no one
Some secret must be hide forever. You are my redemption but also my chains. My secret is your secret. Together, we can fight, alone we can die. + ms.palmer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Citoyen + Magic in my veins

+ avatar : Kate Beckinsale
+ photo :
+ âge : 43 ans
+ doublon : Orion Carey
+ messages : 369
+ date d'inscription : 29/12/2016
+ commentaires :

MessageSujet: Re: Quand l'enfer se déchaine || ft Themis & Alexiane   Sam 4 Mar - 18:52

Des bras vinrent m’entourer, des bras que je commençais à connaître que trop bien. Je levais mes yeux vers les prunelles sombres d’Azraël. Il m’avait attendu, il pourrait me faire sortir d’ici en sécurité. Je n’eus pas la force de parler. Je ne pus qu’acquiescer à sa demande. Je n’avais pas envie de rester plus longtemps, je ne voulais pas prendre le risque de croiser d’avantage de visage connu. Je voulais oublier ce que je venais d’entendre, ce que je venais de signer. Il l’avait détruite, il lui avait tout enlevé. Pour la première fois depuis dix-huit ans, j’éprouvais de la haine envers celui qui fut mon époux. Il avait osé s’en prendre à la seule chose que je ne voulais pas qu’on touche : Aisha.

Mon regard se posa sur la silhouette de ma fille qui s’éloignait dans les bras d’un jeune homme que je ne connaissais pas. Elle ne m’en avait pas parlé de celui-là, mais il ne semblait pas lui vouloir du mal et elle semblait avoir confiance en lui. S’il pouvait désamorcée la furie qui s’était caché en elle à l’annonce de Charles, cela serait profitable à tous.

Visiblement Alexiane avait pris ses jambes à son cou et avait déjà disparu du département de la justice magique. Je n’en revenais toujours pas. Comment Filius avait pu-t-il faire ça avec une gamine de l’âge de sa fille ? Elle avait peut-être dit qu’il ne voulait pas mais le résultat était là, un Nott au sang mêlé grandissait dans le ventre de la journaliste. Un enfant maudit par le sang de son père.

Je me laissais aller contre Azraël, suivant ses pas qui nous menèrent hors du ministère, loin de ce testament qui achèverait ma réputation pour le restant de mes jours, qui jetterait le déshonneur sur deux familles. L’encre allait couler à flot dès le lendemain probablement.


Lost in the darkness

award:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Quand l'enfer se déchaine || ft Themis & Alexiane   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand l'enfer se déchaine || ft Themis & Alexiane
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Intrigue] Quand la nature se déchaine, l'homme, de prédateur devient proie. ▲ Swann&Haines
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?
» Chine: Amérique, va en enfer
» L'enfer n'est jamais la fin [PV]
» Les Feux de l'Enfer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Prior Incanto :: Chaudron Baveur :: La pensine :: Les écrits terminés-
Sauter vers: