RSS
RSS



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I still need you | Chris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


Admin + Rules the world

+ photo :
+ avatar : Adélaïde Kane
+ âge : 18 printemps d'insouciance et d'incertitude
+ messages : 915
+ date d'inscription : 18/12/2016
+ commentaires :


MessageSujet: I still need you | Chris   Mer 29 Nov - 19:38

Ce n’était pas une vie normale que de se terrer, que de vivre ce qu’ils vivaient. Le ministère respirait la peur et les tensions. Le monde ne tournait plus rond et il fallait pour s’y faire, s’y habituer. Chacun changeait, en bien et en mal. Aisha avait marqué son changement par une coupe de cheveux plus court, renonçant à sa belle cascade brune qui avait pu si longtemps flotter avec élégance dans son dos. Elle avait changé, elle grandissait dans ce monde de violence et de haine, un monde où l’amour était rare. Elle avait gouté à ce monde avec passion et douleur. Elle avait tué un homme de sang-froid, n’hésitant pas la moindre seconde avant que ses lèvres ne murmurent un sortilège impardonnable. Elle se sentait différente, comme si un bout d’elle-même n’était plus. Si sa jambe avait été guéri rapidement, cette dernière la faisait encore quelque peu souffrir, faisant naître de temps à autre une légère boiterie, mais son visage ne laissait rien passer. Quand James lui posait la question si tout allait bien, elle répondait avec un sourire rassurant lui annonçant une simple gêne. Un mensonge. Elle avait évité Chris ses derniers jours, afin de se remettre psychologiquement, de se persuader qu’elle n’était pas un monstre. La jeune fille ne regrettait pas son acte et c’était ce qui l’effrayait le plus.

Elle descendit au cinquième étage, là où elle habitait avec Chris, elle parcourut les rues vide, voyant les lumières aux fenêtres des appartements. Au-dessus de sa tête, le plafond magique projetait une nuit sombre, avec une lune décroissante à moitié caché par les nuages. Elle grimpa les quelques marches séparant la ruelle à la porte d’entrée. Elle hésita un instant avant d’entrer. Que pouvait-elle lui dire sur ses quelques jours d’absence ? Elle n’en savait rien. Aucune excuse ne venait trouver de sens dans son esprit. L’ancienne Serdaigle ne s’était jamais réellement attaché à quelqu’un en amour, collectionnant les conquêtes. Pourtant cela faisait quelques mois que cela durait avec lui. Qu’avait-il de plus que les autres ? Elle n’en savait rien. Il n’était pas un sang pur, mais ses parents la laissaient vivre son quotidien avec lui. Etait-ce de l’amour qu’elle ressentait pour lui ? Peut-être...peut-être pas, elle n’en savait rien. Elle voyait l’amour qu’à travers sa mère, Aisha voyait comment sa génitrice aimait Azraël et inversement. Mais c’était différent pour elle. Elle était un peu perdue, elle ne se posait pas trop de question, elle ne voulait pas vraiment y réfléchir de peur de devoir faire face à ses sentiments.

Elle finit par prendre une profonde inspiration et par pousser la porte d’entrée. Elle referma la porte derrière elle et se dirigea vers la lumière qui lui parvenait d’une pièce adjacente au vestibule. Elle s’avança tentant de faire taire sa jambe qui se trainait un peu plus à cause de la fatigue accumulée. Elle rejoignit Chris, entourant ses épaules et venant déposer un léger baiser sur sa tempe.
« Je suis désolée pour mon absence de ses derniers jours… »

Que dire de plus ? Rien. Elle n’avait pas spécialement envie de s’étendre sur son sujet, elle espérait juste qu’il ne lui en voulait pas trop.


Trust no one
Some secret must be hide forever. You are my redemption but also my chains. My secret is your secret. Together, we can fight, alone we can die. + ms.palmer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Modo + Help to rule the world

+ photo :
+ avatar : Toby Regbo
+ âge : 24 ans
+ doublon : Aiden le beau gosse - Alaska la princesse russe
+ messages : 46
+ date d'inscription : 06/06/2017
+ commentaires :
I know we shouldn't...

but i can't stay away from you

Be my redemption, by my destruction



MessageSujet: Re: I still need you | Chris   Dim 3 Déc - 19:04




I still need you

Aisha & Chris

Je ne sais pas si je pourrais vivre sans toi, mon coeur souffre quand tu n'es pas là et pourtant ces mots qui sont les miens restent muet dans mes pensées.



Sans intelligence bonjour, j'ai édité mon message au lieu de citer donc j'ai perdu le premier post, voilà sorry ~

(c) DΛNDELION



Si vis pacem, para bellum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Admin + Rules the world

+ photo :
+ avatar : Adélaïde Kane
+ âge : 18 printemps d'insouciance et d'incertitude
+ messages : 915
+ date d'inscription : 18/12/2016
+ commentaires :


MessageSujet: Re: I still need you | Chris   Dim 3 Déc - 21:14

Le bruit de la tasse se brisant sur le sol avertit la jeune femme qu’il était surpris. Il murmura son prénom comme s’il n’en revenait pas. Lui en voulait-il ? Elle espérait que non, elle ne l’aurait pas supporté et ce sentiment-là lui laissait un gout étrange dans la bouche. D’ordinaire si un sa relation du moment lui faisait un caprice ou une leçon de morale sur son absence, la jeune sorcière montait rapidement sur ses grands chevaux et renvoyé boulet le gars mettant fin à la relation. Mais elle n’avait pas envie de cela avec Chris, elle ne se sentait pas capable de lui faire cela. Il avait été là dans les périodes dures de sa vie, elle s’était peut-être trop attaché à lui ? Elle n’en savait rien. Elle ne savait pas pourquoi elle ressentait tout cela, pourquoi elle ressentait cette envie de ne pas se disputer avec lui, cette envie de juste rester dans ses bras et de ne penser à rien, d’oublier l’horreur commise, oublier ce qu’elle avait fait.

Il l’embrassa, enfermant son visage dans ses mains. Le cœur d’Aisha explosa de soulagement, répondant avec passion au baiser, posant ses propres mains sur son torse, fermant les yeux afin de profiter de ce moment où l’angoisse s’évaporer lentement de son être. Elle était si soulagée. Elle se laissa attirer à lui et s’enlacèrent dans le sofa dans un silence reposant. Elle posa sa tête dans le creux de l’épaule de Chris, les yeux clos profitant de ce moment de calme, écoutant leur respiration mêlée. Elle se sentait soudainement bien, apaisé. Elle n’était peut-être pas le monstre qu’elle pensait être. La Rosier ressentait toujours des émotions fortes et douces, elle en était toujours capable. Avoir tué de sang-froid et sans regret n’avait changer ce qu’elle était au plus profond de son âme. Elle se sentait rassurer de cela.

Au moment où Chris posa sa question, le ventre de la brune gronda lui rappelant qu’elle n’avait que grignoter sur le pouce le midi et n’avait rien avalé d’autre depuis. Avec ses missions, elle passait ses journées concentrées sur ce qu’elle faisait, ne réfléchissant pas aux besoins de son corps. Mais le soir, quand les moments de détente étaient permis, ce dernier la rappelait à l’ordre parfois avec violence. Aujourd’hui ce n’était donc qu’un grognement mécontent de son estomac qui se manifestait pour lui rappeler qu’elle avait des besoins humains. Avec un léger sourire sur les lèvres, elle répondit à l’homme contre lequel elle était lovée.
« Je crois que la réponse est oui… »

Aisha se redressa légèrement et embrassa tendrement son amant avant de tirer sa baguette de sa manche pour réparer la tasse et faire disparaître le liquide répandu au sol. Ce n’était pas le moment de se couper ou de se brûler bêtement. Elle se leva en grimaçant face à sa jambe qui râla de devoir encore travailler. Elle se défit de son uniforme d’auror qui lui tenait chaud et qui apportait encore le travail dans l’air. Elle passa sa main dans ses cheveux qu’elle ébouriffa rapidement avec un léger soupire.

Elle se dirigea vers la cuisine, résistant à l’envie de retourner dans les bras de Chris, son ventre râlait, elle sortit rapidement quelques ingrédients et à l’aide de sa magie, elle lança la préparation pour vite revenir dans les bras de son homme et l’embrasser avec douceur.
« Au faite…je vais être grande sœur…ma mère est enceinte… »

Elle avait lâché ça, afin de créer un semblant de conversation loin des sujets potentiellement glissant.


Trust no one
Some secret must be hide forever. You are my redemption but also my chains. My secret is your secret. Together, we can fight, alone we can die. + ms.palmer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Modo + Help to rule the world

+ photo :
+ avatar : Toby Regbo
+ âge : 24 ans
+ doublon : Aiden le beau gosse - Alaska la princesse russe
+ messages : 46
+ date d'inscription : 06/06/2017
+ commentaires :
I know we shouldn't...

but i can't stay away from you

Be my redemption, by my destruction



MessageSujet: Re: I still need you | Chris   Mer 6 Déc - 22:16




I still need you

Aisha & Chris

Je ne sais pas si je pourrais vivre sans toi, mon coeur souffre quand tu n'es pas là et pourtant ces mots qui sont les miens restent muet dans mes pensées.



La surprise lui avait fait lâché la tasse qu’il tenait encore dans ces mains quand la jeune femme passa ces bras autour des ces épaules. Cela faisait plus jours qu’Aïsha n’était pas rentré à l’appartement, il n’était un couple, certes mais il n’aimait pas quand la jeune femme s’absentait sans le prévenir, elle vivait dangereusement depuis qu’elle avait appris son identité, quelque chose avait changé en elle, et il savait bien que ce n’était que le début du changement. Pourtant, il fermait égoïstement les yeux, après tout ce n’était pas à lui de faire la moindre remarque sur son comportement qui était-il pour la juger ? Son parfum vint enivrer ces narines faisant emballer son rythme cardiaque. Les deux sorciers n’avaient jamais été du genre à avoir des relations sérieuses, ils s’étaient par ailleurs engager au début pour que cela reste rien de plus qu’une histoire d’amitié et de bons temps. Cela avait semble-t-il changé, ou non. L’esprit du jeune homme s’embrouilla à chaque fois qu’il essayait de comprendre ce qui se passait entre lui et la sorcière qu’il tenait dans ces bras par peur qu’elle ne s’enfuie, par peur qu’elle le laisse de nouveau seul. Depuis quand avait-il peur de ces telles choses ? Depuis quand dépendait-il d’une autre personne ?

Préférant faire taire ces pensées tourmentées il l’embrassa, attrapant son visage dans ces mains avec délicatesse. Il n’avait pas envie de parler, il n’avait pas envie de s’embrouiller, la seule chose qu’il voulait s’était de l’avoir dans ces bras, de l’avoir à ces côtés pour lui, uniquement lui. Sienne. Chris l’attira à lui, la serrant dans ces bras s’assurant de sa présence à chaque contact. Il posa son front contre celui de la sorcière essayant de calmer son rythme cardiaque qui ne cessait de s’emballer dès que son parfum avait chatouillé ces narines. Les secondes s’écoulèrent en silence, les deux profitaient de la présence de l’autre, le réconfort que procurait la présence d’une personne aimé, même si cette notion d’amour était étrangère aux deux sorciers, pour le moment ils profitaient seulement du moment présent, ils profitaient du silence, un beau jour ils seront obligés de parler, parler sérieusement, mais ce n’était pas encore le cas, ils essayaient de le repousser le plus loin possible.

Chris brisa ce silence si reposant pour demander à la jeune femme si elle avait faim, elle n’eut pas le temps de lui répondre que c’est son estomac qui s’en chargea pour elle. Un sourire apparut sur son visage angélique tandis qu’il ouvrait les yeux pour observer la belle femme qui se trouvait dans ces bras. Son cœur rata un battement quand il plongea les yeux dans les siens. Le jeune homme allait se proposer pour lui faire la cuisine, mais Aisha fut plus rapide que lui, elle se leva se dirigeant vers la cuisine et utilisa plusieurs sorts pour se préparer à mangé. Les sourcils du blond se froncèrent quand il vit que sa douce semblait être blessée à une jambe.  Il garda le silence le temps qu’elle était éloignée, l’observant réellement cette fois-ci. Il n’y avait pas que ces cheveux qui avaient changés, mais depuis quand faisait-il attention à ces détails, depuis quand se souciait-il tout simplement ? Ne tenant plus d’être loin des bras de cette sorcière qui avait charmé son cœur, le blond se releva pour enlacer la jeune femme par derrière. Il posa son visage sur son épaule. Elle lui apprit qu’elle allait devenir sœur, en temps normal le jeune homme aurait félicité n’importe qui annonçant cette nouvelle. Mais c’était différent avec Aisha, sa situation familiale avait été difficile ces derniers mois. Il caressa avec douceur son ventre sur lesquels ces mains s’étaient posés. « Et comment tu le vis ? C’est une bonne chose ou une mauvaise chose ? » Demanda-t-il avec douceur soudainement concerné par son bien être et son bonheur.

Il se mordilla les lèvres se rendant compte que de nouveau son cœur s’emballait sans raison, son cerveau lui dictait de s’éloigné pour reprendre ces esprits, mais il ne pouvait pas bouger, bien trop à son aise contre elle, son odeur mélangé à la sienne. Une seconde morsure l’aida toutefois à reprendre conscience tandis qu’il embrassait le cou de la sorcière. « Qu’est-ce que tu t’es fait à ta jambe ? »

Sa question n’était pas méchante ni inquisitrice, il voulait seulement savoir si elle avait affrontée le monstre à la surface et que c’était comme ça qu’elle s’était blessée ou non. Même si cette peur qu’il ne comprenait pas l’étouffait encore, il ne priverait jamais la jeune femme de ces mouvements et de son libre abrite quoique ça lui en coûte.

(c) DΛNDELION



Si vis pacem, para bellum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Admin + Rules the world

+ photo :
+ avatar : Adélaïde Kane
+ âge : 18 printemps d'insouciance et d'incertitude
+ messages : 915
+ date d'inscription : 18/12/2016
+ commentaires :


MessageSujet: Re: I still need you | Chris   Dim 10 Déc - 18:08

La jeune sorcière se laissa aller contre son amant, fermant légèrement les yeux, recouvrant les mains de Chris posé sur son ventre, des siennes. Pendant ses cours instants elle avait l’impression d’oublier les horreurs commises, d’oublier le chaos dans lequel était plongé le monde sorcier. C’était étrange de savoir qu’une petite chose pouvait vous faire décrocher ainsi sans vraiment le vouloir, mais cela faisait réellement un bien fou dont Aisha ne pouvait se passer. Son esprit était beaucoup trop tourmenté pour lutter contre ses sensations de bienêtre qu’elle ressentait. Elle refusait de se poser davantage de question sur ce qu’elle ressentait, elle se contentait de vivre le moment présent. L’avenir dirait s’il faudrait réfléchir et se poser des questions. Elle n’avait pas vraiment envie de faire autre chose pour le moment, que profiter et vivre pleinement les petits moments de répits. Elle ignorait cependant si le fait que sa mère soit enceinte était une bonne ou une mauvaise chose.
« J’en sais rien… Elle n’a plus vingt ans…une grossesse à son âge est risqué et je ne voudrais pas qu’il lui arrive quelque chose…Et avoir un enfant par les temps qui court…est-ce réellement une bonne chose ? Après je sais qu’elle ait une mère formidable et que cet enfant sera dorloté comme pas possible et peut-être que ça lui permettra de me laisser voler de mes propres ailes. J’adore ma mère…mais elle ne veut pas vraiment me voir grandir… »

Sa mère comptait énormément pour la jeune femme mais elle avait également besoin de s’affranchir de son ancienne vie. Désormais la menace de Filius n’était plus, et Azraël veillait suffisamment sur elle dans son boulot. Alors certes, elle avait un don pour attirer des situations plus qu’infernal mais ce n’était pas vraiment une raison. Aisha voulait tourner complètement la page, oublier les derniers mois et se construire une nouvelle vie, différente de l’ancienne, libérer de ses anciens démons et elle avait besoin que sa mère soit moins présente dans sa vie. Elle resterait toujours sa première confidente, la première personne à recevoir ses larmes de tristesse, la première personne vers qui elle se tournerait quand son monde s’effondrera mais quand tout était beau ou du moins semblait l’être, il fallait qu’elle s’éloigne et prenne le large.

Les lèvres de Chris contre la peau de son coup la firent frissonner, elle pouvait rester ainsi des heures durant mais la question qu’il posa ensuite la fit se raidir presque automatiquement. Un silence de plomb s’abattit dans la cuisine. Elle cherchait les mots afin de ne pas trop en révéler mais aussi dire la vérité. Mentir ne servirait à rien…
« Un loup garou m’a attaqué l’autre soir pendant que j’étais en service. Juste un coup de griffe…faut juste que ça guérisse, rien de bien méchant. »

Elle avait omis le pourquoi du comment et le devenir de l’animal qui l’avait attaqué et surtout…De l’identité du loup. Elle espérait juste que Chris n’aille pas creuser davantage. Elle se retourna dans ses bras pour lui faire face et l’embrasser doucement avec un léger sourire.
« Mais ne t’inquiète pas, je vais bien et je ne vais pas avoir de crocs qui vont pousser. »


Trust no one
Some secret must be hide forever. You are my redemption but also my chains. My secret is your secret. Together, we can fight, alone we can die. + ms.palmer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Modo + Help to rule the world

+ photo :
+ avatar : Toby Regbo
+ âge : 24 ans
+ doublon : Aiden le beau gosse - Alaska la princesse russe
+ messages : 46
+ date d'inscription : 06/06/2017
+ commentaires :
I know we shouldn't...

but i can't stay away from you

Be my redemption, by my destruction



MessageSujet: Re: I still need you | Chris   Dim 31 Déc - 17:50




I still need you

Aisha & Chris

Je ne sais pas si je pourrais vivre sans toi, mon coeur souffre quand tu n'es pas là et pourtant ces mots qui sont les miens restent muet dans mes pensées.



Les yeux fermés le sorcier profitait du contact avec son amante, il la tenait dans ces bras l’enlaçant de tout son être. Il humait avec délicatesse le doux parfum qui était le sien, ce parfum qui l’apaisait et qui le rendait fou dans un même temps. Tout en eux était contradictoire, leur sentiment, leur relation, leur mot, leur geste. Pourtant ils s’étaient promis de n’être jamais plus que des amants, mais étrangement Chris avait un pincement au cœur en imaginant qu’elle ne serait jamais entièrement sienne. Il n’arrive pas à concevoir qu’un autre homme puisse embrasser ces délicates lèvres, qu’un autre puisse apaiser son âme et caressé sa peau de porcelaine, l’avoir dans ces bras avec son parfum se mélangeant au sien. Le sorcier n’arrive tout simplement pas à l’imaginer, mais il avait peur de comprendre pourquoi son esprit commençait à réagir de la sorte. Evidemment le jeune homme ne se doutait pas que ces tortures qui étaient les siennes il les partageait avec l’objet de ces tourments. Des mots avaient besoin d’être dit, mais pourtant c’était le silence qui les unissait. Incapable de vaincre cette peur insensée de la perdre si jamais ce silence ne se rompt. Egoïstement il se taisait pour la garder auprès de lui le plus longtemps possible. Il lui embrassa avec délicatesse le cou tandis qu’elle lui expliquait ce qu’elle ressentait par rapport à ce bébé qui allait faire partir de sa vie dans quelques mois.

« Tu es sa fille unique il est normal, je suppose, d’avoir peur de te voir grandir. Concernant ton futur petit frère ou petite sœur je suis certain que ta mère à déjà pensé à sa condition physique et sa santé. De plus, nous avons les meilleures médicomages parmi nous, ta mère ne risque rien. » Murmura-t-il pour la rassurer du mieux qu’il pouvait.

Bien qu’il ait du mal à comprendre l’importance de la famille dans la vie d’Aïsha il ne pouvait ignorer que cela restait quelque chose d’important pour elle, contrairement à lui. Surtout que ces derniers mois n’avaient pas été facile pour la belle brune qui avait subit beaucoup d’épreuves et de révélations que beaucoup n’auraient pas supportés. Chris voulait que la jeune femme soit heureuse, il n’avait pas envie de la retrouver dans les états similaire aux mois précédents, anéanti, perdu, dévasté et blessé. S’il pouvait l’éviter le jeune homme le ferait, même s’il devait prendre les coups à sa place, même s’il devait être celui qui saigne, il le ferait. Pour elle. Pour son bonheur et son sourire.

Le sorcier commençait à bien connaître son amante, les deux ne se cachaient généralement rien. Pourtant il l’a sentit se raidir lorsqu’il posa la question par rapport à sa blessure. Il fronça les sourcils quittant la douceur de la peau de la brune pour la faire se retourner avec douceur, la gardant toutefois dans ces bras. Chris plongea son regard dans les siens avant de prendre son visage entre ces mains. « Aisha. Où est ce fils de pute ? Si tu ne l’as pas tué je le ferais. Tu m’entends ? » Dit-il froidement. Il n’était pas froid à l’égard de la brune, mais il était en colère contre celui qui avait osé la blessé, contre celui qui avait osé la touché. Elle était sienne, en tout cas elle le sera peut-être à l’avenir il ne savait pas. L’unique chose qu’il savait dans l’immédiat c’est qu’il détestait qu’on l’approche, qu’on la blesse.

Chris se laissa embrasser en fermant ces yeux avant de quitter la chaleur des bras de son amante sans aucun commentaire. Il se dirigea vers sa chambre en claquant la porte. Son cœur battait la chamade tandis que des idées de meurtres ne cessaient de grandir dans son esprit. Il tapa la paume de sa main contre son front avant d’expirer un long moment. Elle n’était pas sienne. Il devait arrêter d’agir comme s’il y avait plus entre eux. Pendant plusieurs secondes qui parurent des heures le jeune homme essayait de reprendre son calme avant de ressortir de sa chambre pour retourner à la cuisine un livre de sortilège de soin dans la main et une pommade dans l’autre. Sans un mot il se baissa et releva le pantalon de la jambe blessé de son amante. Il lança le sortilège avec précaution avant d’appliquer la crème sur l’endroit où la blessure commençait à disparaître. Il massa la jambe pendant plusieurs minutes en silence, une fois satisfait il se releva et embrassa les lèvres de la brune. « Soit prudente s’il te plaît je ne supporterais pas que… » sa voix s’étouffa ne le laissant pas terminer sa phrase, il détourna le regard. Il attrapa le repas de la sorcière qui venait de se terminer et l’amena jusqu’au salon et tira la chaise où tout attendait son amante. Il regard cette dernière attendant qu’elle ne prenne place.


(c) DΛNDELION



Si vis pacem, para bellum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Admin + Rules the world

+ photo :
+ avatar : Adélaïde Kane
+ âge : 18 printemps d'insouciance et d'incertitude
+ messages : 915
+ date d'inscription : 18/12/2016
+ commentaires :


MessageSujet: Re: I still need you | Chris   Sam 6 Jan - 17:29

Jamais Aisha n’aurait pensé qu’il allait réagir ainsi. Aussi froidement, aussi violemment, aussi durement. Tuer. Si seulement il avait conscience de ses mots, ce que cela signifiait réellement d’ôter la vie à quelqu’un. Que ce soit de la légitime défense ou de sang-froid… L’éclair vert qui avait jailli de sa baguette la hantait encore. Elle entendait sa propre voix murmurer les deux mots interdits par la loi. Même dans l’exercice de ses fonctions, les aurors n’avait pas à user des impardonnables et ce n’était pas le climat actuel qui régnait sur le monde sorcier qui changeait cela. Les lois restaient les même. La jeune femme préféra ne rien répondre, gardant un visage figé et fermé. Si seulement c’était si simple de dire que ce loup ne pourrait plus jamais nuire…mais non. Ce n’était pas ainsi qu’allait les choses. Si Chris avait prononcé ses mots des semaines plutôt, elle aurait rigolé et se serait surement doucement moquer de lui, taquine. Mais aujourd’hui non, les choses avaient changé.

Il s’éclipsa quelque instant, permettant à la jeune fille de souffler, de reprendre le contrôle sur ses émotions qui faisait un concours de qui arriverait à la déstabiliser. Elle vérifia que leur repas ne s’emballe pas et ferma les yeux un instant, s’appuyant contre le plan de travail pour remettre de l’ordre en elle. Moins de personne savait ce qu’elle avait fait, mieux se serait. Chris ne devait pas savoir. Il revint avec une pommade, quelques minutes plus tard. Elle se laissa faire, le laissa remonter son pantalon sur sa jambe blessée et le laissa appliquer le produit qui la soulagea instantanément. Cela ne serait que temporaire, les médicomages lui avait donné une grosse semaine pour se rétablir complètement et elle garderait surement une belle cicatrice toute sa vie durant. Comme pour lui rappeler toute sa vie ce qu’elle avait fait. Bonne ou mauvaise chose ? Elle ne savait pas. Peut-être que le temps effacerait cet étrange sentiment qui la saisissaient depuis que le sortilège de la mort avait jaillit de sa baguette magique.
« T’inquiète pas, j’ai deux anges gardiens qui me lâchent pas d’une semelle dès que je mets le pieds dehors. »

Son père et James ne la lâchaient pas d’une semelle, elle avait pris l’habitude de cela et ne râlait plus face aux côtés trop protecteurs des deux hommes. Si cela pouvait les rassurer et rassurer sa mère ainsi que Chris, c’était une bonne chose. Mais Aisha était inquiète pour son père et sa magie décadente, elle était persuadée que cela n’était que psychologie. Ce n’était pas la prophétie, sinon comme expliquer sa puissance à elle ne cessait de croître depuis plusieurs mois ? Alors si lui veillait sur elle, elle veillait également sur lui, car désormais il faisait partie de sa famille.

Le repas fut près et Chris en bon chevalier servant, attrapa le tout et se dirigea vers le salon où il tira une chaise. La Rosier rejoignit donc Chris rapidement tout en continuant de boiter légèrement. Elle s’assit et soulagea son estomac qui grondait famine. Cela faisait du bien, elle devait bien l’avouer.
« Bon assez parler de moi et de mes soucis ! Tu trouves quelque chose pour… rebondir ? »

Rester enfermer toute la journée n’était pas bon. Le troisième étage du ministère était au moins pratique pour cela. Il permettait à la population d’oublier durant un instant, la misère dans lequel il se trouvait, il pouvait avoir un semblant de vie normal.





Trust no one
Some secret must be hide forever. You are my redemption but also my chains. My secret is your secret. Together, we can fight, alone we can die. + ms.palmer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Modo + Help to rule the world

+ photo :
+ avatar : Toby Regbo
+ âge : 24 ans
+ doublon : Aiden le beau gosse - Alaska la princesse russe
+ messages : 46
+ date d'inscription : 06/06/2017
+ commentaires :
I know we shouldn't...

but i can't stay away from you

Be my redemption, by my destruction



MessageSujet: Re: I still need you | Chris   Lun 8 Jan - 0:08




I still need you

Aisha & Chris

Je ne sais pas si je pourrais vivre sans toi, mon coeur souffre quand tu n'es pas là et pourtant ces mots qui sont les miens restent muet dans mes pensées.



Sa propre violence et froideur le surpris. Il ne laissa rien paraître à la jeune femme, mais ces propres mots lui avaient froids dans le dos. Évidemment il ne supportait pas que la sorcière soit blessé ou risque sa vie encore moins quand elle se fait attaquée par l’un de ces monstres de loup-garou, mais il savait qu’ôter la vie n’était pas une chose si aisé à faire. Il fallait vivre avec, prononcé ces deux mots interdits et voir la vie s’échapper d’une simple formule magique. Mais malgré tout ça, malgré la difficulté et les représailles que représentait ce geste Chris savait au plus profond de lui qu’il était sérieux. Qu’il le ferait sans aucune hésitation. Bien que ces sentiments et ces envies étaient encore troubles, il savait qu’il mettrait tout en place pour la protéger, mais si cela devait lui ronger son âme, même s’il devait plonger dans l’obscurité des ténèbres pour la sauver. Le sorcier vendrait son âme à Lucifer en personne uniquement pour qu’elle soit en sécurité. Pour qu’elle puisse vivre une vie heureuse, sans douleur, ni chagrin, ni peine. Une vie qui ne lui imposerait des épreuves difficiles qui la menaçait un peu plus chaque jour.

Sans prier gare, le jeune homme quitta subitement la cuisine pour se rendre dans sa chambre en claquant la porte. Il avait besoin de se calmer, de mettre les choses aux clairs et surtout de reprendre son esprit en main. Ce dernier commençait à divaguer et le rythme cardiaque de son cœur ne cessait de faire les montagnes russes. La façon dont il avait parlé de tuer quelqu’un avec une telle facilité lui avait rappelé son enfance chaotique. Il sera rappelé encore de ce beau-père moldu qui le frappait à la moindre occasion sans remords. Etait-il une personne comme lui ? Lui ressemblait-il ? Un profond soupire s’était échappé de ces lèvres avant qu’il ne retourne dans la cuisine pour soigner du mieux qu’il pouvait la blessure de son amante. Un petit sourire discret s’afficha au coin de ces lèvres. « Dois-je m’inquiéter de ce deuxième ange gardien qui n’est pas ton père ? » Demanda-t-il en prenant l’air jaloux.

Il rigola doucement avant de se relever pour embrasser les lèvres de sa belle, il ne jouait pas vraiment l’homme jaloux, au fond il le savait, il l’était réellement. Mais, une fois encore le sorcier terra ces émotions dans un coin éloigné de son cerveau essayant de fuir la réflexion à ce sujet. Il s’occupa plutôt de prendre le repas de son amante qui venait de terminer et de lui amener jusqu’à la table de la salle à manger, il tira la chaise invitant Aisha à s’assoeir sur cette dernière. Il l’a regarda s’avancer en boitant sans ne faire aucun commentaire, la jeune femme n’avait pas répondu à sa question concernant le loup-garou. La jeune femme ne semblait pas vouloir en parler plus dans les détails et le jeune homme n’insista pas. Il respectait le choix de silence que faisait la sorcière concernant cette affaire qui semblait être bien plus sérieuse qu’il n’avait pensé au début.

Aisha lui demanda alors qu’il avait trouvé une autre activité à faire vu que son ancien travail n’était plus d’actualité. Son visage s’assombrit tandis qu’il s’asseyait sur la chaise à côté de celle de la jeune femme. Il finit par hausser les épaules. « Oui oui je me promène dans les rues chaque jour, très passionnant. » Dit-il en rigolant. Cependant ce rire était faux et forcé, cette mise en huit clos le rendait fou et le rongeait un peu plus chaque jour tandis qu’il se rendait compte de son inutilité dans ce monde qui était le sien.


(c) DΛNDELION



Si vis pacem, para bellum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: I still need you | Chris   

Revenir en haut Aller en bas
 
I still need you | Chris
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chris Jericho© Vs Edge
» Chris Sabin Vs Big Show
» Chris Masters 2V [dvc]
» The Miz Vs Batista Vs Chris Jericho
» Chris Neil signe à...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Prior Incanto ::  :: Étages sorciers :: 5ème étage-
Sauter vers: