RSS
RSS



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Magie | Azraisha

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


Admin + Rules the world

+ photo :
+ avatar : Colin Farrell
+ âge : 47 ans
+ doublon : Alex' Spike
+ messages : 930
+ date d'inscription : 06/04/2016
+ commentaires :
Spoiler:
 


MessageSujet: Magie | Azraisha   Lun 28 Aoû - 23:39

Colère

Simple mot, décliné en des milliards de sentiments. Simple murmure transformé en quelque chose de grandiose. Aux milles couleurs qu'on lui a offert. A la force d'une magie violente, à la grandeur d'une rage qui ne s’essoufflera jamais.

Haine.

Pour le monde tel qu'il est devenu. Pour les choix qu'on l'a forcé à faire. Par la mort qu'il a offert aux siens pour en protéger d'autre. Pour la magie qui le quitte comme une maitresse sans sentiment. Qui l'abonne à son triste sort au moment où il a le plus besoin d'elle. Pour ce qu'on attend de lui. Il n'en ai plus capable, ô ça il le sait. Il a peur qu'on le sache. Il a peur qu'on le voit tel qu'il est devenu. L'ombre d'un seigneur. Il le cache à tous. Même Thémis ne le sait pas.

Rage.

Qui explose. Qui ne sait comment sortir sans la magie. Qui fini par illuminer la baguette qu'il tient entre ses doigts. Il vise, explose, encore et encore. Jusqu'à en être vidé, jusqu'à s'enfondrer, jusqu'à sentir la sueur caresser son front. Il est en nage. Mais il n'a pas fini. Non il n'a pas fini. Il se redresse, il lutte contre la fatigue.

Cri.

Dans la nuit. Seul marque finale de sa présence entre ses murs. Seul murmure de ce qu'il est vraiment. Qui raisonne à la face du monde comme pour prouver la douleur qui brule dans son coeur depuis qu'il a commis le pire. Seul. Avec la solitude pour seule amie, avec la solitude pour seule témoin de ce qu'il fait. De crime qu'il commet. De l'horreur qu'il sent s'échapper de son corps.

Larmes.

Elles coulent sur son visage alors qu'il est tombé sur le sol. Il n'a plus l'air d'un héro ayant détruit les terroristes. Il n'a plus l'air du victorieux mage offrant une victoire contre ceux dont il porte la marque. Il a juste l'air perdu, l'air horrifié. Il a juste mal. Sa baguette tombe et roule sur le sol. De toute manière, à quoi lui sert-elle encore ? Seule la rage lui permet de frapper. Seule la rage lui offre de sortir cette magie qui le brule et le détruit. Sa plus grande blessure dans cette guerre qui lui laisse pourtant des cicatrices magiques, impossible à ôter. Ils ne peuvent pas se rendre compte. Ils ne voient rien. Car il sait maitriser son visage. Il sait mentir, il sait sourire. Pour que personne ne voit au plus profond de ses yeux ce qu'il se passe véritablement. Car il deviendrait un fantôme. Un simple souvenir. Il a besoin de les sentir l'admirer. Il a besoin d'eux et cela le tue. Car sans magie, il n'est rien d'autre qu'un sorcier lambda, qu'un ancien monstre; S'ils n'étaient de leur côté, voilà longtemps qu'ils l'auraient fait tuer. Voilà longtemps qu'il aurait payé pour ses actes.

Terreurs.

Nocturnes et diurnes. Ses journées sont des cauchemars où la seule lueur à le visage d'un ange. Il ne la voit pas assez. Il s'enferme avec ses vieux demons. Il se détruit.


Tue, sans place pour l'amour, sans trace de remords, juste rage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Admin + Rules the world

+ photo :
+ avatar : Adélaïde Kane
+ âge : 18 printemps d'insouciance et d'incertitude
+ messages : 898
+ date d'inscription : 18/12/2016
+ commentaires :


MessageSujet: Re: Magie | Azraisha   Mar 29 Aoû - 15:43

Une véritable tempête régnait dehors, le seul moyen de survivre était de se terrer dans sous le sol, seul barrière encore tenable contre l’obscurial qui faisait rage dans le monde entier. Une puissance dévastatrice se nourrissant des sorts qu’on lui jetait pour le détruire, il absorbait la magie affaiblissant chaque sorcier qui l’affrontait. C’était mourir ou survivre et attendre que la tempête ne se calme. Les pertes humaines avaient été beaucoup trop nombreuses. On les comptait plus par millier mais par millions, bientôt se serait des milliards car l’Angleterre n’était pas l’unique victime. Le monde entier était victime de cette force magique sombre. Les sorciers s’étaient unis derrière un chef de guerre Azraël. Tous l’avait choisi en dépit de son passé, car il était le seul à pouvoir les guider, les protéger et les sauver. Même Charles n’avait rien pu faire. Le ministre de la magie tempérait les choses avec les moldus qui était terrifié de voir leur monde être détruit par une chose invisible qu’il ne voyait pas.

Les aurors étaient sortis à l’extérieur, tentant une nouvelle fois de détruire l’obscurial, tentant de sauver les vies de ceux qui s’abritaient dans les ruines espérant échapper à l’horreur. Les stagiaires étaient chargés de ramener les rescapés dans les sous-sols aménagés, tandis que les aurors attiraient l’ennemi loin de leur repère. Aisha était donc sortie avec les autres, baguette en main, faisant équipe avec un autre stagiaire. Ils couraient, échapper aux glissements de pierre, hurlaient pour savoir s’il y avait des survivants, tenté de décoincer ceux qui étaient pris aux pièges des habitations effondrés sur elle-même par le passage de l’obscurus. Des missions délicates mais nécessaire pour sauver des vies. Peu importait si on était sorcier ou moldu. Le secret magique avait volé en éclat depuis le début de l’enfer. Les sorciers étaient les seuls à pouvoir sauver ceux dénué de pouvoir magique.

Après avoir passé plusieurs heures à fouiller le Londres en ruine, James transplana à côté de la jeune femme et de son équipier.
« Vous avez vu Mr Rosier ?
-Non…il n’était pas avec vous ? »

Le bras droit de l’ancien directeur du bureau des aurors fit non de la tête. Durant un court instant, une flamme d’inquiétude brilla dans le regard sombre d’Aisha. Ces derniers mois, elle s’était finalement attaché à cet homme qu’elle avait pourtant tant haït. S’il lui arrivait malheurs elle ne se le pardonnerait pas, sa mère serait dévastée.
« Je vais tenter de le retrouver… seule…
-Ce n’est pas prudent…tu n’es pas qualifié Rosier…
-Peut-être mais trop de magie en un même endroit va attirer l’obscurial ici… Je possède encore toute ma puissance, et la magie des runes dégagent beaucoup trop de flux magique. Si vous restez tous les deux…Il nous trouvera. Je serais prudente. »

James ne semblait absolument pas convaincu mais il finit par céder. Il repartit avec l’autre stagiaire, laissant la jeune femme seule. Elle ferma les yeux et se concentra. Le silence morbide de la ville l’accompagna. Elle dessina rapidement la rune et suivit le flux magique. Dès qu’elle eut la localisation de son père, elle rompit la rune et transplana immédiatement avant que l’obscurus n’arrive pour absorber la magie qu’elle avait produite. Une fois sur place, elle se mit en quête, suivant la carte magique dans son esprit. Au pas de cours, elle se dépêchait au milieu des dégâts causés par la magie. Il était là, elle pouvait presque le sentir, il avait laissé sa magie exploser, la colère avait guidé ses sorts comme toujours. Elle vit enfin la silhouette familière de son père…vivant. Un soupir de soulagement envahi Aisha qui se précipita vers lui. Elle ramassa la baguette sombre qui avait roulé par terre et s’agenouilla près de lui. Aucune tâche de couleur sombre ne sauta aux yeux de la jeune fille. Il n’était pas blessé mais il ne semblait vraiment pas bien. Elle passa sa main sous son menton et le força à la regarder droit dans les yeux.
« Debout. Ils commencent à s’inquiéter de ton absence. Alors tu te lèves et te bats avec nous ! Tu ne baisses pas les bras maintenant, tu n’as pas le droit de nous faire ça…de lui faire ça. Debout ! »

Elle avait depuis quelques semaines abandonner le vouvoiement quand elle s’adressait à lui en tant que fille, si dans le cadre du travail elle conservait cette distance, en privé ce n’était plus le cas. Elle ne l’appelait toujours pas père mais c’était une petite avancé néanmoins. Et pour le remettre sur le droit chemin, elle devait le brusquer, elle le savait. Ils se ressemblaient bien trop.


Trust no one
Some secret must be hide forever. You are my redemption but also my chains. My secret is your secret. Together, we can fight, alone we can die. + ms.palmer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Admin + Rules the world

+ photo :
+ avatar : Colin Farrell
+ âge : 47 ans
+ doublon : Alex' Spike
+ messages : 930
+ date d'inscription : 06/04/2016
+ commentaires :
Spoiler:
 


MessageSujet: Re: Magie | Azraisha   Mar 28 Nov - 21:46

Thème


Il était seul. Seul avec ses ténèbres, seul avec sa magie qui refusait de lui obéir. Il se fichait d'être seul. Il avait simplement envie d'attraper cette puissance qu'il savait rouler en lui et de la contrôler, comme toujours. Pourquoi ?! Pourquoi maitnenant alors qu'il en avait tant besoin ? Il voulait, non il devait, protéger cette famille qu'il s'étiat crée sans vraiment savoir comment. Son regard était humide alors qu'il le leva jusqu'au ciel, un glapissement s'échappant de ses lèvres. La lune le regardait, si ronde, si puissante. Elle était pleine cette nuit, éclairant les lieux comme en plein jour. Quelque part, proche ou lointain, l'obscurus devait encore être en train de détruire il ne savait quoi.

Ses phalanges craquèrent alors qu'elles rencontrèrent une nouvelle fois le sol. Il avait mal. Elles lui faisaient mal.

C'était autrechose qui lui faisait mal. La présence d'Aisha. Ses mots s'enfoncèrent dans son coeur comme dans du beurre, s'y faisaient une plus en se retournant avec l’aisance d'un couteau dans une plaie. Azraël avait mal. pas aussi mal qu'en la voyant ici, qu'en entendant ce qu'elle disait. Pour Thémis. Avait-elle seulement conscience que c'était Thémis qui le mettait dans cet état. L'intégralité de sa vie n'était plus qu'un véritable foutoir dont Aisha ne savait pas un centième.

Le sorcier se releva pourtant, desserrant ses doigts dans lesquels s'étaient enfoncés des petits gravillons aux pointes douloureuses. Son regard sombre croisa celui si semblable de sa fille. Aisha était une jolie jeune femme. Elle ne devait pas prendre soin de lui de la sorte. Il était assez grand pour le faire seul. Et pourtant, il ne tonna pas d'une voix de centaure. Il ne dit rien, pas même un sourire qui glissa sur son visage.

Pourquoi tu fais ça Aisha ? Tu devrais te mettre à l'abri. Tu devrais pas courir un aussi grand danger. Sa voix était un murmure qu'elle n'entendait que trop bien. Au loin, le hurlement d'un loup se fit entendre. J'pourrais plus vous proteger cette fois. J'ai.... j'ai plus de pouvoir. Il regarda la baguette entre les doigts de sa fille, lui demandant d'un regard de lui tendre. Le hurlement retentit, une nouvelle fois. Il y a encore des vies dehors. Simple constatation aux murmures qui grandissaient.

Se furent des pensées disolues qui le firent bondir avant même de voir l'animal. Il repoussa Aisha derrière lui, sa baguette pointée devant lui. Le loup était garou, glapissant de bave et de hargne. Ses yeux étaient restés d'un bleu étincelant, qui s'enfonçait dans l'âme du sorcier.

Rentre à l'intérieur Aisha !


Tue, sans place pour l'amour, sans trace de remords, juste rage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Admin + Rules the world

+ photo :
+ avatar : Adélaïde Kane
+ âge : 18 printemps d'insouciance et d'incertitude
+ messages : 898
+ date d'inscription : 18/12/2016
+ commentaires :


MessageSujet: Re: Magie | Azraisha   Mar 28 Nov - 22:35

Aisha ignorait si ses mots avaient atteint l’homme qui était devant elle, elle s’en fichait pas mal, elle voulait juste le voir de bout et ne pas abandonner le combat. Il était celui qui les guidait dans cette crise, sans lui il n’y avait plus personne et ils étaient condamnés à vivre sous terre et sa mère...dépérirait très probablement. Elle ne se remettrait pas de devoir perdre encore plus de gens qu’elle aime. Et au fond d’elle, l’ancienne Serdaigle avait commencé à apprécier sincèrement l’homme qui était devenu son père. Ce n’était pas toujours l’amour fou, même presque jamais. Il passait surement plus de temps à s’engueuler qu’autre chose mais dans ces mots-là, elle était là pour lui car elle était une Rosier, il l’avait accepté dans sa famille. Elle devait se montrer redevable de ce geste qu’il n’avait pas vraiment voulu. Mais aujourd’hui, la jeune fille était là pour le ramener, pour le rendre à sa mère entier tandis que James s’occupait de rassurer les troupes. La nuit tombait et la lune grandissait dans le ciel, les températures devenaient beaucoup trop froide.
« Parce que si je ne devrais pas être là, tu ne devrais pas l’être aussi. Et je sais aussi que je suis la seule à pouvoir te trouver et peut-être te raisonner sans m’en prendre trop plein la gueule… »

Elle avait dit cela avec un léger mouvement de tête accompagné d’une moue qui en disait long sur comment était traité les auros du grand Azraël Rosier. Etre la fille du chef des aurors avait ses avantages et personne n’osait râler sur ce fait. Il pouvait se montrer bien plus dur envers elle que les autres en contrepartie…Alors chacun ses soucis. Elle leva les yeux aux ciels sur le fait qu’il n’avait plus de pouvoir. Aisha n’y croyait pas un seul instant. L’Obscurial n’avait pas pu absorbé toute la magie du sorcier sans le tuer. Et cela n’avait aucun sens car les pouvoirs de la jeune femme grandissaient de jour en jours. Un hurlement de loup se fit entendre au loin mais elle ne s’en préoccupa pas.
« Tu n’as pas besoin de me protéger moi. Et si tu as encore des pouvoirs, j’en suis persuadée. Mais si tu n’y crois pas, alors oui…tes pouvoirs t’échappent. Je n’y crois pas à cette partie-là de cette fichue prophétie. Et tu n’es pas encore mort donc cette créature n’a pas récupérer tes pouvoirs. Il faut juste que tu te battes ! »

Une fois ses mots prononcés, un nouveau hurlement retentit, plus fort et terriblement plus proche. Il n’en fallu pas plus pour le chef des aurors de bondir et de pousser Aisha derrière lui. Le cœur de la brune fit une brusque embarquée, un loup garou. Ce n’était vraiment pas le bon moment pour se genre de situation. L’ordre de son père jaillit et pour une fois elle obéit sans sourciller. Elle ne transplana pourtant pas directement, voulant s’éloigner de la zone pour ne pas attirer l’obscurial sur eux. Elle se mit à courir mais elle n’eut pas le temps de parcourir beaucoup de chemin qu’elle se sentit projeter à terre, le souffle coupé net. Elle se retourna, crachant et suffocant pour faire rentrer de l’air dans ses poumons. Le loup se dressait devant elle, il en avait après elle. Ses yeux étaient très clair, d’un bleu électrique…Nathanaël. La colère envahit l’ancienne serdaigle. Elle haissait cet homme plus que tout, elle n’avait jamais su qu’il était un loup garou…mais savoir…qu’Alexiane avait été au contact de…ça…Même si elle était toujours autant fâchée contre sa meilleure amie, l’idée qu’elle ait été autant en danger en côtoyant cet animal…

Aisha crispa sa main sur sa baguette et recula lentement. Quand il tenta d’abattre sa patte pleine de griffe sur elle, elle roula sur elle-même et se releva pour lui faire face.
« En plus t’es un putain lycan espèce de connard ! »

Le loup se jeta sur elle, un éclair rouge sortit de sa baguette venant heurter la bête qui hurla de douleur. La colère de la jeune fille ne désemplissait pas. Quand la douleur eut fini de tétaniser l’animal, il repartit à l’attaque forçant Aisha à l’esquiver. Elle lança un nouveau doloris par-dessus son épaule mais le loupa. Une nouvelle attaque qui cette fois ne la loupa pas. Les griffes s’enfoncèrent dans les cher de sa cuisse avec aisance. Elle hurla de douleur et se retourna pour mettre un coup de coude violent dans l’œil du loup qui fut forcé de reculé de quelques centimètres avec un glapissement de surprise.

Elle s’éloigna en boitant, tenant sa cuisse dont le sang s’échappait. Le loup n’était cependant pas blessé et toujours en forme. Il se rua une nouvelle fois sur elle. Cette fois ce fut un tout autre sort qui s’échappa des lèvres d’Aisha.
« Sectumsempra. »

L’éclair rouge atteignit en pleine poitrine l’animal qui s’écroula sur le sol, reprenant même forme humaine. Nathanaël gémissait de douleur et la Rosier s’approcha de lui, le visage déformé par la douleur, la haine et les larmes qui coulaient sur son visage. Elle attrapa son visage avec sa main pleine de sang.
« Regarde-moi…Je veux que tu vois mon visage quand tu partiras… Alex est peut-être une catin…mais tu ne l’as méritait pas… Avada Kedavra… »

L’éclair aveugla complètement Aisha qui ferma les yeux avant de s’écrouler à côté du corps sans vie du loup, se tenant la cuisse qui la brûlait. Elle perdait trop de sang, elle se sentait vidé, déboussolé et frigorifier. Elle venait de tuer quelqu’un volontairement. Elle lui avait ôté la vie de sang-froid.
« Papa… »

Un gémissement murmuré qui s’échappa de ses lèvres contre son grès…


Trust no one
Some secret must be hide forever. You are my redemption but also my chains. My secret is your secret. Together, we can fight, alone we can die. + ms.palmer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Magie | Azraisha   

Revenir en haut Aller en bas
 
Magie | Azraisha
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Magie des hommes-lézards
» Magie orc-question sur un sort
» [skin]Magie sur ma skin de chat
» Magie du Rat Cornu.
» Magie Waaagh.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Prior Incanto ::  :: Londres-
Sauter vers: